Montpellier à l’heure de Paris après les attentats du 13 Novembre (rédigé le 16 Novembre 2015)

Hommage aux victimes du 13 Novembre sur la Place de la Comédie (Montpellier, 34)

Les attentas de vendredi soir dans la capitale française, bien entendu ont trouvé écho dans les médias locaux au travers de leurs chroniques édito ou article.

Les médias : entre informations nationales et locales

Si, en ce vendredi 13 funeste, Paris a été attaqué dans sa chaire, c’est la France entière qui s’est trouvée écorchée vive. Malgré la douleur et la peur, le cœur du pays a continué de battre au travers des multiples hommages rendus partout dans l’hexagone et dans le monde. Si les médias locaux ont rapporté l’intégralité des événements parisiens, ces derniers ont aussi mis en avant leur propre rapport affectif à cette tragédie. Oui, Montpellier et sa région sont aussi en deuil. Certains de ses enfants sont morts alors qu’ils s’étaient simplement offerts, un week-end festif dans la ville lumière.

Les enfants du pays au centre des hommages

Ainsi, Midi Libre, La Gazette de Montpellier, La Tribune, France 3 Languedoc Roussillon et tant d’autres, ont utilisé leur meilleure arme pour saluer la mémoire de ses défunts : les mots. Des écrits pour raconter l’histoire de ces jeunes victimes.

Leurs portraits qui ont orné les pages de nos journaux, se sont vus habillés par de nombreux témoignages de leurs proches.

Des manifestations partout dans la région

A l’unisson avec le reste du territoire, des manifestations de soutien ont également eu lieu dans toutes les communes de la région. Des marches, des pleurs, des fleurs et des bougies en réponse à la barbarie. Phénomènes largement relayé par nos journalistes locaux.

L’État d’Urgence autour de Montpellier

Actuellement, Paris et sa banlieue est dans le viseur des terroristes. Cela ne signifie pas que d’autres villes de France sont à l’abri de tels actes. C’est pourquoi nos élus ont pris la parole et se sont exprimés au sujet des mesures de sécurité à mettre en place dans le cadre de l’État d’Urgence et de la vigilance renforcée. Entre recueillement et vigilance, Montpellier et sa région ont montré qu’eux aussi, étaient Paris.