[421] Les jeux sont faits, rien ne va plus

Les Joueurs de cartes [1640–1645] | Le Nain | Musée Granet, Aix en Provence

« Tous pour un et un pour tous », telle aurait pu être la devise des frères Le Nain [Antoine, Louis et Mathieu], peintres du XVIIème siècle issus d’une famille originaire de la région de Laon, dans l’Aisne. En signant, rarement, durant la décennie 1640, des tableaux de leur seul patronyme sans mention de prénom, les frères avaient affiché le choix d’une carrière collégiale inédite. En écho à cette association, le musée du Louvre-Lens, le Kimbell Art Museum de Forth Worth et les musées de San Francisco ont fédéré leurs forces pour monter cette exposition. Reprenant un état de la question hérité de l’exposition parisienne sur les Le Nain de 1978 patronnée par Jacques Thuillier, elle apporte un lot de connaissances et d’hypothèses neuves appuyées sur un corpus redéfini et encore élargi, récemment, par des tableaux retrouvés. Jusqu’au 26 juin à Lens.

« Je ne sais plus qui a dit : le cinéma, c’est comme l’amour, quand c’est bien, c’est formidable, c’est extraordinaire et quand c’est pas bien, c’est pas mal quand même. La qualité de la sélection de La Quinzaine est bien au-delà du pas mal, si bien que nous aurions voulu primer tous les films. » C’est ainsi que le réalisateur Gérard Krawczyck a introduit le palmarès de La Quinzaine des Réalisateurs 2017, vendredi 26 mai 2017, annonçant un grand cru. C’est le cinéma et l’amour à la Française qui a achevé de conquérir le jury sous la caméra de deux réalisateurs français confirmés : Claire Denis et Philippe Garrel ont obtenu le prix français SACD [Société des auteurs et compositeurs dramatiques] ex aequo pour leur film respectif, Un beau soleil intérieur avec notamment Juliette Binoche et L’Amant d’un jour. Claire Denis met en scène une femme divorcée et mère d’une petite fille qui cherche à tout prix le grand amour de sa vie. Philippe Garrell raconte l’histoire d’un père qui vit avec une femme de 23 ans alors que sa fille du même âge revient à la maison après avoir été quittée.

Le président américain Donald Trump a annoncé samedi, depuis Taormina [Italie] où se déroule le sommet du G7, qu’il trancherait la semaine prochaine sur un éventuel retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat. « Je prendrai ma décision finale sur l’accord de Paris la semaine prochaine ! », a-t-il twitté au moment même où s’achevait le sommet du G7 sans consensus sur ce dossier en raison de la position américaine. Les dirigeants du G7 ont d’ailleurs reconnu samedi leur incapacité à trouver un terrain d’entente avec les Etats-Unis sur la lutte contre le réchauffement climatique, et en prendront acte dans leur déclaration finale, a indiqué la présidence française. Le climat et le commerce international constituent les deux grands points de divergence entre les Etats-Unis et ses partenaires du G7 [Grande-Bretagne, Allemagne, France, Canada, Italie, Japon], réunis depuis vendredi à Taormina, en Sicile.

Selon la déclaration finale du sommet de Taormina, en Sicile, le G7 est prêt à prendre des sanctions supplémentaires contre la Russie, pointant sa « responsabilité » dans le conflit ukrainien. « Les sanctions pourront être levées quand la Russie remplira ses engagements. Toutefois nous sommes prêts à prendre des mesures restrictives supplémentaires contre la Russie si nécessaire », indique le communiqué au ton particulièrement ferme. Moscou a été suspendu du G8 après avoir annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014.

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a appelé samedi les membres du G7 à prendre des mesures « pour éteindre le chaudron libyen », et à aider matériellement les pays du Sahel qui veulent créer une force pour combattre les groupes jihadistes. « La lutte contre le terrorisme dans les pays du Sahel et du bassin du Lac Tchad exige que des mesures urgentes soient prises pour éteindre le chaudron Libyen », a déclaré le président nigérien lors d’une réunion entre cinq pays africains et les dirigeants du G7 réunis à Taormina, en Sicile. Cet appel intervient alors que la Libye continue à s’enfoncer dans le chaos et que de violents combats ont secoué vendredi Tripoli, faisant 28 morts. M. Issoufou, dont le pays frontalier avec la Libye est en première ligne, a réclamé une stratégie globale « sécuritaire, idéologique et socio-économique » pour lutter contre le terrorisme. Il a également appelé le G7 et l’ONU à « doter de moyens nécessaires » la force conjointe d’intervention rapide que veulent créer les pays du G5 Sahel [Niger, Mali, Mauritanie, Tchad, Burkina Faso] pour lutter contre les groupes jihadistes dans la zone.

