Alex et Manon dans leur atelier, en pleine fabrication de leurs tablettes en bois inscriptibles © alex et manon.

Conversation avec… Manon de alex et manon

Manon a fait le même DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués, mention design graphique) que nous, à deux années d’intervalle, à l’ÉSAAT, Roubaix. Car nous souhaitons également mettre en lumière des designers, qui comme nous, sont au démarrage de leurs aventures entrepreneuriales, nous avons profité d’un week-end à Lille le 16 décembre pour aller la rencontrer et discuter entre autres avec elle de ses projets, de numérique, de pédagogie et de l’entreprise qu’elle a co-créée avec Alexandre Bonhomme, alex et manon. Un entretien riche d’enseignements que nous vous partageons ici :

Les tablettes en bois inscriptibles en cours de fabrication, estampillées alex et manon © alex et manon.

Les origines
3:38

ou comment alex et manon ont trouvé leur nom après des heures de brainstorming.

La marque de fabrique, en tout complémentarité
6:30

ou comment alex et manon conçoivent des solutions mobiles sur mesure, côté développement comme côté graphisme.

La pédagogie
18:46

ou comment alex et manon transmettent leur savoir-faire aux étudiants en faisant appel à une méthodologie active.

Le graphisme d’utilité publique
26:38

ou comment Manon revient sur son mémoire de DSAA.

La marque de bijoux en papier que Manon a crée, Papier Papier.

Le collage
31:14

ou comment Manon nous parle de son amour pour les perceuses, et de sa marque de bijoux Papier Papier.

Un des collages de Manon.

L’artisanat
37:11

ou comment alex et manon abordent l’application mobile comme un véritable travail d’orfèvre.

Les tablettes en bois inscriptibles finalisées.

Les outils
39:23

ou comment alex et manon pratiquent eux aussi le design co-main à leur façon.

Les projets auto-initiés
47:04

ou comment alex et manon prototypent une application en constante évolution pour les vélos en libre-service de Lille, V’liller.

L’ancrage territorial
51:07

ou comment alex et manon participent de l’enrichissement de la Silicon Valley du Nord.

La grand-mère
52:33

ou comment Manon nous parle de sa volonté de reconnecter sa grand-mère.

L’objet surprise de Manon, un magnifique Polaroïd.

L’objet surprise
57:14

ou comment Manon nous fait découvrir un appareil photo de collection.

Le laboratoire
1:02:00

ou comment alex et manon expérimentent en créant des outils innovants.

Vues de l’espace de création de Manon.

La technologie
1:07:00

ou comment Manon nous explique sa relation avec son smartphone.

Les logiciels
1:10:00

ou alex et manon créent des passerelles entre leurs deux métiers.

La méthodologie de travail
1:16:00

ou comment alex et manon se définissent comme des experts du mobile, avec une approche humaine de la technologie.

Le chat de Manon supervise le bon déroulé de l’interview.

Merci Manon pour cet entretien ! Quant à nous, rendez-vous dans quinze jours, vendredi, 18h, pour un nouvel épisode du radiographe, le podcast, qui explore le design et part à la rencontre des designers d’aujourd’hui et de demain. N’hésitez pas à vous y abonner (sur Medium, Soundcloud, Facebook, Twitter, iTunes, LinkedIn) et à le diffuser largement !