[287] Sauve qui peut

Pierre Delavie

En collaboration avec le Bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants [BAAM], l’artiste plasticien Pierre Delavie a installé la photographie d’une barque de réfugiés faisant naufrage, dans la Seine.
Le mercredi 11 janvier, une barque de réfugiés a fait naufrage dans la Seine. Du moins, c’est ce qu’on pouvait croire en apercevant de loin l’œuvre d’art qui y était installée.

Jean-Luc Godard terminerait actuellement son prochain film, « Image et parole » [Image and Word]. Réflexion sur le monde arabe contemporain, inspiré d’un livre du XIXème siècle [Happy Arabia], « Image et parole » traitera aussi de la guerre, du voyage, de la Loi, si on en croit le magazine russe Seance auquel il s’est confié et que The Film Stage rapporte sur son site.

A Hambourg [Allemagne], la Philharmonie de l’Elbe a donné son premier concert le 11 janvier 2017 en présence de deux mille invités — dont le président de la République, la chancelière et bien d’autres célébrités du monde politique, culturel, médiatique et économique. Oubliés le budget décuplé [789 millions d’euros au final] et les délais à rallonge [dix ans de travaux], la soirée du 11 janvier a fait vibrer l’opinion à l’unisson, de Hambourg à Berlin en passant par Francfort.

En rentrant jeudi 12 janvier en Corée du Sud en proie à une instabilité politique depuis des mois, l’ex-secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon pourrait bientôt annoncer sa candidature à la prochaine présidentielle anticipée. Diplomate de carrière depuis 1975, à la tête de l’ONU depuis dix ans, Ban Ki-moon n’a jamais intégré un seul parti politique en Corée du Sud, bien qu’il ait servi comme ministre des affaires étrangères durant le mandat du président Roh Moo-jyun, de 2004 à 2006.

Un important convoi de véhicules blindés américains est entré jeudi en Pologne, un des plus grands déploiements des forces américaines en Europe depuis la guerre froide, opération aussitôt dénoncée par Moscou.
La présence par rotation de l’unité en question en Pologne, mais aussi dans les pays baltes, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie, doit renforcer la sécurité de la région, inquiète du comportement de la Russie.

Le Pentagone a annoncé cette semaine avoir testé avec succès un essaim de 103 petits drones, progressant vers la réalisation d’un nouveau type d’armement promis à un grand avenir, selon ses stratèges militaires. Les progrès de l’intelligence artificielle rendent désormais possibles la constitution de groupes de petits robots, agissant collectivement pour remplir des missions données par l’homme.

Le Sénat américain a adopté, jeudi 12 janvier, une première résolution destinée à commencer la procédure de démantèlement de l’Affordable Care Act, loi également connue sous le nom d’Obamacare.
Cette résolution demande aux commissions du Sénat et de la Chambre des représentants de rédiger un projet d’abrogation pour le 27 janvier. Les deux chambres du Congrès devront ensuite approuver le texte de loi avant que le démantèlement commence.

Donald Trump a annoncé, mercredi 11 janvier, avoir cédé la direction de son groupe à ses deux fils aînés, Eric et Donald Junior. Il s’est également engagé à ce qu’il n’y ait pas de nouveaux contrats signés par son groupe à l’étranger durant sa présidence.
Ces annonces n’ont toutefois pas rassuré les observateurs sur de possibles conflits d’intérêts. Les experts sur les questions d’éthique gouvernementale avaient prévenu que le seul moyen d’éviter les contentieux consistait à placer les actifs dans un « blind trust », c’est-à-dire une société gérée par des personnes totalement indépendantes. C’est ce qu’avaient fait en leur temps Jimmy Carter, Ronald Reagan, George H. W. Bush, Bill Clinton ou encore George W. Bush.
 
Le Mexique « bien entendu, ne paiera pas le mur » frontalier que le nouveau président américain Donald Trump veut construire, a déclaré ce mercredi le président Enrique Peña Nieto, tout en assurant vouloir œuvrer à une « bonne relation » avec les Etats-Unis. « Il est évident que nous avons quelques divergences avec le prochain gouvernement des Etats-Unis, comme au sujet du mur que, bien entendu, le Mexique ne paiera pas », a-t-il déclaré. Lors de sa première conférence de presse, Donald Trump avait répété que le Mexique rembourserait « d’une manière ou d’une autre ».

