Verdun : qui manque de respect ?

Nicolas Delesalle
May 30, 2016 · 1 min read

Il y a quelque chose d’indigne, parfois, dans l’indignation. Ce n’est pas la cérémonie de la bataille de Verdun qui est choquante, c’est la bataille elle-même. Ce ne sont pas trois mille six cents adolescents habillés de couleurs vives et courant entre les tombes dans une manière de symbole sans doute maladroit qui devrait heurter les esprits, ce sont les dix mille croix elles-mêmes. Ce n’est pas l’art, même quand il échoue, qui est indigne. C’est la boucherie organisée par les bonnes consciences de 1916 ; et voir celles de 2016 jouer la colère et vitupérer « l’indécence » d’une chorégraphie peut-être ratée, tout en glorifiant une bataille affreuse, dégueulasse, pleine de ventres ouverts et de cervelles dégoulinantes, dont chacun devrait avoir honte, a quelque chose de pathétique et triste. Les uns courent peut-être sur les tombes. Mais les autres se gargarisent au milieu des vers en chantant l’héroïsme de pauvres types massacrés pour rien. Qui manque de respect aux morts ? Ah mon colon, celle que j’préfère, c’est celle de 14–18.

Nicolas Delesalle

Written by

« Like people and let them know it. » R.C. http://preludes-editions.com/un-parfum-dherbe-coupee-9782253191117

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade