[198] La vie gagnera

Baiser échangé par deux réfugiés syriens gare de Keleti à Budapest [Hongrie] - 30 août 2015 - image István Zsíros

Il y a un an, le 30 août 2015, le photographe hongrois István Zsíros avait capturé le baiser échangé par deux réfugiés syriens sous une tente sur l’esplanade de la gare de Keleti à Budapest [Hongrie]. 
Sous la photo, une phrase : « Les réfugiés gagneront. La vie gagnera ».

S’ils ne se sont pas embrassés, le moment est suffisamment rare pour être signalé : Benyamin Nétanyahou, premier ministre israélien, et Mahmoud Abbas, président de l’autorité palestinienne, se sont serrés la main ce vendredi, à l’occasion des obsèques de Shimon Peres, ancien président [2007–2014] et Premier ministre israélien, prix Nobel de la Paix en 1994 [avec Yitzhak Rabin], inhumé ce vendredi à Jérusalem [Israël].

Elle lui tournait autour depuis près de deux ans… La sonde Rosetta est entrée en collision avec la comète Tchouri, ce vendredi 30 septembre aux environs de 13 heures, heure française. Jusqu’à la dernière seconde, la sonde aura récolté des informations d’importance qui permettront peut-être de comprendre l’histoire du système solaire. Les données transmises par Rosetta aux scientifiques sont si nombreuses que ceux-ci auraient au moins dix années de travail devant eux.

Beaucoup plus près de nous, le PDG de SpaceX vient de révéler son plan pour envoyer des colons sur Mars dans la prochaine décennie, et d’avoir une colonie autosuffisante d’un million de personnes d’ici 40 à 100 ans. Des candidats ?

En attendant, parce qu’il faut bien pour l’instant continuer à vivre ici, les 28 pays de l’Union européenne ont donné vendredi 30 septembre leur feu vert à la ratification de l’accord de Paris contre le réchauffement climatique. L’Union Européenne veut rattraper son retard sur la Chine et fait pression sur ses Etats membres.

Néanmoins, la hausse des températures sur la Terre s’accélère et « il est nécessaire de doubler, voire tripler les efforts », pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, ont alerté jeudi sept éminents climatologues. La température moyenne sur la planète pourrait grimper de deux degrés Celsius par rapport à l’ère pré-industrielle dès 2050.

L’Insee a publié ce vendredi matin le niveau de l’endettement de la France à la fin du deuxième trimestre 2016. Le point sur une situation qui ne cesse de se dégrader. C’est grave, docteur ?

« Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi », disait le journaliste et présentateur Léon Zitrone. C’est ce que doit se dire Nicolas Sarkozy, particulièrement gâté cette semaine
Jusqu’à quand ?

François Hollande s’apprêterait à rogner sur les privilèges des futurs ex-présidents. La décision ne sera pas rétroactive : elle ne s’appliquera qu’à lui-même et à ses successeurs, sans concerner les trois anciens chefs de l’Etat encore en vie — Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, qui coûtent chaque année à l’État 10,3 millions d’euros, selon un récent rapport de la Cour des comptes et du Conseil d’État.

Bernard Squarcini a dévoué sa carrière au métier du renseignement et à un homme, Nicolas Sarkozy. Mediapart s’est procuré les écoutes à l’origine de l’affaire Squarcini. Pour mémoire, l’ancien préfet de police faisait partie de l’équipe de Christian Estrosi pour les élections régionales en Provence Alpes Côte d’Azur. Un vrai succès.

En Italie, la culture devient une arme pour lutter contre le terrorisme. La promesse avait été faite par le Premier ministre Matteo Renzi au lendemain des attentats de Paris, le 13 novembre 2015. Très concrètement, chaque jeune fêtant ses 18 ans cette année s’apprête à recevoir 500 euros à dépenser dans une activité culturelle.
De son côté, très loin de l’Italie, le président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur où a eu lieu l’attentat de Nice le 14 juillet, a fait supprimer le Pass culture qui avait pour but d’élargir et faciliter l’accès à la culture pour les lycéens de la région en mettant à disposition un carnet de chèque permettant d’acheter des livres, d’aller au cinéma et d’assister à un spectacle tout cela gratuitement…
Et son homologue en Région Auvergne Rhône Alpes en a fait autant.

Six mois après son élection à la tête de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, Le Ravi « dresse le bilan de Christian Estrosi, un président de région très centralisateur, au tropisme niçois marqué, et en permanence dans la com’ ».

Le département des Bouches-du-Rhône a décidé d’élargir son offre culturelle et de développer une politique touristique interne au département sur l’ensemble de l’année a annoncé la présidente du Conseil Départemental, Martine Vassal qui s’est félicitée de la bonne fréquentation de la Provence lors d’une conférence de presse ce vendredi à Marseille. Martine Vassal a précisé préférer une pléiade de manifestations avec une « offre assez large pour contenter un maximum de personnes ». La quantité au détriment de la qualité ?

« Humain trop humain », c’est bientôt fini. Le metteur en scène espagnol Rodrigo Garcia, directeur de hTh, Centre dramatique national de Montpellier [ex-Théâtre des Treize vents], a fait savoir au ministère de la Culture et à la Métropole de Montpellier, les deux principales tutelles, qu’il ne souhaitait pas être renouvelé pour un second mandat de quatre ans à partir du 1er janvier 2018. Des candidats ?