« Au Mexique, une augmentation du prix de l’essence a provoqué des émeutes et des pillages, conduisant à l’arrestation de près de 1 500 personnes. En se montrant aussi implacable avec les plus pauvres, le pouvoir crée un profond sentiment d’injustice ».

Pour son premier déplacement à l’étranger depuis son élection le 31 octobre, le président libanais Michel Aoun s’est rendu, le 9 janvier, en Arabie Saoudite pour une visite de 48 heures. C’était la première étape d’une tournée diplomatique qui s’est poursuivie, le 12 janvier, au Qatar et se terminera en Egypte où le président libanais devra aussi séjourner deux jours. Le Liban normalise ses relations avec les monarchies du Golfe.

Le sommet Afrique-France de Bamako doit commencer ce vendredi 13 janvier dans la capitale malienne. Plus de trente chefs d’Etat et de gouvernement africains sont attendus aux côtés du président français, François Hollande, pour débattre autour des thèmes de « paix et d’émergence ». Un rendez-vous qui se veut très économique avec la présence des patronats malien et français, et pour lequel la société civile se sent mise à l’écart. Alors pour faire entendre leurs voix, les militants africains ont organisé leur propre rencontre à Bamako.

Le sommet Afrique-France à Bamako prend ce 13 janvier une tournure économique. Jeudi soir une soixantaine de chefs d’entreprises français, emmenés par le Medef, le syndicat des patrons, sont arrivés dans la capitale malienne. Des membres du patronat de plusieurs pays africains sont également présents, l’occasion pour le secteur privé français de récupérer des parts de marché sur le continent. En 10 ans, les entreprises de l’Hexagone en ont perdu près de la moitié en Afrique subsaharienne.

A la surprise générale, la commission juridique du Parlement européen a adopté un amendement pour la mise en place d’une pénalité financière, peu ou prou la même que propose Benoît Hamon. « L’éventuelle application d’un impôt sur le travail réalisé par des robots ou d’une redevance d’utilisation et d’entretien par robot doit être examinée dans le contexte d’un financement visant au soutien et à la reconversion des chômeurs dont les emplois ont été réduits ou supprimés, afin de maintenir la cohésion sociale et le bien-être social ».
Le Parlement européen débattra donc de ces sujets en plénière en février, pour appeler ensuite Bruxelles à légiférer sur ces sujets.

Le principal point de désaccord entre les candidats de la primaire à gauche a porté sur le revenu universel. Une proposition phare du programme de Benoît Hamon, que les autres candidats désapprouvent, à l’exception de Jean-Luc Bennahmias.

« Les lycéennes et lycéens de toutes sections commencent à apprendre de l’informatique pour ne plus être de simples consommateurs mais devenir créateur du numérique : c’est l’enseignement de l’option « Informatique et Création Numérique, I.C.N. », de la seconde à la terminale pour toutes les sections ».

La Mission Métropole Aix Marseille Provence avait son logo, la Métropole Aix Marseille Provence a dévoilé ce jeudi 12 janvier le sien à l’occasion de la cérémonie des vœux au personnel. Selon le communiqué, « Sa signature « l’audace par nature » fait écho à la nature et au tempérament de ses habitants qui vont de l’avant, innovent et croient en l’avenir ».
Les habitants sans doute, mais les élus ?

Au même moment, la colombe sauvage visitait TheCamp. Le territoire sera numérique, mais… le compte twitter @AMPMetropole ouvert en novembre 2015 est inactif depuis… juin 2016.
Quant au site internet, on attend toujours !

Jeudi 19 janvier salle Armand Lunel, Cité du Livre à 18h30, à Aix en Provence, Jean-Pierre Luminet [directeur de recherches au CNRS, LAM [Laboratoire d’Astrophysique de Marseille] et Observatoire de Paris] donnera une conférence intitulée « Bonnes nouvelles des étoiles » au cours de laquelle il parlera de l’Univers, des structures qui le peuplent, des phénomènes qui le régissent…Un voyage à travers le cosmos teinté de poésie…
Conférence gratuite, ouverte à tous suivie d’un apéritif offert.

Bonne journée

Mathieu Grizard

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.