Je lis actuellement un livre très intéressant : «Et si on s’arrêtait un peu de manger, de temps en temps» de CLAVIERE Bernard

Depuis le début d’année, j’ai expérimenté le jeûne pendant 7 jours et 8 jours, expérience INCROYABLE !

Voici un copié collé du passage que je viens de souligner …

« Or, le corps humain a la capacité de s’auto-nettoyer. Simplement, notre habitude de manger en permanence ne lui en laisse pas le temps.
On l’a vu, la phase d’élimination/nettoyage commence dès la fin de la digestion, c’est-à-dire, pour la plupart des gens, en fin de nuit – le seul moment où nous ne sommes pas tentés de manger puisque nous dormons –, et se poursuit aussi longtemps que nous restons sans manger.
Si nous ne prenions pas de petit déjeuner, cette élimination pourrait se poursuivre un peu plus, et lorsque nous cessons complètement de manger pendant quelques jours, l’organisme a l’opportunité de procéder à un grand nettoyage.
Le jeûne fait naturellement ce que Carrell faisait in vitro pour maintenir ses cellules animales en vie ; il élimine les déchets métaboliques du corps, les cellules malades, les dépôts toxiques divers qui empoisonnent notre sang.
Il est impossible, si l’on prend deux ou trois repas par jour (et même souvent davantage!), et étant donné les conditions dans lesquelles la plupart d’entre nous vivons, de ne pas être victime d’une accumulation dans le côlon de résidus alimentaires non éliminés. Et dans une telle situation, le meilleur régime ne pourra rien pour vous. »