Les 10 bonnes raisons de réserver un moniteur de ski et auxquelles vous n’avez sûrement pas pensé:

  1. Une meilleur technique vous permet d’économiser votre énergie — Pourquoi risquer des courbatures inutiles! Votre moniteur sera votre coach bien-être!

2. Plus jamais d’attente aux remontées mécaniques — Les moniteurs ont une file spéciale qui leur permet d’éviter les longues attentes les jours d’affluence. Cela vous économise au moins 1 heure de queue sur la journée.

3. Ne vous perdez plus — Les moniteurs connaissent bien le domaine. C’est utile surtout en cas de mauvais temps!

4. Passer un bon moment!? — Skier tout seul n’est pas aussi fun que de skier avec quelqu’un d’autre. Les moniteurs ont plein d’infos sur la région , des histoires cocasses à raconter et sont de très bonne compagnie lors des repas.

5. Trouver la meilleur neige — Comme ils skient sur le domaine tous les jours, les moniteurs savent où les conditions d’enneigement sont les meilleurs. Ne skiez pas sur la glace toute la semaine quand vous pourriez profiter de pistes dammées ou de poudreuse!

6. Le déjeurner! Mmmmm! — Les moniteurs connaissent les meilleurs tables et maisons. Que vous cherchiez un restaurant étoilé ou un bon rapport qualité prix, Ils savent où vous emmener!

7. Vous galérez avec vos skis? — Avoir une opinion honnête et avisée sur votre matériel est rare. Les conseils de votre moniteur sur les skis et vos chaussures feront sûrement la différence.

8. Une thérapie — Beaucoup de moniteurs vous offriront une bonne écoute sur les télésièges et les conseils à la clef!

9. Acheter un bien? — Les Moniteurs ont les echos des biens en vente sur le domaine, demandez lui les meilleurs plans vous pourrez même peut-être éviter les agences immobilières!

10. Devenez un As de la Montagne — En passant leur temps dans les montagnes les moniteurs ont une grande connaissance des environs. Ils adorent communiquer leur passion aux plus enthousiastes d’entre vous.


Trouvez votre moniteur idéal sur Maison Sport www.maisonsport.com

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.