Le monde du sommeil

Le monde du sommeil est très difficile à appréhender. C’est un moment où l’âme s’émancipe du corps incarné. Elle peut aller où bon lui semble, et interagir avec d’autres esprits. Elle retrouve presque toutes ses capacités, mais elle est toujours liée au corps. Dans ses moments, notre cerveau rationnel cherche à interpréter ses agissements et transforme ses actes en images. Mais par ce fait, il dénature les véritables buts de notre âme. Les rêves et leurs absurdités en sont la conséquence directe. Souvent, nous voyons les personnes que notre âme est allé rentre visite. Mort ou vivant.

Il existe deux types d’agressions différents dans cette phase :

Les sangsues

Ce sont de vieux esprits errants qui ont perdu la conscience et le souvenir de leurs vies antérieures. Elles errent sans but dans notre monde et arrivent parfois à se rattacher à une âme émancipée. Alors les rêves de la personne endormie se transforment en cauchemar et lors du réveil, la sangsue est ramenée dans notre monde. Elle cherche à se lier à ce nouveau corps et se colle à lui, empêchant notre âme de le réintégrer entièrement. Et pour cela, malgré le fait que nous reprenons conscience, il nous est impossible de se mouvoir ou de produire le moindre son. Comme elle lui est impossible de prendre possession d’un nouvel individu, l’effet se dissipe très vite et la sangsue retourne dans son errance. Il n’en reste pas moins troublant, mais n’a heureusement aucune conséquence.

Les agressions nocturnes

Ce sont des cas plus sévères que les sangsues. Ces esprits agressent directement une personne. Comme dans les cas les plus simples, lors de 
son réveil, la personne est incapable de bouger. Mais il diffère, car l’esprit va chercher à l’étrangler ou à écraser sa poitrine ou à la violer… Elles sont toujours difficiles à vivre et les gens ont souvent peur d’en parler. Mais c’est une réalité et il existe un véritable manque de connaissance dans ce phénomène spirite.
Pourtant, il y a des cas encore plus intrigants où un esprit poursuit et s’acharne sur une personne en particulier. C’est un véritable tourment 
qu’il subit au quotidien et le sommeil devient un moment d’appréhension et de peur. Les raisons de ce fardeau sont obscures et il est encore plus surprenant que dans plusieurs de ses affaires la description faite de ses esprits tourmenteurs se ressemble souvent au plus haut point.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.