Inazuma Eleven Ares : sur quel(s) support(s) ?

3DS ? Switch ? Mobile ? Les trois à la fois ? Interrogeons-nous sur les projets de Level-5 pour leur prochain jeu.

Lors de son annonce en juillet dernier lors du Level-5 Vision 2016, Inazuma Eleven Ares était le seul jeu à n’avoir aucune plate-forme d’annoncée. Notons qu’à l’époque, aucune image du jeu n’avait encore été présentée, on ne pouvait donc qu’imaginer que comme ses prédécesseurs, ce nouvel épisode serait disponible sur 3DS, ou peut-être sur la future console de Nintendo, encore connue sous le nom de “NX”.

Le très vague et très provisoire “Game Device” dans la bande-annonce du Eleven Band.

Déjà à l’époque, l’idée d’une sortie sur “NX” était populaire ; la nouvelle console de Nintendo était encore à ce moment entourée de mystère, et le silence de Level-5 sur la plate-forme de son jeu paraissait alors très suspect. Le jeu était-il en développement sur NX, mais ne pouvait être annoncé car Nintendo n’avait pas encore dévoilé sa console ? Était-il simplement trop tôt et Level-5 n’avait réellement pas encore choisi de plate-forme ? Quoi qu’il en soit, le vague “Game Device” montré en guise d’exemple lors de la conférence laissait entendre avec son unique écran que le jeu pourrait au moins s’affranchir de la 3DS et peut-être sortir sur un support différent.

La première image du jeu. Bien qu’encore en développement, cela nous laisse un indice sur la plate-forme visée.

Quelques mois plus tard, en décembre 2016, Akihiro Hino dévoile les toutes premières images du jeu. La première réaction des fans a été de conclure que le jeu ne sortirait pas sur 3DS mais sur une console de salon ; après tout, impossible que la console portable de Nintendo puisse proposer de tels graphismes !

De plus, le parallèle avec la série des Inazuma Eleven Strikers, sortie sur Wii, qui proposait une interface similaire et des graphismes tout en 3D, est évident. Tout semblait alors indiquer qu’Inazuma Eleven Ares sortirait sur console de salon, et la Nintendo Switch, dévoilée récemment, apparaissait comme la parfaite candidate. Sauf que…

Encore quelques mois plus tard, en mars 2017, Hino apporte enfin un début de réponse sur cette grande question. Et, surprise, Ares devrait bien sortir sur 3DS après tout. Mais aussi sur “une console plus puissante”. Cette réponse est parsemée de “peut-être”, “il se pourrait que” et “le jeu est encore en développement”, mais tout semble indiquer que le jeu aura droit à deux versions, une pour 3DS et une pour console de salon. Quant au nom de cette dernière, il reste encore un mystère, Mo-chan évoquant la PS4 lors de l’émission, et la Switch restant la candidate favorite.

Donc ça y est, on est fixé, une double sortie sur console portable et console de salon ? Et bien…

Akihiro Hino a vraiment du mal à se décider…

Dans une interview donnée il y a quelques jours sur le site Nikkei Trendy Net, Hino a affirmé qu’Inazuma Eleven Ares sortirait sur smartphones, avec encore une fois une hypothétique deuxième version sur une console dernier cri. Une décision en accord avec la volonté de Level-5 de s’orienter davantage vers les mobiles ; en effet, la plupart de leurs nouveaux jeux font l’objet d’une sortie à la fois sur smartphones et sur 3DS : The Snack World, Layton’s Mystery Journey, Megaton Musashi... Toutefois, dans cette interview, il n’est fait aucune mention de la version 3DS d’Inazuma Eleven Ares, ce qui soulève pas mal de questions…

Trois possibilités :

  • Soit la version 3DS est finalement passée à la trappe, au profit d’une version pour smartphones. Le jeu sortira bien comme dit dans cette interview sur mobile et console de salon.
  • Soit la version 3DS est toujours prévue, et dans ce cas le jeu sortira à la fois sur 3DS, console de salon, et iOS/Android. Trois supports différents pour un seul jeu !
  • Soit, dernier cas improbable, le jeu est toujours prévu uniquement pour 3DS et console de salon, et la version pour smartphones évoquée dans l’interview… est en fait un jeu différent.
Et si cet ancien “prototype” d’Inazuma Eleven Everyday!!+, avec les trois protagonistes d’Ares, était en fait toujours en développement et était cette fameuse version pour smartphones évoquée dans l’interview ?

