Team building : renforcement de la cohésion de groupe, ou cristallisation des tensions ?

Jing
Jing
Jul 24 · 6 min read

Les entreprises l’ont compris : investir dans le bonheur de leurs salariés, c’est rendre ces derniers 43% plus productifs, 86% plus créatifs, 6 fois moins absents et 2 fois moins malades (si vous aimez les chiffres, vous serez servis par ici). Ces statistiques en disent long sur l’importance de la Qualité de Vie au Travail (QVT), de plus en plus prise en compte par les DRH. Le team building est une solution en plein essor pour motiver, animer ou encore fédérer les équipes.

Mais en quoi cela consiste-t-il ? Quels sont les avantages pour l’entreprise ? Qu’en pensent les salariés ?

📖 Le team building : définition please

Le team building, ou « construction d’équipe » pour les Frenchies, est une méthode apparue dans les années 1980 en Amérique avec pour objectif de resserrer les liens entre les membres d’une équipe. Très vite donc, elle est devenue l’arme fatale des dirigeants qui y ont vu l’occasion de booster la motivation et la dynamique de leurs salariés, et ainsi leur productivité par le biais d’activités ludiques et plus funs qu’un séminaire à l’abbaye de Royaumont (même si, oui, le décor est à tomber). Finies les longues journées de séminaires sans fin où l’on se retrouve cloîtrés à subir une ribambelle de présentations Powerpoint et de discours oubliés aussitôt prononcés : place à un nouveau concept d’activités participatives, j’ai nommé, le team building.

👐 Un pour tous, tous pour un !

Le team building consiste à penser que le collectif est plus fort que l’individualité, et cherche à renforcer la cohésion entre les membres d’une équipe pour créer un environnement favorable au travail et ainsi augmenter les performances. Il fait ressortir des compétences clés comme le dépassement de soi, la responsabilisation, la prise d’initiatives, l’écoute. Il permet également de favoriser la gestion du stress, d’optimiser l’intelligence collective, d’améliorer la gestion de crise, d’intégrer les nouveaux collaborateurs (et non, je n’essaie pas de vous vendre un nouveau produit miracle).

Le team building est une solution efficace pour améliorer la communication au sein d’une équipe, pour désamorcer les conflits, apaiser les tensions, et développer le sentiment d’appartenance. À travers des activités culturelles, sportives ou encore artistiques, les talents et tempéraments se révèlent, et la solidarité se renforce. Vous vous liez même d’amitié avec Catherine de l’informatique, qui l’eut cru ? Les salariés se mettent à la place de leurs collègues et acquièrent une meilleure compréhension les uns des autres. Ils apprennent à se faire confiance, à se coordonner dans des situations variées qui sortent du contexte de l’entreprise. Le team building offre l’occasion de se montrer sous un nouveau jour, de se mettre au service du collectif, et de révéler un comportement que les CEO recherchent au quotidien.

💼 Un séminaire très corporate

L’entreprise a tout à gagner en proposant des activités de team building à ses salariés, alliant ainsi l’utile au ludique. Le team building est de plus en plus utilisé par les dirigeants d’entreprise et les managers pour développer la culture d’entreprise et y faire adhérer les collaborateurs. C’est également un excellent moyen de promouvoir l’ambiance de l’entreprise à l’extérieur et ainsi attirer et recruter les jeunes talents. Grâce aux activités effectuées, l’entreprise partage les valeurs qui lui sont chères, et mobilise ses salariés autour d’une volonté commune.

Le team building, c’est donc bon pour le bien-être du salarié, mais également pour celui de l’entreprise. L’amélioration de l’atmosphère de travail a pour conséquence directe l’augmentation de la productivité, et l’impact économique n’est pas négligeable : réduction du turnover, de l’absentéisme et du désengagement.

🤷 Concrètement, on fait quoi ?

Le team building, ça sonne prometteur sur le papier, mais dans la réalité, quelles activités s’y prêtent ? Que mettre en place pour renforcer sa cohésion d’équipe ? Il existe une multitude de possibilités, allant d’activités sportives (laser game, rafting, accrobranche, danse), aux activités culturelles (découverte de l’oenologie, chorale, cinéma), en passant par les ateliers d’apprentissage d’une nouvelle compétence, ou encore les jeux de stratégies (chasse au trésor, escape game, jeu de piste, jeu de rôles).

En ce qui concerne le budget, n’ayez crainte, il y en a pour tous les portes-monnaie ! Comptez une vingtaine d’euros par collaborateur pour une session d’une heure d’escape game. Pour une chasse au trésor ou une murder party (mention spéciale aux fans de Sherlock Holmes et d’Hercule Poirot, cette activité révélera le détective qui sommeille en vous), comptez entre 45 à 100 euros par tête.

👼 Le team building : véritable pacificateur des tensions ?

S T O R Y . T I M E

Ça y est, c’est le jour-J. Votre manager vous a rabâché les oreilles avec la prochaine activité de team building qu’il avait prévu pour l’équipe, et vous a promis convivialité et détente au cours d’une sortie de dingue. Autant dire que le soufflé de l’excitation est très vite retombé à l’annonce de l’activité : des olympiades. Vous qui n’êtes pas sportif pour un sou, ce challenge physique a eu pour vous un goût amer. Résultat : vous avez passé un moment des plus détestables à transpirer et souffrir pendant toute une après-midi aux côtés de vos collègues beaucoup plus athlétiques, ce qui a renforcé les tensions ainsi qu’un sentiment d’exclusion et de frustration, sans oublier ces fichues courbatures qui remuent la plaie de l’humiliation après votre défaite cuisante, qui vous rappellent le boulet que vous avez été lors des épreuves. Le sport, ce n’est tout simplement pas votre truc, et ce n’est pas grave. Ce qui l’est en revanche, c’est d’être contraint de participer à une activité qui ne nous convient pas, simplement parce qu’il est mal vu de refuser de se joindre à l’équipe. Vous ne voulez pas passer pour un misanthrope aigri et grincheux, on vous comprend. Il faut faire partie du groupe pour ne pas créer de clivages, et cette pression peut être accrue par du team building mal géré.

La clé d’un team building réussi, c’est d’adapter l’activité au profil des salariés concernés (et bien évidemment aux buts recherchés). Tout le monde n’a pas le profil d’un candidat de Ninja Warrior. Le résultat peut donc être contre-productif si l’activité n’est pas réfléchie. Une participation forcée va à l’encontre de l’esprit du team building. Les tensions se cristallisent autour de ceux qui en font des tonnes pour se faire bien voir du manager. Il y a les bouffées d’angoisse des plus timides à l’idée de se ridiculiser ou de prendre la parole dans un cours d’improvisation. Une activité qui ne correspond pas à un salarié lui laissera un mauvais souvenir, aura peut-être contribué à dégrader sa relation avec ses collègues, et le poussera à se désengager un peu plus d’une entreprise qui ne prend pas ses intérêts en considération.

Le team building a ainsi ses vertus, à savoir motiver et favoriser la cohésion d’équipe, qui, à terme, booste les performances générales. Toutefois, s’il est mal conduit, le team building peut s’avérer contre-productif.

Alors pour être sûr de proposer des activités, services et produits qui conviendront à chacun de vos salariés, faites appel à Jing, votre plateforme digitale de gestion personnalisée de perks.

Article écrit par Axelle Balekdjian

Jing

Written by

Jing

Libérez le potentiel des nouvelles générations de talents : un assistant digital pour un meilleur équilibre entre vie pro et vie perso https://www.hellojing.co/

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade