L’intelligence, un handicap comme les autres ?
Anne-Laure Fréant
423

Article intéressant, qui est éclairant pour les novices, et peut révéler certaines personnes à elles-mêmes. Dommage que les chiffres ne soient pas plus fiables. 50% en échec scolaire dès 14 ans ? Mais comment est défini l’échec scolaire ? Qui les déclare en échec ? Et 50% desquels ? De ceux qui consultent ? Quand on sait que l’immense majorité des consultations chez les psychologues à l’enfance et à l’adolescence est liée à des difficultés scolaires, ce n’est pas si parlant. Je donne l’impression de chercher la petite bête, mais ça me semble important, à la fois pour ne pas effrayer les personnes concernées et leur entourage, et pour être simplement crédible. Si on travaille sur n’importe quel échantillon, parmi tous les précoces que je connais, il n’y en a qu’un en réel risque d’échec scolaire (tel que je le définis :p ) et encore n’est pas le fait de son potentiel intellectuel, mais de son TDAH/dyslexie/dysorthographie/dyspraxie (oui, tout ça …). Et pourtant j’en connais une palanquée des Hauts Potentiels, tant dans ma vie privée (la norme dans la famille … je ne me rappelle plus si vous parlez de la composante familiale ?) que professionnelle (je coache pas mal de jeunes précoces).

D’ailleurs, j’en profite pour préciser qu’ils sont rarement seulement précoces : la précocité a tendance à être accompagnée de beaucoup de troubles qui sont de réels handicaps : hyperactivité, dyslexie, dyspraxie, autisme … Le bon côté de la précocité, c’est bien d’aider à compenser tous ces troubles, ces handicaps.

Et puis, si on s’en tient à la seule définition communément admise de la douance, elle ne concerne que 2% de la population, pas 5%. C’est même la définition de “QI>130”, puisque le QI est une notion statistique et que le “score” correspond à un classement par rapport à la population générale. 
Ca, c’est si on s’en tient à la définition commune. Si on utilise d’autres modèles (comme les intelligences multiples de Gardner) … ben il n’y a aucun chiffre ;)

Mais je relaie quand même l’article ! (qui bene amat, bene castigat)

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.