Hangover

Le jour du résultat du Brexit, on avait un vol pour Majorque, une des îles de la Méditerranée accueillant le plus de britanniques.

Plus de 24 heures ont passé et nous, en tant que famille européenne, on a la gueule de bois. Notre état d'âme est passé de la tristesse à l'amerturme.

Nous sommes une famille européenne. Nos certificats de naissance disent que nous sommes nés au Royaume-Uni, en France et en Italie, nous avons vécu dans plusieurs endroits, nous parlons plusieurs langues, nous travaillons en différentes langues et pour différents pays. Notre fille est née à Rome d'un papa britannique et d'une maman française et fréquente l'école en Espagne. Elle est un exemple concret de l'Europe mais depuis hier nous ne sommes plus sûrs de rien, nous ne savons pas ce que sera demain pour mon compagnon, pour ma fille. Personne ne s'inquiète pour tous ces britanniques qui vivent hors du Royaume et pour tous ces européens qui y vivent.

Alors, ce matin en prenant notre petit-déjeuner, le goût était amer et encore plus en voyant des britanniques se prélasser sous le soleil européen lisant "The Sun".