#8 First Hackathon.

Vendredi 7 juillet, et une semaine de plus, peu de présence à Simplon, mais largement compensée en terme de travail par mon premier Hackathon, riche d’enseignements.

Durant les deux premiers jours de cette cinquième semaine de formation, nous avons eu droit à la visite d’une intervenante afin de découvrir un outil, utilisé notamment pour la conception de nombreux jeux videos : Unity.
Ce fut très intéressant, le logiciel est très puissant, et permet de nombreuses possibilités. Dès les premiers instants, j’ai pu prendre mes marques, toucher un peu à quelques options qui m’ont permis de réaliser deux trois trucs assez sympa. On constate néanmoins qu’au vu du nombre d’options, quelques jours de formation pour se faire la main dessus ne seraient pas de trop. Mais quand bien même, le but n’était pas de sortir en quelques heures le nouveau Angry Birds, mais de découvrir l’outil et de créer quelque chose de fonctionnel. Nous avons décidé de recréer le concept du jeu Slender, un survival plutôt simpliste, où le joueur se balade dans une forêt peu accueillante traqué par un esprit maléfique qui apparait plus ou moins aléatoirement. Et franchement le résultat était certes loin du résultat du jeu, mais loin d’être honteux au vu du peu d’heures d’utilisation de Unity.

Le reste de la semaine était consacré au Hackathon de la Société Générale, dans leur nouveau QG flambant neuf : Les Dunes.
Question proximité, un arrêt après Simplon, donc pas de problèmes, pour les locaux, 126 000 mètres carrés d’espace pour 5000 employés, concept de flex-office, design inspiré des meilleurs entreprises digitales du monde, autant dire qu’on était IEEEENB. On était très très bien même. Je vais commencer par la bouffe, comme ça c’est fait, concrètement, matin, midi et soir, c’était des dizaines de plats, petits fours, desserts, boissons différentes, à ne plus savoir qu’en faire, le tout avec un service 5 étoiles, autant préciser que le retour du combo Simplon/G20 me procure la même sensation que le coup de pied frontal de Leonidas dans 300.
Ceci étant dit, j’avais peur en y allant de perdre mon temps, puisque techniquement on a comme bagage, un mois de formation à peine, à 90% sur du Front, et quelques bases en Back. Je suis resté avec 4 de mes camarades dans l’équipe, à laquelle est venue s’ajouter un cadre marketing de la SG.
Nous avons plutôt bien travaillé, et je ne pense pas que le résultat final était ridicule, certes, la consigne principale était d’utiliser l’API Open-banking, chose que nous n’avons pas faite, mais je trouve qu’on a été bon dans le “hack” de la consigne (une formule plus classe que mascarade). On s’est “battu” avec nos armes, et malgré tout ce fut une bonne expérience, autant sociale, que technique, puisque ça me donne un meilleur aperçu de ce qui peut être attendu de nous dans le futur. En tout cas, c’est à faire, et je le conseille aux sceptiques.
Show your support

Clapping shows how much you appreciated Michael Corleone’s story.