Parrainages : qui galère ?

Flickr/CC/Gary Knight

Aujourd’hui a lieu le dernier pointage intermédiaire du Conseil Constitutionnel concernant le nombre de parrainages recueillis par chacun des candidats à la présidentielle. Six d’entre eux ont déjà obtenus les 500 soutiens d’élus nécessaires, alors que d’autres attendent ce soir 17h pour les résultats. Qui sont ces retardataires ?

Les challengers

  • Jean-Luc Mélenchon est le principal challenger. Selon le pointage du 9 mars dernier, il lui manque exactement 68 parrainages. Le candidat de la France Insoumise assure pourtant avoir déjà recueilli les 500 soutiens nécessaires pour sa deuxième campagne présidentielle.
  • Beaucoup moins médiatique que son prédécesseur Olivier Besancenot, Philippe Poutou peine à réunir ses parrainages. Malgré un appel lancé en janvier, il nce dispose aujourd’hui que de 245 soutiens officiels. Son passage à l’émission “On n’est pas couché” il y a deux semaines avait pourtant fait du bruit : les chroniqueurs du talk-show avait alors eu un fou rire sur le plateau en parlant… de licenciements.
  • Il se présente à sa deuxième élection présidentielle : Jacques Cheminade, dont l’une des principales mesures était en 2012 d’aller coloniser la planète Mars, approche du but. Selon le dernier pointage du Conseil Constitutionnel, il dispose de 397 parrainages d’élus. Il a cependant étrangement annoncé il y a deux semaines, les avoir tous recueillis.
  • Ex-soutien de François Bayrou, cette fois il a décidé de faire sa propre campagne présidentielle : Jean Lassalle présente aujourd’hui 289 parrainages d’élus.
  • Ex-secrétaire d’état de Nicolas Sarkozy Rama Yade a rejoint le parti centriste de l’UDI à sa création. Elle a annoncé sa candidature en avril dernier, se revendiquant désormais “sans mandat, sans parti, mais libre”. Alors qu’elle revendique 300 parrainages, selon les derniers chiffres du Conseil Constitutionnel elle n’en dispose que de 151.

Des candidatures compromises ?

  • Charlotte Marchandise l’annonçait ce matin : si seulement une trentaine de parrainages la concernant ont été publiés, elle en attend 70 ce soir. La gagnante de LaPrimaire.org élue par 500 000 citoyens entend “vouloir faire de la politique autrement, de façon bien plus transparente, bien plus participative, et délibérative”.
  • Plutôt que de porter les couleurs de leur parti d’origine Les Républicains, Henri Guaino et Michèle Alliot-Marie ont choisi de faire campagne seuls. Une stratégie qui ne semble pas payer : les ex-Ministres de Nicolas Sarkozy n’ont respectivement récolté que 12 et 38 parrainages d’élus.
  • Son débat avec Bruno Le Maire sur France 2 avait été très remarqué, et il avait finalement décidé de lui aussi se lancer dans la course à la présidentielle. Alexandre Jardin, fondateur de la Maison des Citoyens et du mouvement Bleu Blanc Zèbre, n‘a aujourd’hui récolté que 46 parrainages.