Plus de 3.400 migrants ont été secourus tandis que 10 ont été retrouvés sans vie lors d’opérations délicates vendredi au large de la Libye, qui portent le total des secours à environ 10.000 personnes en quatre jours, selon les garde-côtes italiens et libyens. Vendredi, plus de 1.230 personnes ont été récupérées par des navires libyens et reconduits à Tripoli ou à Sawiya, à 50 km plus à l’ouest, tandis que les 2.200 autres l’ont été par des navires militaires ou commerciaux coordonnés par les garde-côtes italiens et devaient être conduits en Italie. Les garde-côtes italiens ont aussi fait état de 10 personnes retrouvées mortes lors de ces opérations, sans préciser dans quelles circonstances Beaucoup de migrants se noient en mer, comme les 35 retrouvés morts mercredi quand une grosse vague a jeté des centaines de migrants à l’eau, mais d’autres meurent de froid, de déshydratation ou encore asphyxiés dans les embarcations surchargées.

Les centaines de prisonniers palestiniens qui observaient une grève de la faim depuis le 17 avril dans des prisons israéliennes pour améliorer leurs conditions de détention de vie ont mis fin à leur mouvement, ont indiqué samedi des sources palestiniennes et israéliennes. La grève a été suspendue à la suite d’un accord conclu entre les représentants des prisonniers et les autorités israéliennes, a indiqué à l’AFP le président du Club des prisonniers Qaddura Farès. Une porte-parole de l’administration pénitentiaire israélienne a confirmé à l’AFP la fin de la grève. Selon elle, l’accord prévoit que les prisonniers auront droit à deux visites par mois contre une avant le début de la grève. Cette revendication était une des principales présentées par les grévistes. La fin de la grève, qui était observée par plus de 800 détenus selon l’administration pénitentiaire, coïncide avec le début samedi du ramadan, le mois de jeûne musulman. Le président palestinien Mahmoud Abbas avait demandé une médiation américaine afin de mettre fin à ce mouvement initié par Marwan Barghouthi.

La compagnie aérienne britannique British Airways a annulé tous ses vols au départ des aéroports londoniens d’Heathrow et de Gatwick samedi 27 mai pour toute la journée à la suite d’une panne informatique. Elle avait initialement annoncé que ses vols ne seraient annulés que jusqu’à 18 heures [17 heures GMT]. La compagnie a présenté ses excuses sur son compte Twitter « pour la panne actuelle du système informatique », qui a provoqué de nombreux retards dans ses vols. British Airways a précisé n’avoir trouvé « aucune preuve qu’il s’agisse d’une cyberattaque ». Le Royaume-Uni avait été l’un des pays les plus touchés par une attaque informatique d’ampleur mondiale il y a deux semaines.

Commencées il y a soixante-treize jours, les tractations politiques en vue de la formation d’un gouvernement étaient en tout cas au point mort, samedi 27 mai, aux Pays-Bas. Elles ont jusqu’ici entraîné plus de confusion que de solutions et l’« informatrice », chargée de débroussailler le terrain, est revenue à son point de départ. Edith Schippers, ex-ministre libérale de la santé, rencontrait une nouvelle fois, vendredi, les dirigeants des principaux partis pour trouver une issue. Cette autre étape s’est révélée inutile : Mme Schippers rendra un rapport lundi et un débat doit avoir lieu à la Deuxième Chambre de La Haye, le lendemain.

Aix en Provence accueille ce dimanche le festival du Tambourin à partir de 10h30 pour un défilé vers le cours Mirabeau, suivi d’un concert près de la Rotonde. A partir de 15h, c’est au nouveau conservatoire que les festivités se poursuivent…

Bonne journée

Mathieu Grizard

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.