Bigre, je suis mal barré, mauvaise foi, argumentation pauvre… Je vais quand même pas redoubler…
Christophe Bayle
1

Je n’ai fait que réagir de manière énervée à un vilain troll camouflé derrière un menhir breton. Il n’y a donc rien de curieux à retrouver une agressivité dans ma réaction.

Je n’ai aucun talent journalistique et je suis bien trop peu organisé pour pouvoir tenir un journal de mes mésaventures ferroviaires.

Deux calculs grossiers tout de même. Je prends le TGV depuis 9 ans. À raison de 210 jours travaillés dans l’année :

  • ( 9 * 210 ) – ( 9 * 210 ) / 5 [ 1 jour de télé travail par jour ] 1512 aller-retours de TGV Paris – Tours
  • 9 * 12 * 500 = 54000 euros versés à la SNCF pour que je puisse travailler avec mon abonnement

Je me retrouve dans les propos de Côme. Je suis concerné par le sujet. Et malgré tout, je ne fais QUE relayer le lien sur son billet.

Un discours pro SNCF non argumenté ressemble plus à un Troll qu’à un souhait de discuter sérieusement du sujet. (Au mieux, c’est une private joke avec l’auteur de l’article ). Je ne crois pas que votre intervention, quelque soit son intention, serve à apaiser les frictions usagers/sncf .

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.