La recette innovante et 0 déchet pour faire naître des projets à impact

Le 26 mai dernier, makesense a organisé une grande mobilisation dans plus de 21 villes dans le monde afin de trouver des solutions aux défis sociaux et environnementaux de notre société : le Worldwide sensefiction Day. À Paris, le thème de cette année était “Les villes durables et inclusives”.

À quoi ressemble un atelier d’émergence d’entreprises sociales ?

Depuis 7 ans, makesense s’est fixé pour objectif de permettre à des citoyens et des entrepreneurs de s’engager pour des causes qui les touchent. Pour ce faire, makesense conçoit des outils et des méthodologies innovantes, et organise des ateliers d’émergence de projets à impact social ou environnemental positif appelés “sensefictions”.

Samedi 26 mai 2018, le temps d’une journée, des dizaines de participants, simples curieux ou entrepreneurs ayant un projet plus ou moins abouti, se sont réunis dans le but de résoudre un défi. Pour faire naître des solutions innovantes en réponse à celui-ci, les participants se sont répartis en groupes, chaque groupe suivant un cheminement en 4 étapes :

  1. L’inspiration, d’abord, consiste à passer en revue les solutions existantes et évidentes pour apprendre de leurs réussites et de leurs échecs (et pour ne pas réinventer la roue !).
  2. Après s’être libérés de ces solutions “toutes faites”, les équipes procèdent à l’analyse de leur problématique. C’est lors de cette étape centrale qu’est diagnostiqué le besoin ou le problème auquel la solution tentera de répondre.
  3. Intervient ensuite le brainstorming. C’est LE moment où on laisse libre cours à notre créativité et on se laisse emporter par l’émulation du groupe et le flot d’idées qui jaillit (ces mêmes idées qu’en temps normal, on s’interdit de formuler).
  4. Une fois les chaînes rompues, les esprits libérés et la créativité réveillée, place à la construction des solutions. Un seul mot d’ordre : concevoir des réponses concrètes et applicables au défi (autrement dit, le rêve prend fin, retour à la réalité !).

Chaque groupe est guidé au travers de ces quatre étapes par un facilitateur de la communauté makesense, qui forme les participants à cette méthodologie de création de projets. Ces derniers bénéficient aussi de l’accompagnement d’entrepreneurs expérimentés dans le domaine de l’Economie Sociale et Solidaire. En plus d’être une source d’inspiration, ces mentors sont en mesure de poser un regard aguerri sur leurs projets naissants et de partager avec eux leurs retours d’expérience. Cette année, les participants étaient particulièrement bien entourés : Les Canaux, Les Marmites Volantes, La recyclerie sportive et SUEZ, le partenaire de makesense pour la mobilisation Future of Waste, ont enfilé leur casquette de coach pour l’occasion.

Par ailleurs, la grande nouveauté de l’édition 2018 était l’atelier Disco Soupe qui a ouvert en beauté cette journée de créativité. A partir d’invendus alimentaires collectés la veille, les participants ont préparé le déjeuner du jour-même. Sans compter que la cuisine se fait en musique : de quoi permettre à tout le monde de se rencontrer dans la joie et la bonne humeur.

Worldwide sensefiction Day Paris — 26 mai 2018

Ajoutez du team building dans la matinée et une délicieuse séance de pitchs pour clôturer la journée, et vous obtenez un atelier d’émergence d’entreprises sociales !

Les villes durables et inclusives. Défi. Solutions.

Les mairies d’un nombre croissant de villes, en France comme dans le monde, expriment leur volonté de mettre la préservation de l’environnement au cœur de leur politique d’aménagement urbain. Le respect de l’environnement allant de paire avec le respect des hommes, l’économie circulaire doit se doubler de solidarité pour inclure tous les publics dans l’espace urbain. D’où l’objectif d’imaginer les villes durables et inclusives de demain.

Le respect de l’environnement allant de paire avec le respect des hommes, l’économie circulaire se double de solidarité

Les participants se sont concentrés sur la valorisation des déchets et l’inclusion de personnes en situation de précarité. Inclusion, par exemple, est un projet qui s’est fixé pour objectif la réinsertion sociale et professionnelle des personnes sans abris. Leur solution ? Créer une coopérative de réinsertion dans laquelle les personnes nouvellement réinsérées épaulent les personnes exclues. Ces dernières retrouvent un emploi en confectionnant des tenues olympiques. Surtout, cette coopérative se veut un lieu d’accueil et d’échange entre différents publics. C’est précisément à ce besoin de lien social qu’il s’agit de répondre, comme nous le raconte l’un des membres du projet à partir de son expérience personnelle. Découvrez son pitch !

Plus largement, l’objectif de ces jeunes entrepreneurs était de favoriser le bien-être dans les espaces urbains. C’était le cas de l’équipe de Culture co’, qui s’est donnée pour mission de favoriser l’engagement au travail. Comment ? En créant un espace de co-working dans lequel des équipes et des projets différents auront l’opportunité de se connecter aux autres… Et à la nature puisque les membres de l’espace auront à leur disposition un potager dont ils pourront se nourrir. Revivez leur pitch !

Au-delà des 7 projets qui ont vu le jour, la valeur ajoutée de cet atelier d’émergence se situe ailleurs. Les participants ont découvert l’entrepreneuriat social et ont adopté eux-mêmes la posture d’un entrepreneur en considérant le besoin auquel ils répondent, en concevant une expérience utilisateur de qualité ou en posant les premières bases du modèle économique de leur entreprise.

Ils ont aussi appris à organiser un événement circulaire qui limite l’utilisation et le gaspillage des ressources et qui pense systématiquement le réemploi des “déchets”. Verres recyclables, tupperware, post-its fabriqués à partir de papier brouillon : découvrez toutes les astuces dans cet article de Future of Waste.

Ce que l’on retiendra de cette journée :

  • Des dizaines d’entrepreneurs engagés au service de causes sociales et environnementales.
  • 7 projets pour que les villes de demain soient inclusives et durables.
  • 150 grammes (seulement !) de déchets non recyclables.
Worldwide sensefiction Day Paris — 26 mai 2018

A votre tour !

  • Envie de vivre, vous aussi, l’expérience sensefiction ? De nombreux ateliers d’émergence auront lieu en novembre 2018 à l’occasion de la Social Cup, la Coupe de France de l’entrepreneuriat social. D’ici-là, venez participer à l’un de nos ateliers d’innovation et de créativité et aidez des entrepreneurs sociaux à consolider leur projet ! Retrouvez tous nos événements sur la page Facebook de makesense et sur makesense.org.
  • Vous aussi vous souhaitez mettre fin au déchets ? Rejoignez la mobilisation Future of Waste !
  • Participez aussi à la prochaine Disco Soupe pour sauver des légumes des poubelles et cuisiner en musique !