Une nuit d’insomnie, 150 auteurs, 150 livres

Une nuit d’insomnie, je me souvins d’une discussion sur la lecture de livre papier ou au format numérique lors d’un dîner chez moi avec Jean-Marie Charon (sociologue des médias) et Francis Pisani (journaliste).

Une nuit d’insomnie, je me souvins de la bibliothèque aux 20 000 titres d’Umberto Eco.

Cette nuit d’insomnie, je me pris d’établir une liste des 150 livres indispensables dans ma bibliothèque.

Cela m’occupa l’esprit plusieurs nuits d’insomnie pour choisir seulement 150 auteurs.

Je vous partage cette liste

Une nuit d’insomnie pour établir la liste des 150 livres indispensables dans ma bibliothèque.

Antelme : L’espèce humaine

Appolinaire : Alcools

Arendt : Les origines du totalitarisme

Auster : Léviathan

Balzac : Le chef d’œuvre inconnu

Barthes : La chambre claire

Bakounine : Dieu et l’Etat

Banks : De beaux lendemains

Baudrillard : Illusion/Désillusion esthétique

Beauvoir : Le 2ème sexe

Beckett : En attendant Godot

Benda : La trahison des clercs

Bloch & Febvre : Correspondance

Brink : Une saison blanche et sèche

Bonnet : Des femmes dans l’art

Borgès : Fictions

Boccace : Le Decameron

Braudel : Civilisation matérielle, économie et capitalisme, XVè – XVIIIè siècles

Brecht : Grand-peur et misère du IIIème Reich

Breton : Manifeste du surréalisme

Brönté : Les hauts de Hurlevent

Butor : La modification

Camus : L’étranger

Cendrars : Moravagine

Ceylan : Le sable des urnes

Cervantès : Don Quichotte

Chalamov : Récits de la Kolyma

Char : Fureur et mystère

Choey : L’urbanisme, utopies et réalités

Chomsky : La fabrique du consentement. De la propagande médiatique en démocratie

Dante : La divine comédie

Debord : La société du spectacle

Debray : Vie et mort de l’image, une histoire du regard en occident

Deleuze : L’anti œdipe, capitalisme et schizophrénie

Derrida : L’écriture et la différence

Dostoïevski : Crime et châtiment

Duchamp : Le processus créatif

Dumézil : Esquisses de mythologie

Durkheim : Trois leçons sur l’esthétique

Eco : Le nom de la rose

Eluard : Poésie ininterrompue

Fanon : Les damnés de la terre

Faulkner : Le bruit et la fureur

Flaubert : L’éducation sentimentale

Fo : Mort accidentelle d’un anarchiste

Foucault : Les mots et les choses

Franck : Le journal d’Anne Franck

Garcia Lorca : Romancero gitano

Garcia Marquez : 100 ans de solitude

Gauthier : Critique d’art, Extraits des Salons (1833–1872)

Gide : Les faux monnayeurs

Goethe : Faust

Gogol : Nouvelles de Petersbourg

Goldoni : La locandiera

Gombrich : Histoire de l’art

Gorki : Les Bas-fonds

Gramsci : Ecrits politiques

Grass : Le Tambour

Grossman : Vie et destin

Gürsel : Un long été à Istanbül

Hagège : Contre la pensée unique

Hegel : La Phénoménologie de l’esprit

Hemingway : Pour qui sonne le glas

Herem : Dessine-toi une maison

Hesse : Le loup des steppes

Hilberg : La destruction des juifs d’Europe

Hobbes : Le Léviathan

Homère : L’Iliade

Hrabal : Une trop bruyante solitude

Hugo : Les misérables

Husserl : La crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale

Huxley : Le meilleur des mondes

Ionesco : La cantatrice chauve

Joyce : Ulysse

Kadaré : Le général de l’armée morte

Kafka : Le procès

Kerouac : Sur la route

Kawabata : Les belles endormies

Kertesz : Être sans destin

Kundera : L’insoutenable légèreté de l’être

Lacan : Ecrits

Lacroix-Riz : Le choix de la défaite

Lautréamont : Les chants de Maldoror

Leiris : Francis Bacon ou la vérité criante

Leroy-Ladurie : Montaillou, village occitan 1294–1324

Levi : Si c’est un homme

Levinas : Humanisme de l’autre homme

Levi-Strauss : Tristes tropiques

Littell : Les bienveillantes

Longhi : Piero della Francesca

Maalouf : Samarcande

Machiavel : Le prince

Mahfouz : Les fils de la médina

Malatesta : Au café

Maldiney : Regard, parole, espace

Malévitch : Le suprématisme

Marcuse : L’homme unidimensionnel

Marx : Le capital

? : Les milles et une nuits

Maupassant : Bel-ami

Mett : La commune de Cronsdtatd, le crépuscule des soviets

Miller : Plexus

Milza : L’Italie fasciste

Molière : Le bourgeois gentilhomme

More : L’utopie

Musil : L’homme sans qualités

Neruda : La centaine d’amour

Nizan : La conspiration

Nietzsche : Ainsi parla Zarathoustra

Orwell : 1984

Ovide : Les métamorphoses

Pavese : Le bel été

Paxton : Vichy et les juifs

Perec : La vie mode d’emploi

Platon : La république

Pirandello : Six personnages en quête d’auteur

Popper : L’art cinétique

Pouchkine : Boris Godounov

Poe : Nouvelles histoires extraordinaires

Prévert : Paroles

Prinzhorn : L’expression de la folie

Proust : A la recherche du temps perdu

Richards : Enseignement de la révolution espagnole

Rabelais : Gargantua et Pantagruel

Ragon : 50 ans d’art vivant

Restany : Lyrisme et abstraction

Rousseau : Le contrat social

Saint-Exupéry : Le petit prince

Sciascia : Le contexte

Schneider : Grundißatlas / Floor plan manual

Semprun : La montagne blanche

Shakespeare : Hamlet

Sinclair : London orbital

Skirda : Les anarchistes russes, les soviets et la révolution de 1917

Soljenitsine : L’archipel du goulag

Sophocle : œdipe roi

Stirner : L’unique et sa propriété

Thoreau : La désobéissance civile

Tolkïen : Le seigneurs des anneaux

Tolstoï : La mort d’Ivan Ilitch

Tourgueniev : Premier amour

Tzara : 7 manifestes Dada

Vasari : Les vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes (2ème ed. 1568)

Vian : L’écume des jours

Vernant : Mythe et pensée chez les grecs

Verne : Deux ans de vacances

Vidal-Naquet : La démocratie grecque vue d’ailleurs

Violeau : Les architectes et mai 68

Zola : La bête humaine

Zevi : Apprendre à voir l’architecture

Zweig : Le joueur d’échecs

Bonnes lectures