Comment fonctionnent les Atomic Swaps ?

KuCoin France
Jan 15 · 9 min read

Depuis le développement et la sortie du Bitcoin, les crypto-monnaies font partie du lexique culturel. Dix ans plus tard, il existe des centaines de projets différents, avec des applications et des fonctionnalités sur une liste infinie de cas d’utilisation. Cependant, ils ne sont pas parfaits.

Un des problèmes qui a continué à recevoir l’attention de la communauté de la crypto est le besoin d’échanges centralisés. Un principe fondamental des crypto-monnaies est l’idée d’une architecture décentralisée. Pourtant, pour acheter, vendre et échanger des crypto-monnaies, une tierce partie de confiance est souvent impliquée. Ce conflit d’idéologie et de fonctionnalité a conduit au développement de différentes manières de conduire les échanges et de transférer les jetons. L’une des plus intéressantes de ces solutions est l’Atomic Swap (ou échange atomique). Nous allons ici examiner cette technologie et certains des projets qui utilisent les Atomic Swaps et quelles sont les implications pour la cryptosphère dans son ensemble.

Un paysage imparfait

Comme nous l’avons mentionné plus haut, depuis l’introduction de la crypto-monnaie dans le monde par Bitcoin, la majorité des transactions ont eu lieu sur des échanges centralisées. Dans ce scénario, les utilisateurs accordent l’accès à leurs fonds à un tiers de confiance, qui agit comme intermédiaire pour les transactions. Ces échanges fonctionnent également comme des réseaux permettant aux utilisateurs de se trouver les uns les autres afin de faciliter davantage le trading de crypto.

Les échanges centralisées sont devenues les institutions financières, les banques du monde de la crypto. Bien que beaucoup de gens dans la communauté comprennent les avantages de ces réseaux centralisés, nombreux sont ceux qui estiment que ces échanges détiennent trop de pouvoir et qu’elles sont devenues une forme d’autorité et d’insécurité qui va à l’encontre de la vision de Satoshi.

Les échanges centralisés sont également soumis à bon nombre des mêmes problèmes que les banques traditionnelles. Ces échanges peuvent être victimes de cyber-attaques qui peuvent mettre en danger les fonds des utilisateurs et souffrir d’une mauvaise gestion et de réglementations gouvernementales selon l’endroit où elles se trouvent. Ajoutez à cela la nature disjointe de l’écosystème — c’est-à-dire que toutes les bourses ne supportent pas toutes les paires de négociation — et il est facile de comprendre pourquoi une alternative est attrayante.

Heureusement, il y a maintenant plus d’options pour les amateurs de crypto.

Que sont les Atomic Swaps ?

Il existe un autre type d’échange, les échanges décentralisés, qui comme leur nom l’indique, n’utilisent pas de tiers. S’il n’y a pas d’intermédiaire de confiance pour faciliter les échanges, comment fonctionnent-ils ? Une des méthodes pour trader sur les échanges décentralisées est le Swap Atomic.

Bien qu’il y ait quelques différends, il est largement accepté que le terme a été inventé pour la première fois en 2013 par Tier Nolan dans des forums de crypto en ligne. Cependant, il n’a été largement reconnu que vers 2017, lorsque le fondateur de Litecoin, Charlie Lee, a exécuté avec succès un Atomic Swap de Bitcoin et Litecoin. Depuis lors, l’intérêt pour ce nouveau et différent moyen d’échange n’a cessé de croître.

Smarts Contracts et Atomic Swaps

Les Atomic Swaps utilisent la technologie des smarts contracts (contrats intelligents), les protocoles révolutionnaires rendus célèbres par le réseau Ethereum. Les smarts contracts sont des protocoles informatiques programmables qui peuvent être conçus pour faciliter une variété pratiquement infinie de fonctions : tout, de l’application des règles de jeu en ligne aux enchères à l’aveugle, peut utiliser des smarts contracts. Ces protocoles sont incroyablement utiles et constituent l’épine dorsale de la fonctionnalité Atomic Swap.

