The Night Manager : quand James Bond devient une série

The Night manager ? Mais si, avec le beau gosse Tom Hiddleston ? Toujours pas ? Bon ok. On va tâcher de remédier à cette petite ignorance.

La série est centrée sur le soldat britannique Jonathan Pine. Ce dernier est devenu directeur de nuit dans un hôtel. Il croise la route de Sophie, une proche de Richard Onslow Roper, qui opère sur le marché noir des armes. Sophie fournit à l’ancien soldat des documents incriminant Roper. Lorsqu’elle est assassinée, Pine devient un agent des services secrets et s’infiltre chez Roper pour le faire arrêter et venger la mort de Sophie.

Tout d’abord, le scénario est top ! On a une réelle série d’espionnage qui ne tombe pas dans le spectaculaire : pas d’explosions toutes les trois minutes, peu de personnes tuées et pas de gros méchant qui veut détruire le monde. Ici, le personnage principal, Jonathan, joue plus de son charme et de sa subtilité pour entrer dans les bonne grâces de Richard.

Afin de trouver des preuves de l’activité illégale de Richard, Jonathan est prêt à tout, y compris de prendre lui-même part aux affaires, en se faisant passer pour un associé de Richard. Au fur et à mesure qu’il s’investit dans le traffic d’armes, Jonathan se rapproche de Richard mais surtout de sa copine, Jed. Une romance qui devient très dangereuse pour les deux.

Ce qui rend la série vraiment géniale, c’est le duo Tom Hiddleston-Hugh Laurie. Les deux sont absolument parfait dans leur rôle ! Hugh Laurie est plus flippant que jamais et le charme de Tom Hiddleston crève l’écran ! Quant à la belle actrice Elizabeth Debicki, celle-ci balance entre les deux acteurs avec grâce. Bref, la série est une belle réussite !

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.