Profil de l’artiste : Nous vous présentons Laurie McGaw, artiste canadienne et conceptrice de pièces.

Qu’il s’agisse d’une œuvre commandée, d’un tableau historique ou de l’illustration d’un livre, le travail magistral de l’artiste canadienne Laurie McGaw fascine le public depuis plus de 35 ans. Sa passion première est le portrait, et ses œuvres plus vraies que nature qui représentent des gens célèbres, comme le jazzman Oscar Peterson et le réalisateur Norman Jewison, lui ont valu une reconnaissance internationale. Ses livres illustrés sont également acclamés, le plus connu étant le livre pour enfants Polar the Titanic Bear, qui s’est vendu à plus de 680 000 exemplaires et qui a été mis en nomination pour le Prix du Gouverneur général en 1995.

Laurie McGaw a commencé à concevoir des pièces pour la Monnaie royale canadienne en 2002. L’un de ses dessins a alors été retenu pour figurer sur une pièce de 50 cents en argent commémorant la 50e saison du Festival de Stratford. Depuis, elle a imaginé plusieurs des pièces les plus prisées de la Monnaie, y compris le pourtour de la pièce de luxe de 300 $ en or Idéaux olympiques (2007).

Parmi ses pièces préférées, on trouve celles consacrées à des jalons importants de la famille royale : le mariage du prince William en 2011, le jubilé de diamant de la Reine en 2012 et la naissance du prince George en 2013. Mme McGaw adore le travail de recherche qui accompagne chaque pièce; elle possède de nombreux livres sur la monarchie et a consulté des milliers de photos de la Reine et de sa famille. (D’ailleurs, elle raffole de la fabuleuse série Netflix The Crown.)

En 2016, c’est avec enthousiasme qu’elle a conçu sa première pièce de circulation : la pièce de un dollar commémorant le centenaire du droit de vote des femmes. L’année 1916 étant aussi celle où ses grands-parents se sont mariés dans l’Ouest canadien, elle se sentait interpellée par ce projet en pensant aux nombreuses femmes fortes de sa famille et à l’importance de l’événement. En tant que mère d’une fille et d’un fils, elle était fière d’assister au dévoilement de la pièce à l’occasion de la Journée internationale des femmes sur la Colline du Parlement, à Ottawa. Ce jour-là, tous les membres féminins du Cabinet étaient présents aux côtés du premier ministre — un véritable honneur pour Mme McGaw.

L’artiste compte au nombre de ses œuvres récentes des motifs commémoratifs sur des thèmes de la Première Guerre mondiale, comme celui de la pièce de 2015 sur le centenaire du poème « Au champ d’honneur », composé par le lieutenant-colonel John McCrae. Cette pièce a remporté le titre de « Pièce à la plus grande valeur historique » des prix « Coin of the Year » parrainés par Krause Publications. Elle a également pris plaisir à travailler sur un motif consacré au mémorial de Vimy.

Quel que soit le sujet qu’elle traite, Laurie McGaw y insuffle une touche d’humanité grâce à son approche empreinte de respect et d’authenticité.