Pourquoi être féministe quand on peut être humaniste ?

Capture d’écran /page instagram Féministes Sans Frontières

«Pourquoi être féministe quand on peut être humaniste ? »

« Je ne suis pas féministe mais humaniste »

Certaines personnes tiennent ces propos. 
C'est mignon. J'aimerai tant avoir leur innocence et leur insouciance.

J'entends certaines personnes venir me dire au galop: « Innocence et insouciance ? Arrête de poétiser et glamouriser l'ignorance et la bêtise Halimatou.»

D'accord, j'arrête.

« Je ne suis pas féministe, je suis humaniste »
Comme si radicalement, on ne pouvait pas être les deux.

Ce qui gêne fondamentalement les gens qui se disent humaniste en opposition frontale au fait d'être féministe c’est l’idée que les femmes vivent des discriminations/violences spécifiques et qu’il faut donc des mesures spécifiques pour lutter contre ces discriminations et violences.

Suivant la logique de ces personnes:
ll faudrait aussi arrêter avec le fait de se définir comme antiraciste. Non, mais franchement ! Blanc Noir ou Arabe qu’est ce que ça peut faire ? Pourquoi créer un mouvement de lutte contre le racisme ? On est tous des êtres humains.
Je ne suis pas antiraciste. Je suis humaniste!

Suivant la logique de ces personnes, il ne faut plus également, qu'il y ait des associations de défense et de protection des enfants. 
Non mais franchement, enfant ou adulte qu'est ce que ça peut faire ? On est tous des êtres-humains. 
Je ne suis pas défenseur.e des droits des enfants, je suis humaniste !

Suivant leur logique, il ne faut plus qu'il y ait d'associations de défense des droits des étudiant.e.s.
Non mais franchement ! Étudiant.e.s, ou pas étudiant.e.s qu'est ce que ça peut bien foutre ? 
Bannissons toutes les associations estudiantines. Remplaçons-les par des associations humanistes. C'est l'être humain qui est important, pas l'étudiant.

Associations de défense des personnes handicapées ? 
Non mais arrêtez de diviser !! Personnes handicapées, personnes valides qu'est ce que ça peut faire ? 
Détruisons les associations de défense des personnes handicapées. Ce ne sont pas les handicapés qu'il faut défendre mais les êtres humains.

Soyons jusqu'auboutiste dans le raisonnement de ces gens.

Mouvement de lutte pour la défense des animaux ?? Mouvement de lutte pour la protection de l'environnement ? Non mais arrêtez de diviser ! Animaux, humains, flore. On est avant tout des êtres vivants créés par Dieu !

Créons une association de défense des êtres vivants où on défendra tout le monde les femmes, les ouvriers, les handicapés, les LGBT, les Noir.e.s, les enfants, les chiens, les loups, les baleines, les éléphants, les forêts, les fleurs etc 
Ce qui est important, c'est l'être vivant ! Ne le savez-vous donc pas ?

Il n'y a jamais eu dans un gouvernement un ministère nommé "Ministère en charge de la gestion et du règlement des problèmes de la société" Un chef d'état ne s'est jamais levé un jour, en disant : Bon, il faut supprimer tous les ministères. Il faut arrêter de compartimenter les problèmes sociétaux.

Il n'y aura plus de ministère du travail, plus de ministère de la santé, plus de ministère de la défense, plus de ministère de l'éducation. Non ! Écoutez-moi. Voilà ce qu'on va faire. 
On a va créer un seul ministère qui va s'occuper de tout ça.

On va l'appeler «Ministère en charge de la construction du pays et du bonheur des citoyen.e.s »

Rien ne va se faire dans ce pays-là. Ce sera le désordre, le chaos. L'immobilisme.

Va t-on en vouloir à un médecin qui veut se spécialiser en cancérologie pour efficacement aider les personnes atteintes de cancer ? En lui disant : «Oh mais, pourquoi cancérologue ? Et les diabétiques ? Tu y a pensé ? Diviseur va ! »
 
C’est bien de vouloir soigner toutes les maladies touchant les êtres humains. Mais il y’a trop de maladies, qui plus est, très différentes. C’est pourquoi il importe de les compartimenter. C’est pour ça qu’ils y’a des spécialités en médecine pour aider efficacement et correctement les malades. 
Ça ne veut pas dire que le sort des cancéreux est plus important que celui des diabétiques, etc mais les malades ont des besoins différents.

Avc le féminisme, c’est la même chose.

Les féministes, les antiracistes, les anti-validistes, les défenseur.e.s des droits des migrant.e.s, des réfugié.e.s, des enfants et toutes les personnes engagées dans des luttes sociales et humaines, ce sont eux/elles les vrai.e.s humanistes !

Ayant compris qu’ils/elles ne peuvent pas libérer l’humanité toute entière, libérer des milliards d’individus aux problèmes différents, les vrai.e.s humanistes ont décidé de centraliser leurs efforts dans la libération, la dignité de certaines catégories d’individus tout en étant solidaire de tous les autres opprimé.es.

Féministe jusqu’au bout des ongles,

Halimatou Soucko