#ChangeMakers : Des briques écolos qui réduisent les émissions de CO2

Fanilo, 20 ans, est passionné de la construction en bâtiments et il voulait en connaître davantage. Il a étudié le Génie Civil à l’Institut Supérieur de Technologie d’Antananarivo. L’année dernière, il a obtenu le certificat pour assiduité au Boy’s Leadership Program, le prix du 2ème meilleur projet de l’année 2016 avec l’ONG Youth First et le lauréat du parcours du startup 2016. Actuellement, le Centre d’Excellence en Entrepreneuriat accompagne son projet de création d’entreprise: EcoBrik.

“Je souhaite changer le point de vue des gens sur l’impossible. A Madagascar, les gens pensent que la fabrication de briques doit toujours faire appel à la cuisson. Cette méthode de fabrication cause cependant une grande émission de CO2. Pourtant, la terre n’a pas forcément besoin d’être cuite pour résister dans le temps. Elle peut être mélangée avec du ciment et compressée avec une charge allant jusqu’à 40 tonnes afin d’obtenir une brique.

De nos jours, l’environnement est de plus en plus menacé par l’homme. Il est vital de le préserver et de le reconstruire. J’ai cherché une idée qui pourrait apporter un changement positif sur l’environnement. J’ai découvert cette méthode de fabrication de briques parallèlement à la disparition des trano gasy (notre identité architecturale en tant que Malagasy).

J’espère pouvoir un jour substituer ces briques cuites pour réduire l’émission de gaz à effet de serre et donner un second souffle aux trano gasy. Mes briques sont en dernière phase de test et la première production sera pour bientôt.”

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.