La parfaite toolbox pour votre prochain startup weekend

Lors de votre prochain SW, vous vous lancez le défi de lancer une startup en 54h ! À partir d’une idée de solution ou de problème à résoudre, vous allez être amenés à : enquêter sur les besoins de vos utilisateurs, concevoir une offre, la tester pour l’affiner encore et encore et pourquoi pas “pivoter”, pour finalement tenter de convaincre un jury par un pitch décapant !

Mais 54h c’est court. Alors voici une sélection d’outils faciles à prendre en main pour vous concentrer sur l’essentiel et pousser vos projets le plus loin possible.


1. Organiser la collaboration au sein de l’équipe

Get Things Done

Identifier les tâches à réaliser, les répartir dans l’équipe, suivre leur réalisation, … optez pour une todo list visuelle pour organiser les tâches de votre équipe.

Matériel : papier à scotcher aux murs, post-its, feutres et c’est tout. Tout le matériel vous sera fournit par l’organisation dès le vendredi soir.

Cet outil simple vous permettra de prioriser les tâches, les répartir entre vous, savoir “qui travaille sur quoi”, mais aussi d’avoir la satisfaction de les voir se réaliser au fil du week-end.

À l’issue du weekend, pour continuer la collaboration à distance, vous pourrez passer sur : trello.com

Une messagerie instantanée organisée pour ne rien perdre !

Même si vous allez passer beaucoup de temps avec votre équipe, vous allez être amenés à échangez fichiers, liens, images, …

Oubliez les emails, textos, et autres Messenger et créez sans attendre un espace dédié à votre équipe sur : slack.com. La solution fonctionne sur laptop comme sur smartphone. Elle vous permettra de resterez en contact tout le weekend, même lorsque vous sortez faire vos interviews clients !

Un conseil : consignez toutes vos recherches et réalisations sur Slack, et organiser votre espace en channels thématiques : biblio, interviews, prototype, wtf, …). Ainsi, vous ne perdrez rien, même en cas de coup de barre pendant le weekend. Et si vous poursuivez le projet après le weekend, son moteur de recherche vous aidera à retrouver vos docs rapidement.

Co-construisez votre pitch de fin

Pour les slides de votre pitch, pas de question à se poser → Google Slides !

Pourquoi ? Les modifications apportées à votre présentation seront synchronisées en temps réel entre tous les membres du groupe.

Résultat : finies la gestion des versions et les fastidieuses intégrations de modifications. Un membre peut mettre à jour les chiffres, pendant qu’un autre apporte des retouches cosmétiques, et alors même que le pitcheur s’entraine sur la toute dernière version des diapos.


2. Collecter du feedback

Vous verrez, enquêter sur votre marché et préciser les besoins de vos clients va vite devenir une de vos préoccupations principales du weekend. Votre objectif : trouver un fameux “product-market fit” en ajustant votre offre aux besoins utilisateurs. Par ailleurs un ou deux chiffres bien placés démontrant que des prospects sont prêts à acheter votre produit vous fera gagner quelques points précieux auprès du jury.

“Go out of the building”, rencontrer vos utilisateurs

L’interview client donc est un passage obligatoire. Mais avant de vous lancer, il est nécessaire de respecter certaines règles pour que ces interviews soient vraiment utiles. Avant d‘interroger vos futurs clients, suivez ces quelques excellents conseils proposés par Le Shift (n’ayez crainte, ils vous seront rappelés pendant le weekend et on vous aidera à préparer vos interviews).

Quid des questionnaires ?

Attention, on vous voit déjà foncer sur une pseudo “étude de marché” en diffusant un questionnaire à tous vos copains. On vous comprend, c’est plus facile que d’interviewer des inconnus au marché, ou solliciter des professionnels pendant leur weekend. Mais à quel point vous pourrez vraiment exploiter ces résultats pour votre projet ?

Les questionnaires sont donc à utiliser avec parcimonie. Néanmoins, dans quelques cas précis, ils peuvent vous permettre de collecter rapidement des informations spécifiques à grande échelle.

Les solutions les plus simples : Typeform / Google Forms / Sentimy


3. Tester et affiner votre offre

Landing page

Créer une landing page en quelques clics avec Strikingly ou Launchrock. Elle sera un excellent support pour obtenir des feedbacks et récolter les emails de vos premiers prospects.

