Au revoir Maman.

Nous sommes le 17 Mai à 8h et j’ai appris il y a une heure environ que ma mère n’est plus de ce monde. Apres toutes ces prières, ces angoisses, ces pleurs et ces supplications.

Ma mère je l’adorais vous me direz comme tout le monde mais je n’ai pas l’habitude de donner mon amour et elle l’avait en entier. Je savais en la voyant agir qu’au moins une personne (mis à part le Seigneur et mes sœurs bien sûr ) trouvait que ma Vie avait de l’importance.

Et cette personne est partie.

Je n’en veux pas à Dieu je n’en veux à personne et je sais qu’un jour j’aurais moins mal et que je vais arrêter de pleurer. Je vais faire ce qu’elle aurait voulu que je fasse: être présente pour mes proches, les encourager à aller de l’avant et…. Les aimer tout simplement.

Maman je t’aimerai toute ma vie c’est une réalité. Merci pour tout ce que tu as été et pour tout ce que tu seras toujours : intelligente, forte, pieuse, généreuse.

Je vais ressentir la douleur dans tout mon corps et je ne sais pas encore comment je vais trouver un sens à ma Vie désormais. Je ne sais pas si Quoi que ce soit en vaut la peine en ton absence. Je ne sais pas si je serais de nouveau heureuse un jour. Je ne sais rien du tout.

Mais je t’aime et tout ce que tu aurais voulu je vais le faire. Je sais que Dieu a décidé de garder un ange et il sera ravi de t’avoir je l’envie. Je sais que tu vas toujours veiller sur nous.

Je ne suis pas obligée d’écrire cet article mais je ne suis pas douée pour me «jeter au sol» comme on dit chez nous ou crier partout.

Je ressens la douleur, elle m’envahit et je sombre doucement.

Au revoir Maman.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.