Bien manger pendant l’arrêt du cannabis

Bien manger est un gage de réussite. Pas de cours de popote en détail, il y a des sites spécialisés pour ça. D’ailleurs, je vais éviter de te donner mes recettes préférées étant donné que je ne suis plus carnivore depuis que j’ai arrêté le cannabis.

Par contre, ce dont je suis sur, c’est que plus on mange sainement, plus notre mental et notre corps nous remercie. C’est logique et je pense pas que tu vas me contredire là-dessus.

Bien manger pendant l’arrêt du cannabis : la vidéo

Bien manger pendant l’arrêt du cannabis : Retranscription texte

Écarter les excitants

Premier conseil, les excitants comme le café, le thé et le tabac sont à éviter le plus possible. Et oui, ils te font stresser et t’empêchent de dormir. Privilégie plutôt l’eau au café, la tisane au thé et bannit le tabac le plus vite possible, tout du moins une heure avant de te coucher.

Ne manges ni trop tôt, ni trop tard

Il s’agit d’avoir un rythme et de le garder le plus possible tout au long de la semaine. Le matin, le mieux est de manger vers 7h30 / 8h. C’est le moment parfait. Ton petit déjeuner doit être suffisamment complet, composé par exemple de fruits, de céréales et de pain.

Ensuite, le midi, prends ta pause entre midi et 13h. Des repas complets, équilibrés et variés sont une aubaine pour favoriser un arrêt sans difficultés. Évite les sandwichs et les frites 3 fois par semaine. Je crois que je n’ai même pas besoin de t’expliquer pourquoi !

Enfin, le soir, si tu te couches vers 22h, c’est bon de manger autour de 19h. Par contre, mange moins que ta faim. Cela t’évitera de grossir si tu es quelqu’un qui prend du poids. La nuit, ton corps n’a pas besoin de tant de nourriture que ça pour fonctionner. Moins il en a, mieux c’est ! De plus, ne grignote pas.

Les aliments et leurs bienfaits

Chaque aliment a ses bienfaits.

Pour les transpirations nocturnes, manges du blé, du froment ou encore du blé tendre. Si tu as besoin d’un calmant, pense à l’orge, les champignons. Si tu as des troubles de l’humeur, la betterave, le choux, la courgette, l’abricot, la banane, et la clémentine sont d’excellent régulateurs de l’humeur. Aussi, la menthe est un excellent décontractant.

Et pour combler les pertes de mémoires, c’est un défi pour un fumeur de cannabis. Plus maintenant que tu sais que les noix, le raisin et les légumineuses comme les lentilles, le soja, les pois chiche, les petit pois, les haricots t’aideront à régler ce type de problème.

Aussi, tu veux arrêter de fumer la cigarette ? La courge, le potiron, le pissenlit, la clémentine, la cerise et enfin la fraise sont très recommandés.

Pour lutter contre la fatigue, mange des fruits et du poireau. Pour calmer tes insomnies, prends des graines de tournesol, une pomme, du raisin ou du litchi.

Enfin, pour la perte d’appétit, il est recommandé de boire du thé.

Bref, tout est dans la nature. Tu as juste à picorer. À toi de faire le bon choix 🙂

Auteur : Julien Carcaly