Ces transactions utilisent un type spécifique de smart contract appelé Hash Timelock Contracts, ou HTLC. Comme leur nom l’indique, ces contrats utilisent des fonctions de hachage cryptographique pour fonctionner. Les fonctions de hachage sont un élément clé de la plupart des projets crypto, et sont essentiellement des problèmes mathématiques complexes qui servent à vérifier certaines données. Dans le cas des HTLC, cette fonction de hachage contient une composante sensible au temps qui assure qu’une transaction est complétée dans un délai spécifique afin qu’elle soit réussie.

Voyons maintenant comment exécuter les Atomic Swaps.

Comment faire un Atomic Swap

Nous allons commencer par un exemple. Disons que Tom et Jerry ont des jetons qu’ils aimeraient échanger : Tom a du Bitcoin et Jerry a du Litecoin. La première étape consiste pour l’initiateur à créer une adresse HTLC et à y déposer des pièces : Dans ce cas, Tom crée l’adresse et dépose 1 Bitcoin à l’intérieur. Un code d’accès unique appelé préimage est créé pour cette adresse avec un hachage cryptographique associé. Tout cela se passe sur la blockchain BTC.

Une fois les jetons déposés dans l’adresse, Tom envoie son hash à Jerry, qui crée alors sa propre adresse en utilisant ce même hash. Jerry dépose alors son LTC dans sa nouvelle adresse sur sa blockchain respective. Maintenant que les deux jetons de Tom et Jerry sont prêts à être échangés, ils peuvent faire l’échange. Pour que Tom puisse récupérer son nouveau LTC, il utilise la préimage comme clé pour ouvrir le hash lock. Une fois que la préimage est utilisée, elle est partagée sur la blockchain afin que Jerry puisse l’utiliser pour accéder à son nouveau Bitcoin. Les deux parties ont maintenant leurs nouveaux jetons et la transaction est terminée.

Comment fonctionnent-ils ?

C’est de là que vient le terme “Atomic”. En termes cryptographiques, Atomic fait référence à une transaction qui soit s’exécute entièrement, soit pas du tout. Il n’y a aucun moyen pour Tom d’accéder au Litecoin de Jerry sans fournir automatiquement la clé à Jerry pour récupérer son Bitcoin. C’est également là qu’intervient le “ verrouillage temporel “ dans HTLC : si Tom ne récupère pas le Litecoin dans les 24 heures — et ne fournit donc pas à Jerry la préimage — l’ensemble de la transaction est annulé et les deux utilisateurs conservent leurs jetons. Comme vous pouvez le voir, ces transactions sont intrinsèquement sûres, basées sur les termes de chaque contrat.

Une autre caractéristique importante offerte par certains services est la possibilité d’effectuer des Swaps Atomic hors chaîne. Dans le cas de ces transactions hors chaîne, la fonctionnalité est réalisée en utilisant une deuxième couche, donc “hors chaîne”. Le fonctionnement de ces types de swaps atomics est pratiquement identique à celui des swaps on-chain ; toutefois, les swaps off-chain diffèrent légèrement en ce qu’ils utilisent des canaux de paiement de deuxième couche comme moyen de communication entre les utilisateurs.

Lorsqu’ils effectuent des swaps sur la chaîne, les utilisateurs doivent attendre que les mineurs confirment les deux transactions, comme pour toute autre opération sur la chaîne de blocs. Souvent, cela signifie des temps d’attente prolongés. Les swaps hors chaîne utilisent des HTLC pour exécuter les transactions, seul le résultat final de toutes les transactions étant écrit dans la blockchain, ce qui permet de gagner un temps précieux et ouvre la porte à des fonctionnalités plus complexes dans ces swaps de smarts contracts. Grâce à leur rapidité, ils constituent une méthode privilégiée pour les petites transactions interpersonnelles.

