J’ai attrapé une insomnie et tout mon corps me faisait mal. J’avais l’âme toute froissée de chagrin, le coeur lourd de vide.

L’horizon s’était dérobé a la nuit noire. Et sans horizon le sommeil reste prisonnier.

Prisonnier de quoi? de qui? C’est la question.

Il y a des matins où tout s’éclaire.

C’est peut-être le seul jeu d’une jupe noire, un pull gris et un foulard bleu comme la nuit.

J’ai toujours peur mais mes peurs s’éclairent.