Respire.

C’est devenu compliqué ces derniers temps. Je ressens des vagues de tristesse sans préavis et je dois gérer le plus dignement possible.

R e s p i r e.

À 6h je me réveille et ma respiration se coupe pendant quelques secondes parce que je me refais la scène du 17 Mai.

- Marina qu’est ce qu’il y a ?

- Erika tu sais ce qu’il y a.

Et je me revois descendre les escaliers en me tenant le plus fermement possible pour ne pas juste tomber et après tendre le téléphone à mon père.

R e s p i r e.

Chaque matin je dois régler mes émotions sur la bonne fréquence avant de sortir. Je suis en retard parce que ça ne marche pas toujours. Je suis en retard parce que se composer un visage souriant peut prendre du temps.

R e s p i r e.

Mais dans l’ensemble je vais bien. Donc ça ira mieux. Ce n’est juste pas aujourd’hui.

Je ne vais pas combattre ces émotions car je sais qu’elles sont passagères.

Je respire.

La bise.

E.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.