Au bord du ravin

Nicolas Delesalle
Jul 16, 2016 · 1 min read

De plus en plus de statuts sur Facebook pleins de rage, réclamant la loi du talion, vilipendant la mollesse de Hollande, réclamant la poigne d’un Poutine (“Nous irons les buter jusque dans les chiottes”), comme si c’était aussi simple que ça, comme s’il suffisait de dire, “Bon, maintenant, tas de cons, ça suffit”. Enfermer préventivement les fiches S ? Le salaud de Nice n’était pas fiché. Bombarder un peu plus ? De la communication. Aucune incidence sur le risque terroriste. Stigmatiser les musulmans ? Ils font partie des victimes. Si on prend les deux mille vingt-neuf citoyens ou résidents français impliqués dans les réseaux djihadistes (ceux en Syrie, ceux qui sont revenus, ceux qui ont été tracés, ceux qui recrutent, ceux arrêtés), nous parvenons à 0,03 % de la population musulmane française. Je comprends les racines de notre colère à tous, mais c’est une émotion dont il faudra apprendre à se méfier dans l’avenir. Nous sommes au bord du ravin. L’absence de solution facile, immédiate, peut nous faire perdre notre sang froid. Il va falloir admettre que nous sommes en guerre, que nous aurons des pertes, que nous pleurerons encore des innocents. Car si nous n’y prenons pas garde, nous risquons aussi, à court terme, de perdre notre âme.

Nicolas Delesalle

Written by

« Like people and let them know it. » R.C. http://preludes-editions.com/un-parfum-dherbe-coupee-9782253191117

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade