[170] No sun will shine in my day today

Sophia Loren et Clark Gable dans It started in Naples de Melville Shavelson [1960]

Dans son Journal, en septembre 1986, l’auteur et metteur en scène Jean-Luc Lagarce écrivait, à propos des attentats qui frappaient alors Paris, notamment celui de la rue de Rennes : « Ce n’est pas tant la peur de mourir écrasé sous les décombres d’un supermarché qui serre la gorge, c’est bien plutôt le sentiment de voir apparaître de nouvelles mentalités, de voir naître de nouvelles valeurs épouvantables », rappellent Geoffroy de Lagasnerie et Edouard Louis dans leur tribune parue sur Mediapart, « A Manuel Valls : Vous n’avez rien fait contre le terrorisme ».
Dans Libération, le « premier ministre de gauche » leur répond.

Au Journal officiel du 3 août est paru un arrêté du 25 juillet 2016 du ministère de l’intérieur autorisant les fonctionnaires de la police nationale à porter une arme hors service. S’y ajoute la possibilité, sans plus aucune condition, pour les maires de demander aux préfets [leurs supérieurs hiérarchiques] l’armement de leurs policiers municipaux. Cette autorisation n’est pas limitée au temps de l’état d’urgence, comme prévue initialement, et n’est plus soumise à condition. En effet, la loi relative à l’état d’urgence supprime l’obligation de justifier la nature de leurs interventions et les circonstances.

L’ONG Amnesty International, avec Human Rights Watch, fustigent les conditions de vie réservées par l’Australie aux migrants sur l’île de Nauru, la jugeant « cruelle à l’extrême ». « Ces gens sont poussés à un niveau de désespoir tel qu’ils considèrent que l’auto-mutilation est le seul levier pour se faire entendre et le suicide la seule issue. »

Pour faire découvrir aux Anglais la réalité de la « jungle » de Calais, des artistes ont installé des tentes et abris de fortune devant le monument Somerset House en plein centre de Londres. Leur but : faire réagir sur le sort des migrants et sur l’urgence à résoudre cette situation. L’installation « The Encampment exhibit » est à découvrir jusqu’au 8 août.

Selon le Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés [HCR], au mois de juillet, 93 % des migrants arrivés sur le sol européen ont été enregistrés dans l’une des régions du sud de l’Italie. En effet, depuis la signature de l’accord entre l’Union européenne et la Turquie, la route migratoire qui passe par la Grèce a pratiquement disparu au profit de la route méditerranéenne vers l’Italie, où près de 3 000 personnes ont déjà trouvé la mort cette année. Cependant, le nombre d’arrivées enregistré en Italie est assez semblable à celui de l’année dernière.

Ces dernières années, les médecins italiens ont constaté une recrudescence des cas de cancer dans la région de Naples. Ils ont fini par faire le lien avec les déchets industriels toxiques enfouis dans les sols de la Campanie depuis des décennies par les syndicats du crime organisé.

Le Parlement italien étudie depuis lundi 25 juillet un projet de loi, porté par 218 parlementaires, sur la légalisation de la consommation, de la détention et de l’autoproduction de cannabis. S’il était adopté, l’Italie deviendrait le premier pays de l’Union européenne à franchir ce pas qui fait beaucoup débat ailleurs.

« Beaucoup de bruit pour rien » ? 271 sportifs Russes participeront finalement aux Jeux Olympiques 2016, a annoncé le CIO par un communiqué la veille de la cérémonie d’ouverture, au lieu de 389, en raison du rapport McLaren sur le dopage.

Le 27 juillet, la commission des droits de l’homme philippine a relayé une plainte de la société civile contre 47 PDG d’industries fortement émettrices de CO2. C’est la première fois qu’un tel organisme pointe le danger que représente le changement climatique pour les citoyens d’un pays et la responsabilité d’acteurs privés dans l’aggravation du phénomène.

En Afrique du Sud, le résultat des élections municipales n’est pas encore connu, mais l’ANC [Congrès National Africain], après trente ans d’exercice du pouvoir, est en mauvaise position et serait en fort recul.

En France, le Conseil constitutionnel a censuré cinq mesures secondaires de la loi Travail adoptée le 21 juillet dernier. Deux de ces mesures portent sur le fond — relatives au dialogue social dans les entreprises franchisées et aux locaux syndicaux — et trois sur la forme, a-t-il annoncé jeudi 4 août. En revanche, les conseillers n’ont pas donné raison au recours déposé par soixante et un députés de gauche qui considéraient l’usage de l’article 49, alinéa 3, de la Constitution comme un non-respect du débat parlementaire.

Comment aider les élites politiques des pays démocratiques à travailler davantage sur le long terme ? Comment convaincre de l’importance de la flexibilité du marché du travail lorsque les crises à répétition alimentent un flot de contestations ? Dans son dernier livre, le Prix Nobel 2014 d’économie Jean Tirole sort de son rôle de chercheur et d’universitaire pour devenir pédagogue.

Un nouveau décret vient de paraître en date du 13 juillet dernier, relatif aux infrastructures permettant le stationnement des vélos lors de la construction de bâtiments neufs. Celui-ci s’inscrit dans les articles L111–5–2 et L111–5–3 du code de la construction et de l’habitation : « Afin de favoriser les déplacements à vélo, tout bâtiment neuf, industriel, commercial [y compris les complexes de cinéma] ou accueillant un service public, comprenant des places de stationnement destinées aux employés ou à la clientèle, doit prévoir des infrastructures permettant le stationnement sécurisé des vélos. »

Les festivals du mois de juillet n’ont pas connu de baisse de fréquentation, en dépit des attentats de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray. Le bilan est plus terne pour les musées, notamment au Louvre en raison du recul du nombre de visiteurs étrangers.

Devenue dans les années 2010 un carrefour bouillonnant pour l’art contemporain, Istanbul « n’apparaît plus comme l’endroit de rêve et nous allons être isolés », déclare Vasif Kortun, directeur de SALT, un important centre privé d’art ouvert en 2012 à Galata, sur la rive européenne de la ville. Ébranlés par les attentats, les atteintes à la liberté d’expression et une tentative de putsch suivie de purges implacables, des artistes de « la perle du Bosphore » refusent néanmoins de céder à la peur et au défaitisme.

Malgré les orages de la nuit, l’ensemble des massifs des Bouches du Rhône est totalement interdit ce vendredi 5 août.

Bonne journée.

@MathieuGrizard

Like what you read? Give Mathieu Grizard a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.