Un nouveau groupe de discussion Facebook vient de voir le jour : “CEE Entrepreneurs in France” — pour échanger, grandir et faire connaître les entrepreneurs “de l’Est” en France

Le 1er Août, un groupe de discussion a été lancé sur Facebook — Central & Eastern European Entrepreneurs in France. Son auteur Ondrej Svoboda, sous le pseudonyme Facebook Dede Le Tchek, nous explique ses motivations et pourquoi il a décidé de le créer.


Pourquoi un autre groupe de discussion, n’en-y a-t-il pas déjà assez ?

Oui, en effet, il existe déjà une grande panoplie de groupes d’intérêt. Je souhaite réunir dans ce groupe un maximum d’entrepreneurs qui viennent des PECOs (Pays de l’Europe Centrale et Orientale) et qui ne parlent pas forcément tous français. Nous avons beaucoup de choses en commun et je suis persuadé que nous avons à apprendre des expériences de chacun. Notre groupe trouvera sa place grâce à son positionnement singulier!

Que souhaites-tu partager avec ces entrepreneurs?

L’objectif est d’échanger sur nos expériences d’entrepreneurs, s’entre-aider pour les questions juridiques, comptables, des préoccupations propres aux indépendants comme le choix de la mutuelle, et partager des bons plans.

Je me suis beaucoup inspiré des groupes dont je suis membre et où je puise beaucoup d’inspiration et de bonnes idées business. Je pense notamment au groupe French Startups ou French Startupers. Ce sont des groupes aux communautés très actives, leurs membres répondent rapidement et partagent beaucoup : des questions spécifiques aux bons plans. Même si ces groupes sont ouverts à des échanges en anglais, en réalité, il n’y en a très peu. C’est pourquoi j’ai décidé que notre groupe fonctionne uniquement en anglais, même si on accepte évidement le français!

Pourquoi ne pas tout simplement l’appeler English speaking entrepreneurs in France?

Le groupe est ouvert à tous les anglophones qui souhaitent échanger sur les sujets autour de l’entrepreneuriat en France, mais je voulais fortement cette orientation sur les PECOs. Je viens de la République tchèque et même si je suis arrivé en France en 2001 pour mes études, je suis très lié à cette région et je travaille entre ces deux pays avec mon entreprise French Commerce. Avec l’élargissement de l’UE et l’effervescence de la scène des startups en France, de plus en plus d’entrepreneurs de ces pays viennent en France, mais ils ne parlent pas tous français. et il faut dire que c’est compliqué de trouver de l’information si on ne maîtrise pas suffisamment la langue… J’ai créé un groupe Meetup pour les entrepreneurs des PECOs à Paris et dès le premier rendez-vous, je me suis rendu compte que les gens venaient surtout pour pouvoir échanger en anglais sur leurs enjeux professionnels.

Que prévois-tu pour la suite ?

Je travaille sur plusieurs projets en même temps. Nous lançons avec mon associé praguois un club d’affaires justement pour les entrepreneurs et entreprises des PECOs en France et je travaille sur la stratégie et le développement commercial pour plusieurs startups tchèques comme par exemple pour Windguru (prévisions météo) ou Clever Monitor (emailing). Un autre gros projet sera aussi l’édition de Startup Safari Paris en mars 2018 dont je suis le co-organisateur, un évènement inédit de plusieurs jours de Portes Ouvertes de l’écosystème startup parisien. Cette fois-ci nous espérons le voir grandir, car désormais nous avons le soutien de Pirate Summit qui a acquis notre “ maison mère” berlinoise. Donc je ne m’ennuie pas du tout!

Merci et bon courage pour tes projets!

Merci à vous.