Le BabySpa : le nouveau Youpala ?

Lorsque j’ai dit à mon entourage que j’avais pris rendez-vous au BabySpa pour mon Jojo, j’ai essuyé pas mal de scepticisme :
 « les pauvres gamins ont l’air étranglés là dedans ! » 
« Ouhla, j’en suis claustrophobe d’avance ! » 
 « C’est absolument contraire à la motricité libre, kif kif avec le youpala…»

La motricité libre justement… celle à laquelle j’adhère totalement, et qui consiste à laisser Bébé découvrir son corps et son environnement de manière totalement libre et autonome : sans transat, ni parc, ni youpala.
 Effectivement, au Baby Spa, bébé se voit affublé d’une bouée autour du cou… Serait-ce le nouveau youpala : entravant, inutile, et singulièrement dangereux ? J’allais bientôt en avoir le coeur net…

J’arrive donc au BabySpa samedi après-midi avec mon Jojo que je venais fraîchement de réveiller de sa sieste… 
 Là, mon expérience de maman me murmure à l’oreille «sieste avortée = catastrophe assurée » et j’avoue que je suis moyennement sereine. Nous sommes accueillis par la Kinésithérapeute qui y exerce son activité depuis maintenant un an et demi. Je m’équipe de surchaussures pendant qu’elle fait couler le bain dans lequel va être plongé mon bébé pendant presque 30 minutes.
 Jojo comate dans sa poussette, et je continue de penser que ce créneau de 15h l’après-midi n’était vraiment pas une bonne idée. 
 
Nous entrons dans la salle de bain, guidés par la kiné. Elle est très douce et prend le temps de nous expliquer le déroulement de la séance. Elle place délicatement la bouée autour du cou de Jojo, dont l’unique rôle est de garder ses voies respiratoires en dehors de l’eau. Elle n’entrave ni ses mouvements, ni sa respiration, ni son champ de vision (car elle est transparente)
Elle équipe aussi mon Jojo d’une couche aquatique pour éviter que l’eau ne soit souillée par d’éventuelles selles (l’aquagym, ça stimule !). Cela m’a d’ailleurs fait penser que chez JOONE, on n’a pas prévu de couches aquatiques pour l’instant… et ce notamment parce que leur utilité est un peu contestée par la communauté des mamans : comme les baignades de bébé sont en général assez courtes, la cacastrophe a rarement le temps d’arriver… Les fesses aussi on le droit aux vacances !

Et là, elle attrape mon Jojo et le met dans l’eau…

L’instant est magique. Ce bébé (initialement fatigué et comateux) se trouve émerveillé, gigote, barbotte, et improvise des mouvements de brasse… 
 Je suis abasourdie de voir tout cette part d’inné : il évolue de manière hyper naturelle, fluide et assurée dans son petit jacuzzi bouillonnant à 37°C.
 Comme me l’avait indiqué la kiné, Jojo commencera l’expérience par une phase de découverte, pendant laquelle il sera relativement peu en phase avec moi. Il passera ensuite en mode « social » : je passe donc la fin de la séance à le masser, et à jouer avec lui.
 A aucun moment nous n’avons ressenti de malaise ni lui ni moi. La baignoire est grande et transparente, et ne renvoie aucun sentiment d’enfermement… C’était très clair, très lumineux, très ouvert et apaisant. Jojo avait le sourire jusqu’aux oreilles, c’était un plaisir à voir #CoeurAvecLesMains

Puis la kiné intervient pour faire elle-même une immersion des oreilles de Jojo, afin de le replonger dans une atmosphère proche du milieu amniotique qui l’apaise beaucoup…

BILAN :
 Je suis ressortie du Baby Spa toute émue d’avoir vu mon petit amour dans cet état de plénitude absolue.
 Cette séance a eu un double effet, dans le sens où elle procure un bien être réel au bébé, qui par répercussion m’a également relaxée…

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.