La meilleure technique de productivité ? (Pomodoro, GTD, bullet journal, Todo list…)

Johann Yang-Ting
Jun 5, 2017 · 2 min read

On me demande souvent est-ce que :

“La méthode Pomodoro c’est bien ?”

“La méthode GTD c’est utile ?”

“Le bullet journal ça marche ?”

“Avaler le crapaud c’est efficace ?”

“Les 80/20 de Pareto, c’est vraiment pertinent ?”

En gros, quels sont les techniques et outils de productivité les plus efficaces… ?

Changeons de perspective :

Avez-vous besoin de Pomodoro pour vous mettre à faire quelque chose qui vous passionne ?

Par exemple, si vous aimez jouer aux jeux vidéo, faut-il lancer un compteur pour vous concentrer sur votre partie ?

Vous aimez la musique ? Faut-il lancer un compteur pour jouer du piano, de la guitare, de la batterie ou autre…

Vous faut-il des tableaux croisés bétons pour vous motiver à partir en vacances et faire la fête ?

Avez-vous besoin d’avaler le crapaud quand une personne dont vous aimez la compagnie vous invite à boire un verre ?

Est-ce que vous faites du 80/20 pour savoir lequel de vos enfants vous allez nourrir ?

Vous avez compris où je veux en venir ?

Vous faites ce que vous avez à faire, car ça vous passionne ou/et c’est important pour vous.

Tout le reste, ça reste des outils…

Mais si vous avez tout le temps des migraines, il vaut mieux déterminer d’où ça vient pour travailler à la source, donc la cause, plutôt que de cacher constamment la douleur avec du paracétamol. Si vous vous cassez un bras, on va déjà vous replacer l’os, puis vous immobiliser, on ne va pas juste vous donner des antidouleurs en attendant qu’un miracle se passe.

Est-ce que tout ne serait pas plus simple si vous n’aviez pas besoin de « médicament » pour vous concentrer et vous mettre au travail ?

Vous pouvez appliquer les meilleurs outils du monde, rien ne remplacera une motivation intrinsèque profonde, un sens, une mission qui vous anime.

Le réveil qui sonne ne doit pas être un supplice, mais une nouvelle opportunité de poursuivre votre projet.

Les outils, ça reste des outils. Ce n’est pas parce qu’on vous donne un pinceau que ça vous rendra capable de peindre une oeuvre digne d’un Picasso.

Avant de courir après les outils, déterminez vos blocages, travaillez dessus (sur le fond au lieu des symptômes, donc sur les causes au lieu des conséquences).

Pour vous aider, voici déjà des étapes pas à pas…

Johann Yang-Ting

Written by

Fondateur de #Gamentrepreneur Business Mentor & Consultant Marketing