L’Inde, dernière destination des voyageurs

Aujourd’hui nombreux sont ceux qui peuvent voyager. Et c’est heureux ! Tout le monde aime voyager. Beaucoup aiment se dire « globe-trotter », « traveller », « Citizen of the world » etc. Bref, tu l’as constaté aussi.

Pour tout voyageur en quête d’un premier voyage « exotique », la tentation de la Thaïlande, de Bali, du Sri Lanka vient souvent et effectivement ce sont des pays merveilleux et abordables, mais l’Inde ne vient souvent pas à l’esprit. A tort ! car l’Inde est LA DERNIÈRE DESTINATION AUTHENTIQUE DU XXIème SIÈCLE !

Autant te prévenir, si tes premiers intérêts en vacances sont la fiesta, la sécurité, les clichés, l’attendu, l’influence occidentale ou le confort, NE LIS PAS CET ARTICLE.

Partir en Inde, c’est faire confiance au hasard, c’est sortir de sa zone de confort, c’est une remise en question, c’est une leçon d’humilité, c’est un saut en dehors de l’espace-temps, c’est repartir à zéro.

Revenir d’Inde, c’est changer pour toujours.

Et pourtant ! Peu de voyageurs songent à l’Inde comme destination. « Les Indiens sont bizarres » ; « l’inde c’est crade, c’est la misère… ». Et parmi ceux qui s’y aventurent, il s’agit souvent des mêmes destinations touristiques.

Tu l’as compris, l’affirmation du titre convient aux voyageurs ayant un certain « mindset ». L’Inde répond à un besoin. Besoin que partagent un certain type de voyageurs :

1- Dernière destination authentique, « l’Inde est une terre magique où les influences demeurent figées, où règne un atmosphère d’éternité » - l’histoire de l’Inde - .

Y a-t-il un pays au si riche passé étant autant en décalage avec la culture occidentale ? Pourquoi Beyonce ou Justin Bieber n’ont jamais été en concert dans le pays bientôt le plus peuplé au monde ? Pourquoi l’Inde éternelle parvient elle à demeurer si forte malgré les vitrines high-tech de Bangalore et celle des géants indiens de l’industrie ? Pourquoi les marques de luxe ont tant de peine à s’y implanter ?

La spiritualité est ancrée en Inde depuis au moins 5 millénaires, c’est à dire bien avant l’avènement du rayonnement de la Grèce. Ce qui est surprenant est l’héritage commun de l’Inde et des peuples méditerranéens. Il semblerait que la légendaire civilisation dravidienne, composée d’êtres au teint sombre et à la chevelure lisse, peuplait autrefois l’ensemble du bassin méditerranéen, jusqu’aux vallées de l’Indus et du Gange.

Assurément, les indiens sont dans un autre « délire », leur « mindset » est en décalage avec le nôtre. L’Inde est un pays de pudeur, un pays où règne simplicité et spiritualité, où misère côtoie scènes de vie intenses. Les influences y demeurent figées. Pourquoi ? les indiens sont-ils plus sages que nous ?

Marche sur les routes indiennes et tu ressentiras une puissance magique qui se dégage de l’atmosphère.

2- S’aventurer là où personne n’est allé

Pourquoi ne pas aller dans le Telangana ou dans le Karnataka ? L’aventurier en terre indienne est avide de se rendre dans des lieux où nul « occidental » de son entourage n’est allé. Cela fait de lui un voyageur singulier qui veut montrer au monde et à son entourage qu’il existe de temples que personne ne connait, des traditions et cultures qui dépassent tout raisonnement occidental ou des paysages au sommet d’une montagne sacrée dont personne n’imaginait l’existence.

3- L’inde est unique dans sa diversité

Il y a des gens, des paysages, des choses formidables dans toutes les contrées du monde. Des Andes au Cameroun et du Botswana à l’Oural, mais l’Inde !

L’Inde est certes une république fédérale composée de 29 États et 7 territoires, mais c’est aussi 800 langues, un nombre inimaginable de religions et de cultures qui se côtoient et se superposent dans le temps de l’histoire indienne et dans l’espace de l’Inde d’aujourd’hui.

Dans un voyage, les lieux, les paysages inspirent. La population aussi.

Imagine. Tant de langues, de cultures, de peuples différents, de paysages, de temples, de montagnes sacrées, d’animaux sacrés, sauvages ou domestiques, de sages ou de fous en un seul pays. Des sommets de l’Himalaya jusqu’en terre tamoule en passant par les terres arides du plateau du Dekkan, qui peut prétendre avoir visité plus d’un dixième de ce territoire magique ? Plutôt que de faire un tour du monde, pourquoi ne pas faire un tour de l’Inde ?

4- Pars en aventurier, reviens comme un sage

La première expérience sur le sol indien est un vrai choc culturel. Même un voyageur aguerri ayant bourlingué dans des pays au riche passé comme ceux d’Indochine, l’Indonésie ou en Chine ne peut revenir indifférent d’un voyage en terre Indienne.

Quand tu reviens d’Inde, que pendant des jours tu as mangé avec tes mains, dormi par terre, lavé ton corps avec un seau d’eau, lavé tes mains avec le strict minimum mais en suivant des rites millénaires et savants, séjourné dans des demeures dépourvues de meubles, il en ressort un sentiment naturel. C’est le sentiment de vivre dans le luxe, le sentiment de surabondance de biens chez toi, des meubles, du lit en passant par la table à manger et les couverts. Naturellement, tu auras cette envie de manger par terre, avec tes mains, de dormir par terre, de cherche de l’espace par terre où t’allonger en méditant sur les baumes du Gange !

Certes voyager a ce pouvoir extraordinaire de nous faire vivre des expériences et nous apporter des émotions inédites. Mais c’est à toi d’envisager quels types d’émotions, quelles sortes d’expérience tu aspires à vivre.

Gauthier_Srignaxay