Quelles sont les pièces qui ont des Atomic Swaps ?

Maintenant que nous avons une compréhension de base du fonctionnement de cette technologie, nous allons examiner quelques projets passionnants qui tirent parti des Atomic Swaps.

Komodo

Un bon projet pour commencer est Komodo. Ils ont joué un rôle important dans le développement et l’adoption de la technologie Atomic Swap et valent la peine d’être examinés de plus près.

Après que Tier Nolan ait commencé à lancer l’idée et le terme Atomic Swap sur les forums de discussion, l’équipe de Komodo a été l’un des premiers groupes à s’en rendre compte et à poursuivre les recherches. Certains des premiers échanges ont été possibles grâce au développeur principal de Komodo, jl777, qui a écrit le code nécessaire.

Peu de temps après, Komodo a développé BarterDEX, la première plateforme permettant un marché et un écosystème de Swap Atomic où ils ont incorporé des pièces du protocole Bitcoin et ont facilité des milliers de Swaps Atomics. Depuis lors, leur équipe a continué à innover, ajoutant éventuellement ETH et DOGE à leurs paires supportées. En mars 2018, Komodo supportait plus de 90% de toutes les paires de crypto disponibles sur BarterDEX, avec plus de 100.000 Atomic Swaps déjà réalisés sur la bourse.

Comment Komodo fonctionne

Komodo est simple dans son fonctionnement. Voyons voir.

Tom et Jerry sont de retour et veulent faire un autre trade des jetons Komodo vers BTC, cette fois en utilisant BarterDEX sur la plateforme Komodo. Tout d’abord, Tom va placer un ordre de transaction sur le DEX de Komodo pour trouver une partie intéressée. Jerry voit que Tom cherche à échanger KMD contre BTC et accepte l’offre. Ensuite, Jerry s’engage à la transaction en payant 0,15 % du montant total comme frais de transaction : une fois les frais payés, le swap commence.

Tom paie ensuite des frais de transaction pour sécuriser l’adresse. Une fois que Tom a obtenu l’adresse, Jerry envoie son BTC et attend qu’il termine la transaction. Une fois que Tom a envoyé son KMD à une autre adresse, l’échange est terminé et les deux utilisateurs récupèrent leurs jetons. Comme il s’agit d’un échange atomic HTLC, si une partie du processus n’est pas terminée dans le délai imparti, la transaction est annulée et les deux parties récupèrent leurs jetons.

Komodo est un projet intéressant qui a joué un rôle essentiel dans le développement de ces protocoles et qui mérite d’être étudié plus en profondeur par toute personne intéressée par les Atomic Swaps.

0x

Un autre projet intéressant qui se développe dans le monde des Atomic Swaps et des échanges décentralisés est le 0x. Dans le plus simple des termes, 0x est un protocole ouvert qui facilite les échanges cryptographiques décentralisés. Ce protocole est un format de message construit sur la blockchain Ethereum qui permet aux utilisateurs d’interagir et d’échanger des jetons sans avoir besoin d’une tierce partie de confiance.

Ce format de message n’est en fait qu’un ensemble de données qui définit les paramètres de chaque échange. Ce paquet de données indique quels jetons seront échangés par chaque partie, quels prix et le délai d’expiration de la transaction ainsi que l’identification des partenaires commerciaux spécifiques. Les parties initiatrices définissent ces paramètres de transaction et les vérifient ensuite en “ signant “. Toute personne intéressée à participer à un ordre peut utiliser les smarts contracts 0x pour exécuter l’opération.

