Whitehorse experiences the Wish150 Mosaic

Our Wish 150 Yukon exhibit attracted over one hundred guests to the Arts Underground Gallery during the opening night on Friday April 7, 2017. The mosaic, in the shape of a raven, involved 13 artists from the Yukon who expressed their artistic voice through different forms of expression ranging from painting, beading, 3D sculpting, photography and mixed media.

Notre exposition Souhait 150 Yukon a attiré plus d’une centaine d’invités à la Galerie Arts Underground lors de la soirée d’ouverture le vendredi 7 avril 2017. La mosaïque, en forme de corbeau, a impliqué 13 artistes du Yukon qui ont exprimé leur voix artistique à travers différentes formes d’expression allant de la peinture, du perlage, de la sculpture 3D, de la photographie et des techniques mixtes.

After the official opening and land acknowledgement of Kwanlin Dün First Nation and Ta’an Kwäch’än people, several artists took the stage and helped the room understand the significance of their visual representations. A common theme among the wishes include protection of the land, skies and waters along with social inclusion and understanding between cultures.

Après l’ouverture officielle et la reconnaissance des terres de la Première nation de Kwanlin Dün et des personnes de Ta’an Kwäch’än, plusieurs artistes ont pris le microphone et ont aidé la salle à comprendre l’importance de leurs représentations visuelles. Un thème commun parmi les souhaits comprend la protection de la terre, des cieux et des eaux, ainsi que l’inclusion sociale et la compréhension entre les cultures.

Artist Teresa Vander Meer-Chassé shared, “My view may not be shared by many, but I will be very clear that my piece is not intended to be celebratory: rather, it is meant to be critical. You cannot wish for a better future if you don’t know or don’t acknowledge the past and present — all notion of time is inherently connected. As a young Indigenous woman, I hope my piece and words strike up conversation of the importance of history and the effects it has on the present. Canada’s history is not glorious by any means and many Canadians continue to ignore it. My wish for the next 150 years, starting especially with 2017, is that people learn to respect one another and not deny the atrocities that have been experienced and continue to be experienced by Indigenous Peoples and other People of Colour. I do not see one country, I see many nations that have been forced to relocate, have their rights extinguished, voices unheard, land stolen, families separated, and women gone missing. We, the Dineh, came from ice and snow and so shall we remain long before Canada ever existed and longer thereafter.”

L’artiste Teresa Vander Meer-Chassé a partagé, « Mon opinion ne sera peut-être pas partagé par beaucoup, mais je serai très clair que mon morceau ne prévoit pas à être une célébration: plutôt, il est censé être une critique. Vous ne pouvez pas souhaiter un avenir meilleur si vous ne connaissez pas ou ne reconnaissez pas le passé et le présent — toute notion de temps est intrinsèquement liée. Comme jeune femme indigène, j’espère que ma pièce et mes paroles entament une conversation sur l’importance de l’histoire et les effets qu’elle a sur le présent. L’histoire du Canada n’est pas glorieuse, et de nombreux Canadiens continue à l’ignorer. Mon souhait pour les 150 prochaines années, en commençant surtout avec 2017, est que les gens apprennent à se respecter les uns les autres et qu’ils ne nient pas les atrocités qui ont été vécues et continue à être vécues par les peuples autochtones et autres peuples de couleur. Je ne vois pas un pays, je vois beaucoup de nations qui ont été contraintes de se réinstaller, qui ont eu leurs droits éteints, les voix inouïes, leurs terres volées, des familles séparées, et des femmes disparues. Nous, les Dineh, venons de la glace et de la neige et donc nous y restions longtemps avant que le Canada n’ait jamais existé et longtemps après. »

Artist Blake Lepine took the microphone to share, “In my time as an artist and working along side elders and teachers of my traditional art form, the common theme is present when the thought of talking about those dark times comes around, it’s they wonder will anyone truly listen? This wish isn’t meant to make people feel as if they haven’t been listening already, but listen more openly. Listen with your heart, with your mind, and with your spirit to their stories of both struggle and resistance. We don’t want to be just another mark on history but rather play a vital role in telling that history in its truest sense.”

L’artiste Blake Lepine a pris le micro pour partager « Au cours de mon temps en tant qu’artiste et en travaillant au long des aînés et des professeurs de ma forme d’art traditionnelle, un thème commun se répétait lorsque la pensée de ces temps sombres nous entourait, ils ne pouvaient pas s’empêcher de se demander est-ce que quelqu’un nous écoute réellement? Ce souhait n’est pas supposé faire les gens ressentir comme s’ils n’ont déjà pas écouté, mais les faire écouter plus ouvertement. Écoutez avec votre cœur, votre esprit et votre caractère leurs histoires de lutte et de résistance. Nous ne voulons pas seulement être une autre marque sur l’histoire mais plutôt jouer un rôle essentiel en racontant cette histoire dans son sens le plus vrai. »

The public was invited to share their wishes and hang them on the colourful hanging ribbons installation. The artists participating in the mosaic were able to record their wishes on video that will be featured in a short film gathering wishes from across the country. After three weeks at the Arts Underground, the Mosaic has gone on to be exhibited at the Haines Junction Visitor Centre in Kluane National Park from July 1–28, 2017 and at the Yukon Art Centre from August 4–26, 2017.

Le public a été invité à partager ses souhaits et à les accrocher à l’installation colorée de rubans suspendus. Les artistes participant à la mosaïque ont pu enregistrer leurs souhaits sur une vidéo qui sera présentée dans un court métrage rassemblant des souhaits de partout au pays. Après trois semaines au Arts Underground, la Mosaïque a été exposée au centre des visiteurs Haines Junction dans le parc national Kluane du 1er au 28 juillet 2017 et au Yukon Art Centre du 4 au 26 août 2017.

Like what you read? Give Explore150 a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.