My life as a Medium

L’inexistence de preuves n’est pas preuve d’inexistence.


Clarification :

Je vous vois arriver avec vos grands sabots tout crottés ! Vous êtes déjà en train de vous imaginer le stéréotype du médium raté qui passe la nuit sur D17 à tirer des cartes entre les clips de Black M (Et qui en plus de ça se foire 3 fois sur 4 !). Ou encore, deuxième solution, la liseuse de bonne-aventure avec son air de gitane et sa boule de cristal.

Et bien cassons ces stéréotypes !

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a plusieurs types de médiumnité (Oui, c’est le mot français), je ne suis pas là pour vous donner toutes leurs définitions, je citerai juste celle qui nous intéresse ici, à savoir : la médiumnité à inspiration.

La médiumnité à inspiration késako ?

Selon notre cher ami Wikipédia, le médium à inspiration est réceptif aux idées suggérées par une entité. Et cette faculté se confond avec l’intuition, la prémonition ou l’inspiration artistique. Ces suggestions sont bonnes ou mauvaises, créatrices ou destructrices selon l’entité qui les produit. Dans le type de cas où le don du prétendu médium est authentique, l’individu est souvent en proie à l’hypersensibilité, il ressent des émotions submergeantes, déroutantes qui ne provienne pas de lui, il capte les énergies produites par des entités, des personnes, des lieux. (autant dire que tout cela est étrange) Les personnes rationnelles et “censées” parlent de trouble psycho-émotionnel… Pour faire simple : Le médium à inspiration perçoit en lui quelque chose de différent, comme un “feeling” qu’on ne peut analyser matériellement.

Maintenant que les choses sont claires et que vous avez oublié cette foutue boule de cristal (et l’accent Roumain qui va avec btw…), nous allons pouvoir attaquer le cœur du sujet.

Comment tout a commencé :

Là c’est loin d’être clair et précis, parce qu’en réalité, j’en sais trop rien… Les débuts sont flous, peut être que je suis comme ça depuis la naissance, peut être que ça s’est développé au fil du temps et que ça continue. Je n’ai aucun souvenir des débuts du phénomène. Donc je commencerai là où ça m’a vraiment frappé !

C’était un été chaud et sec, le soleil brillait à son zénith et les oiseaux chantaient, nan c’est trop pompeux ça…

En tant que fils de magnétiseur, j’ai commencé à m’intéresser à la médiumnité (J’aime vraiment pas ce mot) un peu par hasard car j’avais des sortes d’intuitions un peu farfelues sans fondements précis, que ce soit sur des lieux ou des gens. Vous allez me dire qu’on a tous des intuitions ou des pressentiments, et je suis d’accord, mais quand ceux-ci se rapprochent d’un 6e sens, ça fait un peu flipper. (Le dauphin ! Voilà cette blague est un four et je plonge dedans tête la première) Et le pire dans tout ça, c’est que la plupart du temps, ce ne sont pas des choses précises, il faut donc analyser chaque ressentiment pour comprendre ce qui en découle.

Quelques exemples :

Prenons un exemple concret : Un jour (d’été chaud et ensoleillé), J’accompagne gentiment ma copine de l’époque afin de visiter une maison pour son frère. Jusque là tout va bien, nous arrivâmes donc (Oui je fais des efforts) non loin de la demeure à visiter. (J’arrête de suite avec le Français à la mode “Je suis un étudiant de la Sorbonne et je vote à droite” parce que ça me gonfle) Les propriétaires nous accueillent, fort sympathiques, toujours rien à signaler, et ils nous invitent à rentrer et là… Bim, grosse baffe dans la tronche ! Je vous explique, au moment ou je passe la porte, je me sens mal, tête qui tourne, nauséeux, oppressé… La visite se poursuit, et c’est de pire en pire, arrivé à l’étage, impossible de rentrer dans la chambre, selon moi quelqu’un est décédé ici, mais j’ai pas osé poser la question, vous imaginez vous ? “Dites-moi, votre Maman, elle n’est pas morte dans cette chambre ?” ça passe moyen quand même… Au final la visite se termine, je sors blanc comme un cachet, ouf, personne ne le remarque (Nan ça c’est pas vrai tout le monde m’a regardé et avait surement l’impression que le gigot du midi allait ressortir). C’est à ce moment que j’aurai aimé sortir un Ananas de ma poche et dire au frère de mon ex de ne pas acheter cette maison parce qu’elle avait un soucie et qu’il ne serait pas bien dedans.

Par la suite nous avons appris que la fosse sceptique était à refaire, que le chat dans le garage avait une putain de tumeur complètement dégueulasse et qu’il y avait un puits sous la maison. (Aucune confirmation pour la vieille morte dans la chambre par contre).

Les sceptiques parleront de coïncidence, mais lorsque ce phénomène ce répète, sous d’autres formes aussi, on a de plus en plus de mal à douter. S’entêter à faire soulever le matelas d’un pote pendant un quart d’heure sans aucune raison pour qu’il le fasse parce qu’il en a marre de t’entendre et ainsi découvrir que son matelas est moisi… Bon ok… ça fait une coïncidence de plus…

Découvrir des choses sur ses potes sans qu’ils aient dit quoi que ce soit sur le sujet aussi. Récemment j’ai dis à un pote que j’étais fier de lui et que refuser un plan fesses parce que lui et sa copine ont rarement des rapports ça lui ressemblait pas vraiment. Il m’a répondu “Qui t’a dit qu’on le faisait rarement ?”. Dire à une pote qu’elle est instable pour qu’elle te contredise et qu’au final 6 mois plus tard elle a eu 2–3 emplois différents, puis elle a essayé de reprendre ses études pour arrêter tout de suite après, puis elle a visé une école de cuisine pour finalement partir dans les arts appliqués… (Au final elle cherche encore et ne se trouve toujours pas instable) Mais bon…

Là dessus se rajoutent des exemples un peu plus personnels que je ne peux exposer en public. (Pour vous dire, personne d’autre que moi ne le sait).

Des explications ?

Selon moi, tous ces phénomènes sont liés au magnétisme, tout le monde en a, mais ce qu’il manque à la plupart des personnes dont le magnétisme est fort, c’est de l’empathie, et ce besoin d’aider les gens. Quand j’exprime un ressentit, ce n’est pas pour entendre l’habituel “T’avais raison”, c’est que je sais qu’au fond, même si la personne en face ne le dira pas, elle avait besoin d’entendre ce que j’avais à dire…

Voilà ce que j’avais envie de partager ici, c’est une expérience personnelle, certaines personnes trouveront une explication rationnelle, d’autre penseront que je suis bel et bien médium. (Je fais partie d’une troisième catégorie de personne, je pense que je ne suis pas médium, mais j’ai aucune explication rationnelle)

La question que vous pouvez me poser c’est…

Où cela me mènera-t-il ?

Et bien c’est une excellente question….

Et je vous répondrai que j’suis Médium, pas voyant.

Le seul truc que je sais c’est qu’il y aura toujours une couille molle pour suivre mes théories débiles. #Qiliboule
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.