Vous posez une question intéressante mais je vois un contresens.
Hélène Legay
11

Bonjour Hélène,

Merci du commentaire.

Je ne soutiens absolument pas que les féministes ne peuvent être cohérentes qu’en votant pour une femme. Je pense le contraire, et ai d’ailleurs écrit clairement que ce n’est pas parce que Marine Le Pen est une femme qu’elle est celle qui défendra le mieux les droits des femmes. Il s’agissait dans la phrase que vous citez de posez grossièrement les termes du débat, non de formuler un quelconque reproche.

Sur le deuxième point, je ne prétends pas offrir un nouveau féminisme. Mais je crois que l’image que véhicule la frange la plus audible du féminisme français actuellement renvoie l’impression qu’on ne peut pas soutenir l’amélioration de la condition féminine sans respecter un certain nombre de standards marqués idéologiquement. Je pense que le chef d’entreprise qui recrute ses employés sans considération de sexe n’est pas moins féministe que celui qui s’impose des quotas dans le recrutement. Le débat sur le genre (sur lequel, vous noterez, je ne donne pas mon avis) fait par exemple partie de ces thèmes qui semblent phagocyter les efforts féministes, alors que c’est une question qui je pense n’intéresse pas grand monde, ou en tout cas n’a pas d’impact direct sur la rémunération des femmes. Le féminisme est plus complexe et divers que l’avis des féministes qui sont assez organisées pour se faire entendre. Il y a je crois une frange de l’électorat qui est prête à se dire féministe, mais qui pourtant ne se retrouve pas dans les propositions féministes les plus visibles.

Like what you read? Give Mawting a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.