Toulouse: Harry Potter débarque au Meltdown.

Vous avez dit la plus grande soirée de l’année ?

Entre déceptions et grandes joies, la soirée du Meltdown sur le thème de Harry Potter organisée le 15 octobre dernier a suscité bien des émotions.

Se déroulait à Toulouse l’une des soirées les plus attendues de cet automne: la rentrée à Poudlard au Meltdown. Le principe ? Une soirée organisée autour d’Harry Potter et de son univers magique si fantastique. Alors que le dernier livre en rapport avec le sorcier le plus connu de la planète est sorti en français cette même semaine (Harry Potter et l’enfant maudit) et qu’un nouveau film, lui aussi tiré de cet univers, sort demain (Les Animaux fantastiques), l’engouement pour l’univers d’Harry Potter, personnage créé par la bien connue J. K. Rowling en 1997, est à son apogée ces derniers temps. Imaginez lorsqu’un évènement est créé sur la page Facebook du bar Meltdown, tanière des nerds de Toulouse, l’enthousiasme immédiat qui s’y est alors attaché ! On trouvait dans la description de l’événement:

Venez prendre, via la voie 9 3/4, le Pourdlard express en direction du Meltdown de Toulouse & participez à la cérémonie de répartition des élèves de première année, pour savoir si vous avez le courage d’un Gryffondor, la sagesse d’un Serdaigle, la ruse d’un Serpentard ou la volonté d’un Poufsouffle.

Vous l’aurez compris, la soirée sera sur le thème de la plus célèbre école de sorcellerie du monde : Poudlard ! La déco sera entièrement revue, des nouvelles potions à boire et des elixirs vous serons proposés ainsi que les fameux dragées surprises de Bertie Crochue. Vous serez tous répartis dans des maisons en prenant votre consommation au bar par notre Choixpeau magique.

Des défis seront mis en place tout au long de la soirée pour tenter de rapporter des points à votre maison et ainsi gagner la tant convoitée Coupe des quatre maisons.

Une tombola sera mise en place sur la soirée entière avec des lots à la clef directement en provenance du Chemin de Travers.

Nous vous rappelons qu’une limite d’âge a été tracée par Albus Dumbledore, notre videur, et donc la soirée sera réservé a un public majeur.

L’école restera ouverte de 19h à 3h du matin pour les sorciers, les moldus et même les cracmols.

Très vite, l’événement est connu de tous, tout le monde participe, tout le monde est enchanté. On promet une soirée incroyable, avec concours de cosplays, répartition dans les quatre maisons que sont Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard… Une élection de préfets, mais aussi tout un tas d’autres activités et animations qui mettraient l’eau à la bouche du plus détracteur de l’Univers HP.

Malheureusement, et bien que l’événement apparaisse comme un immense succès sur Facebook (environ 10 000 personnes “intéressées” et 3000 “participantes”), quelle ne fut pas la déception d’une bonne quarantaine de personnes qui, après plus de deux heures de queue, se sont retrouvées coincées dehors, à quelques mètres seulement de la porte, l’oreille plaquée contre le mur du Meltdown à entendre les cris des autres fans devant les animations… mais dont l’entrée leur était refusée car, manque d’organisation, manque de prévision (comment savoir ?), il n’y avait plus de place, et même, à seulement 22h, rupture de certains alcools déjà trop consommés… !
Les réactions n’ont cependant pas tardé et dès 21h30, alors que la queue commençait à ne plus vraiment progresser, on pouvait voir sur la page de l’événement des commentaires de personnes qui demandaient des informations. Mais, comble du comble, on a pu observer que certaines personnes, qui étaient venues suffisamment tôt pour avoir une chance de rentrer, déconseillaient aux autres d’attendre et de payer, précisons-le, 10 euros, pour une soirée qui, selon eux, n’étaient pas ce qu’elle avait promis.

Participants anonymes sur la page de l’évènement Facebook.
Idem.

Cependant, devant l’affluence des retours positifs de la soirée, tout porte à croire que les réflexions et commentaires négatifs apparus sur la page de l’événement ne sont que le reflet d’une frustration, certes compréhensible, mais qui aurait pu donner lieu à un peu plus de tolérance, d’autant plus qu’il s’agissait de la première soirée à thème jamais organisée par le bar.
Mais qu’à cela ne tienne, une autre soirée est d’ores et déjà prévue pour consoler ceux qui, désœuvrés, sont allés terminer leur soirée éparpillés un peu partout dans Toulouse.

Message du Meltdown sur la page de l’événement Facebook.