Pour 2016, je teste le vision board.

Dès le 1er janvier, et même parfois quelques jours avant, le commun des mortels prend des “bonnes résolutions”. Certains les exposent sur les réseaux sociaux, d’autres en parlent aux copains/copines ou encore d’autres refusent de participer à ce grand-élan-mondial-qui-ne-sert-à-rien mais secrètement le font dans leur tête (ne soyez pas de mauvaise foi!)

Chaque année j’ai expérimenté ces techniques et fin 2015 j’étais repartie sur la dernière, garder tout en moi et faire mine “Je ne suis pas comme les autres”. Mouais, mouais… Ma petite liste essayait de se faire, non sans difficulté, de la place dans ma tête quand un soir je suis tombée sur l’article du blog themodjo.com qui parlait de l’option vision board.

Alors, un vision board quésaco?

Encore un truc qui nous vient des gens de l’outre-atlantique! En français cela veut dire: tableau de visualisation. Au lieu d’écrire des lignes de bonnes résolutions sur une feuille volante, tout passe par l’image, le visuel. Et en tant que photographe, vous savez que le visuel ça me fait kiffer! Du coup, je me suis laissée embarquer dans cette aventure donc j’ai fait le mien. Cela ressemble à un tableau (affiche, support, …) qui contient des images/photos de ce que vous souhaitez réaliser, vos objectifs, bonnes résolutions, projets, etc… Pour faire simple, des visuels de la vie que vous rêvez tout simplement!

Ludique, créatif, il vous aidera à tenir vos résolutions.

Pourquoi en faire un? Vous connaissez la loi de l’attraction?

Très souvent dans la journée et chaque jour, vous allez voir votre vision board, sans vous rendre compte vous allez visualiser, vous projeter, dans ce que vous voulez vraiment et de là, le mécanisme de la loi de l’attraction commence à s’amorcer. Je ne sais pas vous, mais moi je me laisse facilement détourner de mes objectifs par plein de choses! Avec ce fonctionnement, je gagne un temps précieux en restant focus sur mes bonnes résolutions. Pour en savoir + sur la loi d’attraction : La loi de l’attraction part du principe que tout ce qui vous arrive, que ce soit des choses positives ou négatives, ont été attirées par vous-même.

Comment cela fonctionne?

Avant de vous jetez à corps et âme perdus dans vos recherches de visuels, il faut d’abord réfléchir. Cette première étape est en elle même assez incroyable car vous allez vous rendre compte que ce n’est pas si simple que ça de trouver vos objectifs, les vrais. On commence d’abord par se comprendre soi-même, avant de sélectionner n’importe quelles images. Pour moi, j’ai décomposé mon vision board par catégorie. 1/ Ma routine matinale 2/Mon Moi 3/Professionnellement 4/Mon habitation 5/Mes envies (Vous pouvez opter pour d’autres catégories: Santé, finances, amours, relations personnelles, sports, défis etc…). Une fois que je tenais mon “plan”, j’ai recherché toutes les images qui m’attiraient et ensuite j’ai commencé à faire un brouillon directement sur mon bureau d’ordinateur. Je me suis dit que 4 ou 5 images par catégorie étaient plutôt raisonnable et permettait d’avoir un vision board agréable pour l’oeil.

Pour mieux me faire comprendre, je partage le mien avec vous (voir plus en haut). Bien sûr, le partager sur les réseaux sociaux n’est pas obligatoire, ce qui est cependant obligatoire c’est de l’avoir accroché chez vous dans un endroit stratégique, le miroir de la salle de bain, la porte du frigo, sur votre bureau, en photo dans votre smartphone, … N’hésitez pas à l’imprimer ou le photocopier en plusieurs exemplaires et de le mettre dans plusieurs endroits différents.

Pour ma part je l’ai crée avec Photoshop et j’ai cherché toutes les images (avec des mots clés) par le biais de Pinterest mais vous pouvez utiliser Google image ou, si vous le faite en version “old school”, les magazines, de la colle et une paire de ciseaux feront l’affaire.

