377 Followers
·
Follow

Que pouvons-nous attendre du logement intelligent en 2018 ?

2018 sera l’année du logement intelligent ou ne sera pas. En effet, la sortie effective de l’offre Céliane with Netatmo de Legrand permet enfin à la « domotique » de faire un bond technologique et par la même occasion, d’instaurer de nouveaux standards.

Image for post
Image for post

Cela laissait penser à un énième effet d’annonce dans un secteur qui stagne depuis plusieurs années, mais c’est bien en testant la solution pour la première fois durant de l’été 2017 que nous avons compris que plus rien ne serait comme avant, que le terme domotique avait atteint sa limite d’usage, et que dorénavant, il ne pourrait plus être appliqué à ces nouvelles solutions, résolument smart.

Le tour de force de Legrand réside dans son partenariat avec Netatmo, ou quand un industriel qui fournit plus de 44 000 électriciens à travers la France rencontre la startup qui a su capitaliser sur l’expérience utilisateur afin de se faire une place auprès du grand public (un modèle gagnant rappelant celui d’Apple).

Partant d’un constat simple où le logement connecté n’arriverait pas à pénétrer le “mass market” tant qu’il s’adresserait à une population de technophiles avertis ou de geeks, les ingénieurs de Netatmo et de Legrand ont su lever un à un les « pain points » qui caractérisaient les solutions existantes : difficulté d’installation, prix, esthétique et ouverture aux nouvelles normes en vigueur dans le logement : Homekit, Google Assistant, Alexa, IFTTT…

Les ingénieurs de Netatmo et de Legrand ont su lever un à un les « pain points » qui caractérisaient les solutions existantes

En termes d’installation, intégrer la technologie dans une gamme d’appareillages permet :

  • d’économiser de la place dans les pots de réservation tout en conservant les caractéristiques isolantes et acoustiques
  • de ne rien changer au travail de l’électricien (aucune modification des CCTP + pas de surcoût d’installation physique + réintégration d’une partie du lot smart dans le lot électrique)
  • de diminuer le nombre d’intervenants sur le chantier (gestion des responsabilités/assurances + planning + biennales)
  • de faire disparaître la « box »
  • de bénéficier d’une solution sans abonnement
  • de ne pas bouleverser le parcours d’achat de la filière : l’offre étant disponible chez tous les fournisseurs historiques (Rexel, Sonepar, PhaseNeutre…), mais également dans les grandes surfaces spécialisées (Leroy Merlin, Castorama…) pour les particuliers
  • limiter l’obsolescence et réduire les coûts de maintenance : un interrupteur a une durée de vie moyenne de 10 ans et un interrupteur Céliane with Netatmo se remplace EXACTEMENT comme un interrupteur classique (l’ensemble des électriciens auront prochainement ces produits en stock dans leur camionnette)
Image for post
Image for post

Enfin, et c’est ici que nous observons la plus belle prouesse technologique : la disparition de la phase dite « d’appairage », puisque l’ensemble du système se configure automatiquement, là où toutes les autres solutions disponibles sur le marché nécessitent de devoir passer son temps à identifier des produits en amont, les scanner via NFC/QR code ou pire, devoir faire des manipulations physiques sur des micromodules devant être alimentés : chronophage, technique et potentiellement dangereux :

Un surcoût bien entendu répercuté sur le prix final et sur les compétences techniques requises sur un chantier

Mais ce bond technologique n’aurait pas pu avoir d’impact auprès du grand public si un travail esthétique n’avait pas été réalisé autour de l’application. Car si, de manière générale, celles-ci ont progressivement vocation à disparaître au profit d’utilisations plus transversales via des interrupteurs de scénarios, des télécommandes, la voix ou encore une parfaite intégration au sein de votre smartphone (vous allez enfin découvrir l’utilité de l’application Maison sur iPhone et iPad !). Il faut tout de même remarquer que l’expérience utilisateur a particulièrement été soignée et qu’elle offre désormais un ensemble de fonctionnalités natives qui ont à priori échappé à de nombreux autres constructeurs comme la possibilité de configurer de manière automatisée Homekit ou encore, de pouvoir identifier les prises connectées où sont branchées la box internet et le frigo afin de ne pas les couper quand vous quittez votre logement.

Image for post
Image for post

Mais l’innovation majeure provient d’ailleurs : le machine learning. En effet, vos prises vont également être capables de savoir si votre frigo est resté ouvert ou si celui-ci est en train de rendre l’âme.

Nous pouvons donc aisément penser que ces mêmes prises pourront à l’avenir être en mesure de vous notifier lorsque votre machine à laver ou votre sèche-linge auront terminé leurs cycles, sans aucune programmation de votre part, smart.

