Les agressions spirites

Elles sont caractérisées par l’attaque d’un esprit sur une personne incarnée. Elles prouvent toute l’influence des esprits sur notre vie du quotidien. C’est une chose à ne pas prendre à la légère et nous montre toute l’importance de faire appel aux « bons esprits » qui sont les seules à même de nous en protéger.

Les agressions cutanées

Elles sont les plus courantes et n’ont aucun danger pour l’homme. On les reconnait par cette sensation de piqure sur la peau et ce besoin de se gratter à cet endroit précis. Elles sont le fait des “esprits légers” cherchant à s’amuser de ce petit tracas.

Les agressions buccales

C’est l’absorption par la bouche d’un esprit. Elles se caractérisent par une aspiration forcée ressemblant au hoquet et sont souvent suivies d’une éructation permettant de l’expulser. Elles sont aussi relativement récurrentes et n’ont aucune conséquence surtout si l’esprit est recraché. Dans de rares cas, il peut s’ensuivre certains symptômes selon le type d’âme. Comme une fatigue, des maux de tête, des pensées absurdes… Malgré cela, l’esprit 
finira par partir après une nuit de sommeil.

Les agressions mentales

Pour tout le monde, c’est un phénomène journalier. Les esprits cherchent presque en permanence à agir sur notre mental. Il ne s’agit, heureusement, 
pas forcément “d’esprits inférieurs”, car les bons sont aussi là pour nous guider. Ses derniers sont d’ailleurs toujours plus influents que les mauvais si l’on décide de les écouter et de progresser dans la voie de la bonté. Mais ils n’hésitent pas à nous laisser si on se plait au mal et aux plaisirs de la matière. Sans cette protection, on se retrouve à la merci des influences des “esprits inférieurs”. Leurs voix résonnent dans notre tête et nous plongent vers toujours plus de désirs et d’obsessions. C’est une soif que rien ne peut étancher et on devient alors esclave de ses entités.
La seule solution pour s’en sortir est d’attirer “les bons esprits” en faisant autant de bien que possible. La situation finira rapidement par s’améliorer si on reste assidu dans cette tâche.

Les agressions nocturnes

Voir “le monde du sommeil

Les infiltrations

C’est un phénomène peu courant et il est toujours l’oeuvre d’esprits inférieurs. Une de ses entités vient se coller à un vivant et absorbe son énergie. Elle ne cherche qu’à exploiter son hôte et plus le temps passe, et plus ses liens se resserrent sur sa victime. Progressivement, on finit par se plier à sa volonté et on devient alors perméable à ses pensées et à ses envies. Son influence oriente tous nos désirs et toutes nos actions. On perd toute motivation et on est complètement dépendant de l’entité. On finit par s’isoler et on s’enferme dans une déprime chronique. On souffre de fatigue récurrente et une grande difficulté à récupérer. 
La plupart des personnes n’ont même pas conscience de cette dangereuse cohabitation. D’autres réalisent pleinement la présence de cette entité, mais 
paradoxalement, la considère comme un compagnon ou un ami et leurs donnent le sentiment d’être différents des autres. C’est une grave erreur, car c’est l’influence de l’entité qui donne cette illusion. Les infiltrations sont nocives et destructives. Il est indispensable de faire appel à un médium 
exorciste pour se libérer de cette étreinte.

Les possessions

Seuls les esprits impurs en sont à l’origine. Mais heureusement, ces cas restent relativement rares. Il faut des conditions spécifiques pour arriver à ses extrêmes. Ils peuvent arriver dans les cas où les personnes non initiées cherchent à rentrer en contact avec les esprits par les planches de ouija ou d’autres rituels identiques. Mais le plus fréquent est dû aux cérémonies sataniques et aux sacrifices d’une vie animale. 
Les “lieux maudits” sont aussi propices à ses situations.
Les personnes possédées sont souvent assez fragiles psychologiquement. Elles se caractérisent par l’étreinte d’un “esprit impur” qui paralyse la volonté de celui qui subit cette attaque. La subjugation peut être morale et/ou corporelle. Un psychiatre prétendrait la personne atteinte de folie. Il doit ainsi exister de nombreux cas de possédés enfermés en asile alors qu’un médium serait capable de les désenvouter. Les cas diffèrent énormément d’un individu à l’autre. Ainsi certains auront juste un besoin irrépressible d’agir de telle façon alors que d’autres n’auront plus aucune conscience des actes qu’ils auront commis. Il peut aller à de simples pratiques ridicules récurrentes à des folies meurtrières. 
La seule solution est de se débarrasser de cet esprit. Il est déconseillé de faire appel à un prêtre exorciste, car leurs rituels sont rarement efficaces. Ses créatures s’amusent du fait qu’on les prend pour des démons alors qu’ils ne sont que des simples esprits impurs. Il est préférable de communiquer avec un médium exorciste qui sera le plus à même de vous aider.