Pour sa quinzième édition, la Nuit blanche à Paris propose dans la nuit du 1er au 2 octobre un parcours sur le thème du franchissement, pour adresser un « signal de confiance » au monde. La Seine est mise à l’honneur avec un « voyage initiatique sur le thème de l’amour » proposé le long des quais et sur les ponts, en trois heures, d’est en ouest, depuis la rue Lobau [4ème], juste derrière l’Hôtel de Ville jusqu’à l’ile Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux.

Quelques jours après la journée mondiale du droit à l’avortement, en Pologne, les femmes sont déjà des dizaines de milliers à avoir répondu en ligne à l’appel à la grève du lundi 3 octobre pour protester contre le projet de loi interdisant l’avortement sur lequel se penche le Parlement de Varsovie. A Marseille, le rendez-vous pour soutenir les Polonaises et pour les droits des femmes à disposer de leur corps est fixé ce dimanche 2 octobre à 15h, sous l’ombrière du Vieux-Port. Pour refuser l’obscurantisme. Avant d’aller sur Mars.

La ville de Marseille s’apprête à résilier le bail emphytéotique conclu en 2007 pour 50 ans avec l’association portant le projet de grande mosquée, sur le terrain des anciens abattoirs. Le dossier sera débattu lundi 3 octobre en conseil municipal. Le Conseil français du culte musulman [CFCM] se dit surpris par cette décision et se propose pour « accompagner » la réalisation du projet. « Des solutions alternatives de financement sont envisageables, notamment avec la future fondation pour l’islam de France », avance Anouar Kbibech, président du CFCM.

Le parlement bulgare a adopté ce vendredi 30 septembre une loi interdisant le port du voile intégral en public, devenant avec la France et la Belgique l’un des rares Etats européens où une telle disposition est en vigueur. Les mosquées sont affranchies de cette interdiction.

Aux Etats-Unis, la liste est longue des comportements à éviter dans la rue pour les Noirs : ne pas courir, ne pas porter de capuche, ne pas poireauter à un croisement… Gare à qui néglige ces règles, une méprise est si vite arrivée.

Au Brésil, il ne fait pas bon être candidat aux élections municipales. Selon un journal local, 45 candidats et conseillers municipaux ont été visés par des tirs depuis juin. Afin de sécuriser le scrutin, dimanche, 25 000 hommes seront déployés dans le pays.

L’instruction est obligatoire en France de 6 à 16 ans. Mais la loi ne semble pas valoir pour tous. Moins d’un jeune Rom sur deux va à l’école. C’est ce que montre une enquête présentée mardi 27 septembre à Paris par le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation [CDERE]. A Aix en Provence, la colombe sauvage* a réglé la question en supprimant les roms du territoire. 
Simple et efficace, non ?

Le CADDRIS [Collectif Aixois pour les Droits et la Dignité des Roms, des Immigrés et des Sans-Papiers] appelle à la mobilisation ce lundi 3 Octobre, où dès 8 h15, Maître Claudie HUBERT plaidera la cause des Roms d’Aix en Provence devant la première chambre de la cour d’appel d’Aix en Provence. Cet appel « répond à l’intransigeance de la ville d’Aix-en-Provence, qui demande systématiquement l’expulsion des personnes sans se soucier des solutions de relogement, mais il peut aussi stabiliser les familles présentes dans notre ville. Enfin cet appel pourrait permettre de faire avancer la jurisprudence et soutenir juridiquement les acteurs de la solidarité ».

Au Danemark, samedi à Haderslev [Sud], le Danskernes Parti [Parti des Danois] avait distribué 137 aérosols de laque pour les cheveux étiqueté « Spray asile » dans le but de dénoncer l’arrivée d’étrangers dans le pays. Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés [HCR] s’est dit mercredi choqué après la distribution par un parti d’extrême droite danois d’un « aérosol anti-migrants ».

A Hayange, cela fait des semaines que le Secours populaire est promis à l’expulsion. Le maire, Fabien Engelmann [FN], a cette fois mis ses menaces à exécution et délogé l’association qui occupait gracieusement un local depuis plus de vingt ans, parce qu’elle serait « pro-migrants » et « une succursale du parti communiste ».

« Des mécanismes de repli sur soi se sont accentués en un an au niveau national. Mais, localement, les dispositifs de solidarité ne renforcent pas le vote FN », d’après le directeur du département opinion de l’Ifop Jérôme Fourquet, qui publie un ouvrage éclairant sur l’état de l’opinion face à l’accueil des migrants.

« Résister aujourd’hui » vous invite à une conférence débat sur « la montée de l’extrême droite en France et en Europe » le samedi 8 octobre à 14h30 à l’espace Bellegarde [ex-MJC], en présence notamment de Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris VII — Denis Diderot. 
L’occasion de revoir le vrai visage des militants de l’Action française ?
Et que fera la police cette fois-ci ?

Bonne journée

Mathieu Grizard

*RAPPEL : La colombe sauvage est le surnom de la Maire d’Aix en Provence, depuis sa citation approximative La bave du crapaud n’atteint pas la colombe sauvage, en référence au combat qui l’oppose [l’opposait ?] au dinGau, Maire de Marseille et président de la Métropole Aix Marseille Provence.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.