Oui à la vie en maison de retraite

“Un jour, une startup” #29

Lorsqu’ils ont vu Thomas Narvaez, animateur en gérontologie, plancher pendant 30 heures sur la préparation d’une animation de jeux télévisé, Baptiste et Loïc Fruleux, deux ingénieurs Isen et Isa, décident de mettre leurs compétences au service de ce secteur particulièrement délaissé par les nouvelles technologies. « Il n’existait pas sur le marché d’outil adapté aux besoins des personnes en situation de dépendance. » Des personnes de niveau culturel et de pathologies très différents. Avec Thomas, ils lancent Wivy, une application professionnelle de l’animation en Ehpad qui créé à la demande toutes sortes d’animations personnalisées. Une cinquantaine de propositions figurent déjà au catalogue : lotos, Quizz, mots croisés, jeux culturels, ateliers mémoire, activités musicales, conférences… Chaque semaine une nouvelle animation, en lien avec l’actualité, vient compléter ce catalogue.

Baptiste et Loic Fruleux

Cœur de cible de Wivy : les 11 000 structures d’accueil pour personnes âgées dont 6 500 Ehpad aux budgets animation extrêmement serrés. « Nos applications clés en main procurent un gain de temps considérables aux animateurs trop souvent mal formés, mal payés et trop peu considérés. »

Leur modèle économique repose sur un abonnement forfaitaire de 450€ HT par établissement (pour un utilisateur). L’essai de 30 jours est gratuit, il suffit de s’inscrire ! Ils tablent sur plus de 200 clients d’ici fin 2018.

Like what you read? Give LMI Innovation a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.