[169] Si tu vas à Rio

John Wayne et Maureen O’Hara dans Rio Grande de John Ford [1950]

L’Organisation des Nations Unies [ONU] a adopté ce mardi 2 août un projet de résolution sur les « réfugiés », qui servira de base à l’Assemblée générale de l’ONU du 19 septembre prochain. Les intérêts nationaux ont progressivement vidé pendant les négociations le projet, non contraignant, d’un texte qui donne aux Etats jusqu’à 2018 pour « améliorer la situation des migrants et des réfugiés ». Pourtant, 24 millions de personnes ont fui leur pays à cause de la guerre ou de persécutions, auxquelles s’ajoutent les 244 millions de migrants, avec des motifs de départ plus variés.

« L’Union Européenne et la Turquie sont fatiguées l’une de l’autre, au point de se faire des promesses qu’elles savent très bien ne pas pouvoir tenir ». L’accord signé le 18 mars à Bruxelles, censé garantir une gestion commune de la crise migratoire, en vertu duquel la Turquie s’est engagée à tarir les départs clandestins vers l’Europe, prévoyait notamment l’exemption de visas pour les citoyens turcs dans l’espace Schengen « au plus tard à la fin du mois de juin 2016 ». Les Turcs en sont toujours privés, l’Union européenne estimant que leur pays ne remplit pas tous les critères, et Ankara menace de rompre l’accord.

Au Burundi, depuis le début de la crise en avril 2015, les violences ont fait plus de 500 morts et poussé plus de 270 000 personnes à quitter le pays.
Dans un communiqué publié mercredi, le gouvernement burundais a annoncé officiellement qu’il rejetait la résolution adoptée vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU, qui prévoit le déploiement de 228 policiers dans le pays.

Au Zimbabwe, La répression de l’opposition citoyenne se durcit à Harare, où les forces de l’ordre ont dispersé à coups de matraque et de canons à eau un groupe de manifestants, rassemblés devant le ministère des Finances pour dénoncer la politique économique du gouvernement.

A Syrte, ville natale de Mouammar Kadhafi située à mi-chemin de Tripoli et Benghazi, les troupes libyennes pro-gouvernementales poursuivent leur progression face aux soldats de Daech, grâce au soutien aérien des États-Unis. L’organisation islamique avait fait de la ville portuaire, située à 300 kilomètres des côtes européennes, son bastion pour l’Afrique du Nord.

Youssef Chahed, 40 ans a été désigné mercredi 3 août premier ministre de Tunisie avec la lourde tâche de mener à bien les réformes sur la base de l’accord de Carthage, un programme d’union national signé le 13 juillet dernier par neuf partis et les trois principales organisations syndicales. La proximité du nouveau premier ministre avec le président inquiète une partie de l’opinion publique tunisienne.

Le chef du gouvernement japonais a procédé à un remaniement, ce mercredi 3 août 2016. Les ministères clés restent entre les mêmes mains, mais l’équipe de Shinzo Abe se « droitise », avec la nomination à la Défense de Tomomi Inada, une femme ultranationaliste et révisionniste, connue pour la fermeté de ses positions dans le domaine de la sécurité en Asie.

« Les persécutions religieuses perceptibles en France dans les années 1520–1530 avaient poussé les protestants vers l’exil ou l’aventure coloniale. Un certain nombre d’entre eux trouvèrent refuge au Brésil. » Rio de Janeiro, la ville hôte des Jeux olympiques 2016 a eu une brève période française, durant laquelle les calvinistes genevois jouèrent un rôle central. 
 
Dans le 15ème arrondissement de Paris, l’église Sainte Rita, « ni consacrée, ni dédiée au culte », propriété de l’association des Chapelles Catholiques et Apostoliques qui souhaite la démolir, a été évacuée par les forces de l’ordre mercredi 3 août au petit matin. L’extrême-droite et certains élus de droite s’en sont émus.

Dans le 19ème arrondissement de la capitale, sans que personne ne s’en émeuve, les forces de l’ordre ont dispersé dimanche soir une centaine de migrants près de la station de métro Stalingrad. Les riverains décrivent des actes de violence qui auraient fait plusieurs blessés.

La fusion des quatre premiers arrondissements de Paris et des transferts de compétences de l’Etat vers la Ville est inscrite dans le projet de loi sur le statut de Paris présenté mercredi en Conseil des ministres.

Après avoir annoncé la fermeture d’une vingtaine de mosquées radicales depuis décembre, Bernard Cazeneuve a fait savoir qu’une fondation de l’islam de France sera lancée en octobre. Jean-Pierre Chevènement, 77 ans, pressenti pour en prendre la tête, considère qu’il s’agit d’une « tâche difficile », mais à laquelle « on ne peut pas se dérober », car elle « répond à l’intérêt national », a-t-il indiqué mercredi à l’AFP. François Hollande a cité mardi soir le nom de l’ancien ministre de l’intérieur pour relancer cette fondation créée par Dominique de Villepin, mais cette idée est critiquée à l’intérieur même du gouvernement.

Un repenti de l’Etat islamique a confirmé au New York Times que les dirigeants de Daech cherchent à planifier une attaque simultanée dans plusieurs villes d’Europe, un scénario redouté par les services de renseignement.

Né bulgare, d’une mère était à moitié macédonienne, d’un père, moitié tchèque, moitié bulgare, Christo est arrivé en France comme réfugié politique à la fin des années 50. Alors qu’il a permis à des centaines de milliers de personnes de traverser au mois de juin dernier le lac d’Iséo avec ses « Floating Piers », il s’expose avec Jeanne-Claude à la fondation Maeght à Saint Paul de Vence jusqu’au 27 novembre, montrant notamment « un Mastaba monumental qui redéfinit l’échelle de la Cour Giacometti et plus globalement de l’architecture et des jardins conçus par Josep Lluis Sert ».

Il n’y a pas eu autant d’incendies dans le département depuis cinq ans. Les départs de feu ont toujours une origine humaine, selon le colonel Gregory Allione, chef des pompiers des Bouches-du-Rhône.

Les douze Canadair de la sécurité civile immobilisés depuis lundi 1er août pour vérifications après l’affaissement accidentel de la jambe droite du train principal du Pelican 42, à Ajaccio, n’ont toujours pas été autorisés à reprendre leur service opérationnel.

Le mistral va revenir en Provence et, en particulier dans les Bouches-du-Rhône. Des rafales jusqu’à 90 km/h sont attendues sur l’ensemble du département. Ce vent associé à la sécheresse va multiplier les risques de départs de feu et surtout donner de la vitesse et de la force à la moindre flamme qui s’élèverait sur l’un des massifs de Provence.

Bonne journée.

@MathieuGrizard

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.