EX LAVAGE

(RÉCIT D’UNE DOMESTICATION)

Du monde de l’être

Au monde de l’avoir ;

Du monde des gènes

Au monde des peines ;

Du monde du clan

Au monde du plan ;

Du monde du fils

Au monde du fisc.

L’esclavage est l’étape nécessaire

Entre le monde naturel…

(D’avant, de la liberté, de l’être, des gènes, du clan, de la filiation, de l’enracinement)

… Et le monde civilisationnel

(De maintenant, de l’enfermement, de l’avoir, des peines, du plan, de la fiscalisation, du déracinement).

Après quelques générations,

L’esclavage n’est plus nécessaire :

Les descendants des jadis libres,

Désormais domestiqués,

N’ont plus besoin de chaînes,

Pour travailler.

(Ils réclament le travail)

“VOUS PASSEZ PAR LA CASE…

(DE L’ONCLE TOM)

… DÉPART !”

(DE LA DOMESTICATION)

Pour forcer l’être libre

À travailler,

Il a fallu l’esclaviser,

L’enchaîner.

Une fois sa liberté perdue,

Ses fils et filiations rompus,

L’esclavage n’était plus nécessaire :

Le fils du déraciné ne connaît plus la liberté,

Né dans la prison de l’avoir

-Et non dans la liberté de l’être-

Il travaille sans besoin de chaînes.

(Travaille pour avoir,

Alors que son grand-père,

Libre,

Vivait pour être)

L’ESCLAVAGE COMME PHASE TRANSITOIRE…

DE LA LIBERTÉ, AU TRAVAIL,

DU SAUVAGE, AU DOMESTIQUÉ.

(L’ESCLAVAGE COMME DOMESTICATION)

L’esclavage est l’étape nécessaire,

Pour obliger l’homme libre

À travailler.

L’esclavage fut à l’homme sauvage

Ce que la domestication fut à l’animal sauvage.

L’esclavage :

L’étape nécessaire,

Entre la liberté

Et le salariat.

Tu es salarié ?

Ton grand-père fut esclave.

Son père fut libre.

Pourquoi tu n’as plus de chaînes ?

Parce que tu n’es plus libre.

Pourquoi l’esclavage a disparu ?

Parce que les hommes libres ont disparu.

(Les derniers sont en prison)

(Dans la série : “Je lis Marx”)