Ce qui rend 0x unique

Un aspect intéressant du processus 0x est l’utilisation de “ relais “. Dans l’écosystème 0x, les relais sont des dApps qui agissent essentiellement comme des agrégateurs d’ordres : lorsqu’une personne veut effectuer une transaction, son ordre signé est affiché au relais de son choix, où il est ensuite visible par le plus grand nombre de participants 0x. Ces relais sont construits par les développeurs en plus du protocole 0x et servent de multiples objectifs, le plus important étant l’augmentation de la vitesse des transactions. Ces relais permettent des échanges hors chaîne qui réduisent le temps de transaction. La nature open source de ces dApps signifie que les utilisateurs peuvent trouver des relais mieux adaptés à leurs besoins individuels.

Utilisons un autre exemple pour illustrer une transaction 0x.

Tom crée un ordre sur 0x qui est ensuite récupéré par un relais de son choix où il est envoyé à la base de données du carnet d’ordres. Il peut également être partagé avec d’autres relais pour présenter l’ordre à un public plus large. Jerry voit l’ordre et veut faire un trade. Le relayeur fait correspondre les deux côtés de l’opération et il est envoyé à un contrat 0x smart pour qu’il soit complété. Ces smarts contracts déduisent les fonds de leurs portefeuilles et l’ordre est vérifié et écrit dans la blockchain.

Le jeton natif ZRX est utilisé pour payer tous les frais de transaction et les coûts de “carburant” associés.

0x est un projet intéressant qui a atteint un niveau élevé de liquidité et de fonctionnalité pour leur marché. Cependant, il est important de noter la plus grande faiblesse de 0x : le protocole 0x ne fonctionne qu’avec les actifs d’Ethereum, ce qui limite sévèrement son attrait pour de nombreux amateurs de crypto. Bien que le protocole 0x fonctionne bien pour ce qu’il est, ce point de vue myope garantit qu’il ne deviendra jamais la norme de l’industrie en ce qui concerne la résolution du problème.

Implications pour le marché

Comme nous pouvons le voir, les Atomic Swaps ont un énorme potentiel pour réorganiser l’écosystème de la crypto-monnaie. La décentralisation a toujours été au centre des idéaux de la crypto, malgré les limitations pratiques. Les questions de complexité ont donné lieu à l’utilisation d’échanges centralisés, la communauté privilégiant la fonctionnalité à la philosophie. Le développement continu des Atomic Swaps repousse cette centralisation.

Éventuellement, les Atomic Swaps et l’architecture décentralisée pourraient remplacer les échanges traditionnels, remettant ainsi le pouvoir d’échanger entre les mains des utilisateurs individuels et ralentissant la consolidation du pouvoir que nous avons observée dans l’industrie.

Bien que les Atomic Swaps puissent continuer à accroître la décentralisation, il existe actuellement un certain nombre d’obstacles. Les tokens doivent avoir le même algorithme de hachage pour utiliser les Atomic Swaps, en plus d’être compatibles HTLC. Tous les portefeuilles ne permettent pas d’utiliser ces swaps, ce qui entrave leur adoption à grande échelle. Les futurs protocoles devront également augmenter leur capacité de traitement car les projets actuels sont les mieux adaptés aux transactions à petite échelle.

Il ne fait aucun doute que les Atomic Swaps continueront de changer, d’évoluer et de s’affiner, et nous n’aurons qu’à attendre de voir leur impact sur la cryptosphère dans son ensemble.


Réseaux Sociaux KuCoin Francophone

Telegram : https://t.me/KuCoin_FR
Twitter: https://twitter.com/KuCoin_FR
Medium: https://medium.com/@KuCoin_FR
Facebook: https://www.facebook.com/KuCoin.FR
Instagram : https://www.instagram.com/kucoin_fr

Sites Officiels :

https://www.kucoin.com

https://kucoinplay.com

https://www.KuMEX.com/

KuCoin prend maintenant en charge plusieurs langues. KuCoin va continuer à ajouter de nouvelles langues à nos communautés internationales à l’avenir.

Merci pour votre soutien

KuCoin France

Written by

KuCoin vise à fournir aux utilisateurs des services de transaction et d’échange d’actifs numériques plus sûrs et plus pratiques

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade