Les lieux hantés

Ils sont habités par une ou plusieurs entités vivant dans cet endroit précis. Ils vivent d’ailleurs très souvent dans un monde parallèle au nôtre, où seule l’époque est différente. Pour ses esprits, le lieu est resté identique au temps où ils ont vécu. Malgré le fait que le point d’ancrage entre nos deux mondes ne se situe que dans un tout petit périmètre localisé, ils peuvent agir de façon tangible sur une grande zone.
Il est aussi important de rappeler qu’un lieu (maison, appartement…) garde toujours l’empreinte des émotions, bonne ou mauvaise, des anciens propriétaires. On ne peut pas les considérer comme des lieux hantés, car ils ne sont que des souvenirs piégés entre ses murs. Ils finiront rapidement par disparaitre lorsqu’un nouvel habitant apportera les siens.

Il existe trois types différents

Lieux hantés

Il est important de préciser qu’un de ses lieux n’est pas forcément à désenvouter, car les esprits l’occupant ne sont pas forcément mauvais. Ils peuvent être les anciens propriétaires ou des personnes ayant vécu en ses lieux. Ils ont même souvent encore un rôle à jouer. S’ils n’apportent pas la discorde ou ne cherchent pas à faire fuir l’actuel habitant des lieux, il est préférable de s’habituer à leurs présences. 
Dans les cas où ses fantômes sont agressifs, il est indispensable de faire appel à un médium. Lui seul est capable de rentrer en contact avec eux et de comprendre leurs mécontentements. Il peut s’agir d’une simple mésentente entre l’actuel et l’ancien propriétaire des lieux. Le médium pourra alors régler le conflit pour que les deux parties y trouvent leurs comptes. Si aucun accord n’est possible ou si il s’agit d’esprits perdus, il aura la possibilité de les faire partir.

Lieux affligés

Ils ont été le théâtre de grande souffrance. Ça peut être d’anciens lieux de bataille, d’hôpitaux ou d’asiles… Les manifestations vont des simples apparitions à des actions directes sur la matière. Ils peuvent déplacer des objets et frapper des coups sur les murs. À ne pas confondre avec les cas de “poltergeist”. Ils sont souvent situés dans un lieu inhabité. Mais dans le cas contraire, c’est une zone à éviter. Car même les gens peu sensibles ressentent un grand mal-être dans ses endroits. Ils sont très difficiles à vivre et les personnes les habitant sont tourmenté par des cauchemars, des dépressions et peuvent finir par se suicider. 
Ses lieux doivent être absolument épurés, car les esprits revivent perpétuellement les mêmes tourments que pendant leurs vivants. Il est vivement conseillé de faire appel à un “médium cataleptique”.

Lieux maudits

Ce sont des endroits à fuir. Ils ont été le décor de rituels sataniques ou de cérémonies d’inhumations anciennes. Ils sont en général habités par un esprit impur qui aime se montrer sous une forme démoniaque. Les occupants des lieux sont accablés par des apparitions et par plusieurs types de manifestations. Des déplacements et des jets de différents objets ou des interactions avec des appareils électriques. 
Ils sont aussi propices au cas de “possessions”. Il existe plusieurs cas de folies meurtrières dans ses endroits, où les gens ont commis les pires atrocités. 
À l’instar des “lieux affligés”, il est avisé de contacter un “médium cataleptique”, car il est seul capable d’arrêter et de fermer véritablement un de ses lieux.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.