Marine Le Pen, une victoire féministe ?
Mawting
51

Vous posez une question intéressante mais je vois un contresens.

“Je crois qu’une féministe des années 1960–70 aurait été heureuse d’apprendre qu’une femme puisse être un jour Président(e) de la République.” Oui, de tout temps.

“Pourtant les féministes ne semblent pas soutenir la seule femme candidate en 2017.” Et pourquoi le devraient-elles, au seul prétexte que c’est une femme?

Le féminisme n’est pas soutenir les femmes seulement parce qu’elles sont des femmes. C’est leur garantir les mêmes droits et opportunités! Y compris celui de se présenter à une élection, et de voter pour la personne qui représente le mieux leurs convictions, quelles qu’elles soient. Finalement vous reprochez au féminisme son objectif même: que les femmes soient traitées comme les égales des hommes.

“Elles ont donné l’impression de déserter le terrain du féminisme réaliste, du féminisme de bon sens, du féminisme des pieds sur terre, quotidien, réel, crédible.” Qu’est-ce donc que ce féminisme dont vous parlez? Quel est ce féminisme réaliste et de bon sens? Votre position n’est pas claire.

Like what you read? Give Hélène Legay a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.