Ryomen Hisashi [RPG]

Introduction (suite)

L e pays de Nihon était composé de neuf régions qui avaient été attribuées à plusieurs Seigneurs. Parmi elles, deux se démarquaient particulièrement par leur taille et leur puissance : Icchi et Kyuu. Respectivement, la première et la neuvième région. Elles étaient si grandes qu’elles faisaient quasiment le double de la superficie de leurs voisines. Elles étaient aussi parmi les trois plus peuplées : une particularité qui avait augmenté l’esprit de compétition et de survie des habitants, faisant d’eux de magnifiques guerriers. Lorsque le Grand Seigneur de Nihon recherchait des gardes du corps, c’est bien sûr là-bas qu’il portait son regard. C’était aussi une façon pour cet homme de contrôler la quantité d’élites parmi les deux régions, ce qui représentait en somme un moyen de limiter leur puissance. Il s’entourait des meilleurs guerriers, des meilleurs stratèges et ce dans le simple but d’empêcher toutes rébellions.

Il y a cinq ans, un phénomène étrange s’est pourtant produit. Une région semblait se soulever. À la mort de Bakemono Nura, second Commandant Suprême de l’Ordre des Mercenaires de Icchi, les mystères de sa mort soulevèrent d’importantes questions qui firent trembler le pays. Une chasse aux espions fut lancée dans l’espoir de comprendre le contexte de la mort d’homme le plus craint de Nihon. Mais rien ne fut trouvé. Pour autant, ce n’était pas tant cette chasse qui fit peur au pays mais plutôt l’attitude des guerriers de Icchi. En effet, un ordre unique fut lancé de la part de cet ordre : plus aucun combat ne devait avoir lieu en Icchi et la sécurité de cette terre devait être préservée le temps qu’un nouveau Commandant Suprême soit choisit. Dans tout Icchi les mercenaires répondirent à l’appel et cessèrent tour à tour les combats à mesure que la nouvelle était colportée avec une seule mission en tête : tenir les frontières ! Une gigantesque armée se dirigea vers les limites de la région. Ceux qui étaient ennemis hier se retrouvaient maintenant liés par un serment.

Mais ce que peu de gens savent c’est la raison pour laquelle cette nouvelle était si importante. Après tout il n’était pas rare que les mercenaires désirent se frotter à leurs voisins, les guerres inter-régions étaient courantes dans l’histoire du pays. Non… La vraie raison fut la mobilisation des “Oyama”, dit les “Trois Princes des Enfers” de Icchi. Des guerriers d’une puissance hors norme et reconnue dans l’ensemble du pays. Les Oyama étaient des jeunes mercenaires de l’Ordre principal. Âgés de dix-neuf ans à vingt-et-un an ils étaient, d’après les rumeurs, plus dangereux qu’une division militaire…

C’est un messager de Kyuu qui fut chargé d’informer l’homme au-dessus de tous dans le pays. Il avait effectué plusieurs milliers de kilomètres dans cet objectif et fut annoncé immédiatement. Devant celui dont il ne pouvait pas même regarder les pieds de peur d’être tué sur le champ, il expliqua sa venue.

— Ô Grand Maître, je suis Hayai Miki, missionnaire de Kyuu. Mon Seigneur m’envoie vous informer qu’une armée considérable se réunit aux frontières de Icchi.

Son interlocuteur ne semblait intéressé ni par sa présence, ni par son message. Il avait l’habitude de ces petites guerres de Seigneurs et, à vrai dire, elles le divertissaient parfois. Une formalité qui gaspillait là son temps.

— Ô Grand Maître…

Le messager semblait hésiter mais il eut le courage de terminer son annonce…

— Bakemono Nura est mort et… Hasaki, Tsuyosa et Supai sont aux frontières et guident cette armée… Ô Grand Seigneur, les Oyama sont réunis…

Et alors que la tête du messager roulait sur le sol, le Grand Seigneur lui-même frissonna de peur…

Rappelle-toi la devise du samouraï : l’honneur ou le déshonneur ne sont pas dans l’épée, mais dans la main qui l’empoigne.

Retrouvez moi sur Twitter et LinkedIn.

Like what you read? Give Ryomen a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.