Enfin, parlons d’ouverture et d’interopérabilité, pas celles que tente de nous vendre la profession depuis des années en mettant en avant la capacité de leurs produits à s’interfacer avec tous les protocoles existants sur la planète (nécessitant parfois l’ajout d’une infinité de modules coûteux) et dont le bénéfice pour l’utilisateur est…nul. Parlons plutôt de l’ouverture qui va lui permettre de faire communiquer l’ensemble de ses objets en un clic, et ce, sans aucune compétence technique grâce aux GAFA.

En effet, leur vocation étant de diminuer le temps d’apprentissage d’une technologie pour la diffuser auprès du plus grand nombre (+ de 200 000 Google Home vendues durant les fêtes de Noël en France !), leurs stratégies ont été d’imposer de nouveaux standards au niveau mondial, obligeant l‘ensemble des industriels à enterrer la hache de guerre afin de rester dans la compétition (à défaut de se retrouver référencé loin dans les moteurs de recherches, ce qui revient aujourd’hui à disparaître).

Cette simplicité d’utilisation va ainsi permettre aux utilisateurs de découvrir de vraies expériences et cas d’usages ! Et s’ils souhaitent opter pour des services à valeur ajoutée (maintien à domicile, autoconsommation…), ils pourront compter sur de nouveaux profils, ayant su s’émanciper de la partie technique pour se focaliser sur leur accompagnement et leur satisfaction.

De nouveaux profils vont s’émanciper de la partie technique pour se focaliser sur l’accompagnement des utilisateurs et leur satisfaction

Mais qu’en est-il de la sécurité de vos données et des systèmes ?

Il est important de prendre conscience que chaque acteur/industriel qui se respecte à autant à perdre que vous si son système est mis à mal (mauvaise pub, chute de l’action en bourse, coût de dédommagement…). De plus, à partir de mai 2018, la loi RGPD imposera à l’ensemble des entreprises européennes de vous présenter les données qu’ils récoltent sur vous et l’usage qui en est fait. Et ce qui va vous surprendre, c’est que les premiers à avoir appliqué cette loi… sont les GAFA !

La RGPD vue par Google : https://privacy.google.com/take-control.html

Vous savez déjà que vous partagez des données si vous avez lu au moins une fois des “conditions générales d’utilisation”. La loi, via la RGPD, a souhaité une plus grande transparence dans leurs gestions, ainsi, vous pouvez donc plus simplement maîtriser la récolte de vos données. Mais bien entendu, si vous la désactivez, vous perdrez également l’ensemble des fonctionnalités ou services liés que vous utilisez.

Vous voulez savoir combien vous rapportez à Facebook ? c’est par ici : http://bit.ly/2rWT8Lc (anglais)

Et qu’en est-il de la concurrence ?

Le système de Legrand/Netatmo a défini un nouveau standard au sein de la filière, permettant une pénétration accélérée des logements intelligents sur le marché du neuf, mais également celui de l’existant. Les autres industriels ne sont pas restés inactifs et Somfy a par exemple annoncé successivement la compatibilité de leurs systèmes avec Google Assistant, puis Alexa puis Homekit et enfin un partenariat avec Legrand. Sachant qu’on ne livre pas des logements/bâtiments 100% d’une même marque (c’est une utopie ! même l’iPhone est équipé d’écrans Samsung, issus de son principal concurrent), ces avancées vont tout de même permettre de dynamiser le marché et d’aller chercher de vraies innovations technologiques, tout en actionnant un abaissement global des coûts.

Image for post
Image for post

Toutes les entreprises n’ayant pas anticipé ce tournant auront des difficultés à rester dans la compétition et cela mettra en péril leurs facultés à maintenir les systèmes déjà en place ou en cours de déploiement, peu importe leur poids passé ou actuel sur le marché, on se souvient tous de Nokia et BlackBerry après l’annonce de l’iPhone…

Avez-vous une vraie visibilité sur les offres disponibles et celles à venir ?

En effet en 2018, le standard du connecté va s’imposer petit à petit et nous savons qu’il n’est pas facile :
- De chiffrer et sélectionner les bonnes solutions technologiques parmi toutes les offres du marché ;
- D’être sûr que lors de la livraison des logements, ces solutions ne seront pas déjà obsolètes ;
- De répondre réellement aux besoins des acquéreurs et de garantir leur satisfaction.

C’est pour vous soulager de toutes ces problématiques que nous avons créé notre outil d’Aide à la Maîtrise d’Ouvrage SMART afin de vous accompagner de la conception à la commercialisation tout en assurant la satisfaction de vos acquéreurs après la livraison.

Merci de votre lecture ! :) Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à cliquer sur le 👏 et à partager l’article autour de vous !

Image for post
Image for post
MaSmartHome vous permet de construire dès aujourd’hui, des logements prêts à accueillir les services de demain.

Written by

MaSmartHome vous permet de construire dès aujourd’hui, des logements prêts à accueillir les services de demain ! #IoT #smarthome #domotique #FrenchTech

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store