Si la première option déplaira aux fans de la portable aux deux écrans, elle n’en est pas moins la plus logique. En effet, développer le jeu à la fois pour 3DS et pour console de salon implique d’adapter le jeu à deux supports très différents, à la fois en termes de puissance et en termes de fonctionnalités. Si la version 3DS se joue comme les anciens jeux à l’aide de l’écran tactile, comment adapter ça à une console de salon utilisant une manette ? Si le jeu se dispense des commandes tactiles, que faire du deuxième écran de la 3DS ? Développer le jeu sur deux supports différents reviendrait fondamentalement à développer deux jeux différents.

Notez que cette remarque est également valable pour la version mobile, mais étant donnée la puissance des smartphones et tablettes actuels, quitte à développer sur deux supports différents, il serait sans doute plus simple pour Level-5 de développer le jeu pour mobile et console de salon que pour 3DS et console de salon. De plus, les mobiles étant maintenant beaucoup plus répandus chez les enfants, sortir un nouvel Inazuma sur ce support pourrait donc toucher un plus grand public que sur 3DS, où les derniers épisodes avaient connus des ventes de plus en plus faibles.

La composition de ce menu crie “écran tactile”, et fonctionnerait à merveille sur smartphone.

Quand on regarde la toute première image du jeu, la disposition des boutons lors du match pour tirer, passer la balle, etc. dans le coin de l’écran fait penser à des commandes virtuelles que l’on trouverait dans un jeu mobile, et de nombreuses personnes ont déjà fait ce parallèle. Les menus, quant à eux, avec tous leurs boutons et onglets, font également penser à un écran tactile… après tout, ils ressemblent à peu de choses près à ceux des précédents Inazuma sur DS et 3DS. Le jeu pourrait donc s’adapter parfaitement à l’écran tactile d’un smartphone ou d’une tablette.

Et si la version mobile fait ainsi usage du tactile, cela constitue un argument supplémentaire pour la Nintendo Switch. En mode portable, la console hybride de Nintendo dispose en effet d’un écran tactile, et pourrait ainsi hériter des menus tactiles de la version pour smartphones (accompagnés d’une navigation classique à l’aide des sticks et boutons des manettes une fois les JoyCon attachés ou la console connectée à la TV).

Afin de pouvoir se connecter au Eleven Band, la console devra disposer de la technologie NFC.

Un autre avantage qu’a la Switch sur les autres consoles, c’est l’utilisation de la technologie NFC pour transmettre des données au Eleven Band. Cette technologie, qui est la même que celle utilisée par les amiibo, est intégrée d’office à la Switch (ainsi que la New 3DS et la 3DS avec un périphérique), à l’inverse des autres consoles de salon. La Switch serait ainsi directement compatible avec cet accessoire, sans nécessiter l’achat d’un périphérique supplémentaire pour assurer la connexion.

On peut également noter qu’au cours de cette même interview, Hino a annoncé que Level-5 travaillait d’ores et déjà sur un ou plusieurs jeux sur Switch. Peut-être qu’Inazuma Eleven Ares en fait partie ?


Alors, sur quels supports sortira Inazuma Eleven Ares ? Il faudra malheureusement attendre encore un peu avant d’avoir une réponse concrète. Si le combo smartphone + Nintendo Switch semble être le plus logique, rien ne dit que la version 3DS annoncée plus tôt n’est pas toujours prévue, ni que Level-5 ne voudra pas s’aventurer au-delà des consoles Nintendo et éditer le jeu sur PS4.

Il faudra certainement attendre une annonce dans un prochain Inazuma Walker, ou un éventuel Level-5 Vision plus tard cette année. Dans tous les cas, nous vous tiendrons informés dès que de nouveaux éléments feront surface !

Pour plus d’actualité sur Inazuma Eleven Ares, et la série Inazuma Eleven, retrouvez Inazuma Frontier sur Twitter : @InazumaElevenFR

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.