Tout ce qu’il faut savoir pour vous lancer :

Développer une identité de marque qui vous ressemble

L’identité de marque est la combinaison d’éléments visuels comme le nom, le logo, le slogan, le choix des couleurs et des polices, le style iconographique, les typographies, le packaging, mais le ton donné à vos communications, votre storytelling, vos valeurs , etc. Elle vous permet de communiquer sur votre produit au delà de ses seules fonctionnalités pour créer des émotions.

“La forme, c’est le fond qui remonte à la surface.” Victor Hugo

Pour vous lancer commencez par rassembler vos inspirations (photos, illustrations, fonts, …) en les épinglant dans un moodboard sur Pinterest ou Milanote. Ca vous aidera à converger vers un univers qui vous ressemble, en cohérence avec vos cibles de clients.

Pour la suite ? Faites parler votre créativité !


4. Prototyper votre solution

Encore une fois, vous n’aurez pas tous le temps (ni les compétences) de développer une solution finalisée. En revanche, vous aurez le temps d’en donner un aperçu à peu près fidèle moyennant quelques astuces.

Pour concevoir une app : inspirez-vous des bonnes pratiques

Si vous tenez de construire votre application “from scratch”, vous risquez d’être rapidement confrontés au syndrome de la page blanche. Aussi, inspirez vous des apps similaires parmi les meilleures applications du marché. Bonne nouvelle : Pttrns et UxArchive ont déjà fait ce travail pour vous ! Ils vous proposent ce qui se fait de mieux en matière d’UX design (design d’experience utilisateur), classé par tâches et domaines d’activité.

Utiliser des templates ou “UI Kits”

Idem, si vous n’êtes pas web-designer confirmé, ne vous risquez pas, à concevoir le look de votre solution de zéro. Utiliser des ressources mises à disposition gracieusement par des pros. Une recherche sur votre moteur de recherche préféré vous donnera accès à une mine intarissable de ressources.

Si un des membres de votre équipe se débrouille avec Sketch (une alternative à la suite Adobe), foncez sur www.sketchappsources.com !

Sinon tentez votre chance sur 365 Psd, Freebbble, Freebiesbug, Fribbble, Graphic Burger, Pixel Buddha, Premium Pixels, Psddd, UI Space, Free Sections of Pixeden & Creative Market, …

Je vous ai prévenus : le plus dur c’est de choisir ! Alors ne faites pas vos recherches à l’aveugle, et gardez en tête vos objectifs avant de digger.

Prototyper une application mobile

Si vous n’avez pas les compétences, ou tout simplement pas le temps, de coder une app, testez simplement l’enchainement des écrans en utilisant Invision (ou Marvel). Vous pourrez ainsi réaliser des démos directement depuis vos smartphones pour identifier ce qui va / va pas dans vos interfaces. Ces solutions vous permettent aussi de collaborer au sein de l’équipe pour commenter et améliorer vos prototypes.

Pitch en video

Une autre idée pour présenter votre produit avant qu’il ne soit disponible, c’est la vidéo. Je vous incite à lire cette histoire de Dropbox, projet couteux en développements et coût d’infrastructure, qui a trouvé les financements pour se lancer grâce à une démo video. Celle-ci présente simplement comment dropbox résout le problème du stockage et partage de fichiers.

Une autre façon de présenter la solution, qui mise moins sur la description des fonctionnalités de Dropbox, et davantage sur le problème qu’elle résout. Celle-ci correspond sans doute mieux au contexte du SW.

Ou encore le story telling façon Airbnb : “Don’t Go There, Live There”

Vous trouvez d’excellents conseils sur cet article de Karine Sabatier. Elle y propose plusieurs outils pour réaliser et monter vos vidéos sur votre laptop ou directement sur smartphone.

Quelques bonus pour pimper vos contenus

Pas besoin d’être un pro de Photoshop pour enrichir vos pages web, applications et présentations avec des contenus attrayants et engageants. Voici en vrac quelques solutions dispo sur le web :

  • Démos de produit en vidéo à intégrer sur votre landing page et présentations : Recordit ou Quicktime.
  • Si vous n’êtes vraiment pas inspirés pour créer vos logos : Tailorbrands, logodust
  • Vos interfaces mises en situation : Placeit, Dunnnk, Onlymockups
  • Créer des contenus à fort impact : Canva, Spark

Digger des ressources graphiques

Trouver ses couleurs

Choisir ses polices

À vous de jouer ! Et pour les bretons, rendez-vous vendredi 3 mars 2016 pour le Startup Weekend Rennes.