1/Ma routine matinale

Chez moi, quand je me lève, c’est à ce moment là que tout peut partir en cacahuète. Trois tonnes de pensées fusent, d’envie, d’action, de trucs obligatoires à faire… Après avoir lu quelques articles par-ci par-là qui conseillaient de se faire une routine matinale, j’ai donc imaginée la mienne. Elle sera la suivante, écrire dans un journal, méditer, faire une to-do list à la semaine et me prendre 30min pour lire. Il n’y a pas d’ordre précis, je suis libre de commencer par ce qu’il me plait et je me motive dès le matin avec une petite phrase qui booste en énergie “Je peux, je ferai”.

2/Mon Moi

Cette catégorie est la mienne, j’aurai pu l’appeler “personnelle” mais je voulais vraiment me l’approprié et donc dire “moi”. Elle est percutante: m’occuper de ma peau, de mon corps, d’avoir un dressing nickel et minimaliste, de ne pas négliger le lien de l’amitié et des gens que j’affectionne, d’avoir une organisation top ordonnée, d’obtenir mon permis de conduire.

3/Professionnellement

Le titre est transparent, mes objectifs professionnels sont là. Rédiger des articles pour faire mon blog, la médiumnité, l’énergie que je veux avoir pour ces projets, reprendre mes études abandonnées et ouvrir une chaîne YouTube. Non, vous ne rêvez pas, YouTube est dans mes projets!

4/Mon habitation

C’est ce que je souhaite pour chez moi, pour mon foyer. Faire des économies en vendant beaucoup de choses qui nous servent plus (et faire un vide-grenier), avoir une salle de bain minimaliste, que toute la maison soit propre (y compris les vitres et la baie vitrée) et faire les cartons en prévision de notre déménagement vers octobre 2016.

5/ Mes envies

Légère différence entre la 2/Mon Moi et la 5/Mes envies car là, j’évoque plutôt mes plaisirs et pas obligatoirement mes besoins. Faire une cure de jus sur 3 jours, partager encore plus de moment avec mon compagnon, me mettre au yoga et trainasser chez moi avec une boisson chaude et un livre (ou regarder des vidéos YouTube top intéressantes).

Ma phrase “reste dans la bonne route!”

J’ai terminé mon vision board par une phrase qui me permettra de rester focaliser sur le côté minimaliste et de me défaire encore et encore du matérialisme dans lequel on nous enferme et qu’il est parfois dur de résister. “Collectionne les moments, pas les choses”. Elle résonne en moi avec une telle évidence, m’invite à l’ouverture, me fait oser et me fait vivre des moments. Elle rentre dans ma façon de voir la vie, de la vivre et non pas de posséder.

Des astuces pour créer votre vision board!

  • Déjà, il faut qu’il soit clair et pas fouillis. Ne pas mettre trop d’image, la surcharge est un ennemi et une source de stress.
  • Un format A4 c’est bien, le format A3 encore mieux mais plus compliqué à afficher partout chez soi. En tout cas, pas en dessous du A4, votre oeil ne doit pas faire d’effort. Ou si vous partez sur du “Old School” afficher les photos/images sur un vrai tableau en liège ou aimanté.
  • Il doit être inspirant pour vous, vous devez le trouver esthétique car je vous le rappelle, vous le verrez tous les jours! S’il n’est pas agréable il finira très vite caché sous d’autres papiers ou à la poubelle.
  • Votre vision board doit être la représentation de votre vie idéale, en accord avec vos valeurs. Il doit être juste, ainsi il amènera motivations et envies.

La meilleure méthode pour aller vers (en gros réussir) vos objectifs du vision board:

Passer devant et regarder les images c’est cool. Ce dire “oh elles sont jolies mes images” c’est cool aussi. Mais la clé de vos objectifs c’est surtout, chaque matin pendant 1 minute, de ressentir votre vision board. Au plus profond de vous même, de ressentir la sensation que vous procure la photo du bocal d’argent ou de la voiture que vous voulez ou encore du sportif qui court.

Maintenant, à vous de jouer.


Peut être que vous connaissiez déjà le vision board? Et vous en pensez quoi de ce principe?
Show your support

Clapping shows how much you appreciated Just'Bio Corsica’s story.