« 99 dessins pour ne plus faire de fautes », Tome 2 est sorti ! Entretien avec l’auteure, Sandrine Campese.

Écrit-on Apollinaire ou Appolinaire, Libellule ou Libelule ? La réponse est dans les « 99 nouveaux dessins » de Sandrine Campese, aux éditions de l’Opportun. Après le succès du premier opus, la blogueuse, amoureuse des mots, nous livre de nouveaux dessins mnémotechniques, pour déjouer les pièges de la langue française.

Dans le petit milieu des grammairiens, les demoiselles passionnées et pétillantes sont rares. Sandrine Campese y incarne donc, presque malgré elle, la relève. Dans ce livre, elle propose à tous de (re)découvrir des mots et expressions estropiés au quotidien, en composant 99 dessins mnémotechniques — confiés à l’illustratrice Isabelle Fregevu — associés à des explications approfondies.

La bonne idée

C’est dans les écrits de l’académicienne Jacqueline de Romilly, que Sandrine Campese se découvre une passion pour les mots. Les chroniques de l’immortelle (1) lui inspirent un blog de vulgarisation : La Plume à Poil, dont elle tire le livre « Orthotweet, 140 signes pour ne plus faire de fautes d’orthographe ». Depuis, elle occupe avec succès l’étroit créneau du bouquin-d’orthographe-pour-petits-et-grands, sur lequel seul l’illustre Erik Orsenna s’était engagé, avec sa Grammaire est une chanson douce.

En 2015, inspirée par son éditeur, elle trouve la formule magique : imbriquer mots et images ludiques pour marquer l’esprit des grands et des petits. Le tome 1, aidé par une bonne campagne marketing, se hisse en tête des ventes d’Amazon.

Très vite, Sandrine Campese est retournée à ses carnets de croquis et son Dictionnaire Historique de la Langue Française (2), pour imaginer 99 jeux de mots et d’images inédits, dont la mise en forme a été confiée à l’illustratrice d’Isabelle Fregevu. Petite nouveauté : quelques auteurs célèbres à l’orthographe tortueuse se sont glissés entre les noms communs. Ainsi, vous pourrez — encore plus — briller lors des repas de famille !

L’orthographe en danger ?

Peut-être le professeur de français de vos enfants a-t-il déjà précommandé son exemplaire. Car, de plus en plus d’enseignants s’emparent de l’ouvrage, à l’exemple de Claire, prof de français à Amsterdam. « Être lue en classe, c’est pour moi la vraie consécration », reconnaît l’auteure. Interrogée sur l’écriture SMS et la dégradation du niveau d’orthographe, elle se méfie des raccourcis journalistiques et préfère rester optimiste.

Sandrine Campese se défend d’être une « grammar nazi », mais avoue être gênée par la multiplication des fautes de grammaire. « Écrire a payer au lieu de a payé sur une facture porte à confusion. Mal écrire un mot compliqué n’est pas grave. Par contre, la faute de conjugaison change le sens de la phrase. C’est un vrai problème », explique-t-elle. Face aux S.O.S lancés par certains parents ou profs, elle « cherche un moyen d’illustrer, non plus des mots, mais des conjugaisons piégeuses ». « Il ne suffit pas d’organiser des dictées élitistes, où l’on reste entre soi à écrire des mots alambiqués », déclare-t-elle. « La solution viendra plutôt des jeunes profs et des associations de quartier ».

Bientôt un Tome 3 ?

Quand on lui demande si elle souhaite sortir de la case orthographe pour démarrer une carrière d’écrivain, elle réplique ne pas avoir peur « d’être cataloguée comme Miss Orthographe. Ça me passionne ». « Ça tourne parfois même à l’obsession ! », avoue-t-elle.

En effet, lorsqu’elle ne chine pas d’ouvrages de grammaire ancienne dans le marché aux livres Georges Brassens, à Paris, elle collabore au Projet Voltaire. Ce logiciel, conçu pour améliorer l’orthographe des cadres d’entreprises, est désormais conseillé par Pôle Emploi et utilisé dans plusieurs Universités. Cette formation, permettant d’obtenir un certificat de compétence — à l’instar du TOEIC en anglais — est pour elle un outil d’avenir.

La voici bien ancrée dans ce créneau. On peut donc s’attendre à un tome 3 des « 99 dessins ». À moins qu’elle ne décline sa recette autrement, sur youtube ou à la télé. Il est vrai qu’en la matière, il reste beaucoup à faire !

99 nouveaux dessins pour le plus faire de fautes, Ed. de l’Opportun.

1-« Dans le jardin des mots », 2007, ed. De Fallois

2-Par Alain Rey, ed. Le Robert