LES VOYAGES

Nous avons pratiquement tous en passion les voyages,
ou parfois c’est le travail qui nous demande d’être tout le temps sur les routes.

Moi qui suis aussi un féru de voyage, je préfère les faire en bus parce que j’ai peur en avion et pas de bateau parceque dans la region de l ouest il n y a pas le fleuve wouri.

Vous l’aurez compris, dans cet article, je veux m’adresser à tous mes frères qui voyagent en bus à travers notre beau pays le Cameroun.

Donc les français qui prennent le Metro, le RER, le bus, le TGV… excusez nous !

Notre pays est si beau et si exotique (c’est que certains blancs disent quand ils n’ont rien à dire de négatif) .

Mais véritablement notre pays est splendide à visiter, chaque coin ayant sa propre identité culturelle, son langage, ses codes et bien sûr sa flore et faune même si il peut exister quelques similitudes.

Nous avons tous, au moins une fois dans notre vie, déjà fait le voyage pour relier 2 régions en bus .

Vous n’allez pas me contredire puisque camairco ne fonctionne pas ou alors vous a déjà « déposé au carrefour » donc obligé de rentrer en bus (c’est vrai camairo ne fonctionne pas, laissez-moi) .

Je disais donc que, les voyages pour visiter en profondeur notre terroir sont toujours intenses et captivants à cause de la diversité et beauté de notre paysage.

Je vais pourtant m’attarder non pas sur la description de notre espace vert mais sur les différentes personnes qui partagent souvent notre si beau et paisible voyage : notre voisin de chaise.

Nous en avons vu de toutes les couleurs et nous sommes passés par tous les sentiments à cause de nos voisins de chaise.

Je suis persuadé que nous avons rencontré les mêmes au cours de nos multiples déplacements d’ordre privé ou professionnel.

Ci-dessous les plus récurrents ainsi que les qualificatifs les plus adéquats :

Ils sont nuisibles
Avez-vous rencontré les 4 enfants de la voisine ?
 Ils se baladent en caleçon dans le bus avec du chocolat sur tout le corps et crient et chantent a tue-tête dans vos oreilles pendant que vous essayez de dormir un peu, ces montres !
Et leur mère qui trouve ces petits diables si mignons et les encouragent à poursuivre leur jeu.

Ils sont ennuyeux
Avez-vous rencontré le dragueur ?
Qui pendant toute la durée du voyage essayera d’obtenir votre numéro de téléphone pourtant son alliance brille encore et que en temps normal il ne serait pas capable pas de vous siffler en pleine rue, mais vu que vous êtes dans le même bus il se dit que vous êtes pareils donc que il peut.

Bon je vais nuancer un peu ici parce que parfois certaines filles aussi calculent les hommes dans les bus hein.

Ils sont sales et encombrant s
Avez-vous rencontré la maman bamiléké ?
Elle, c’est ma préférée, voyage avec un coq vivant dans une main et un nouveau-né dans l’autre et à chaque fois que son coq fait un battement d’ailes, il vous décoiffe ou pire envoie ses odeurs, le pire moment c’est lorsque son coq réussi à se libérer des bras de sa tortionnaire et coure dans les couloirs, pour avoir les mains libres afin de le rattraper au plus vite, elle vous tend son bébé en disant: tiens ta petite sœur s’il te plait. Lol

Ils sont affamés
Avez-vous rencontré l’acheteur compulsif ?
Il se sent obligé d’acheter tout ce qu’il voit en route, sans avoir terminé le contenu de son achat précèdent il enchaine et bien sûr vous propose tout ce qu’il achète et parfois se permet de vous demander la monnaie ou encore il vous salit en mangeant comme un cochon.

Ils sont bruyants
Avez-vous rencontré le gars au téléphone ?
Déjà son téléphone a une sonnerie des plus bruyantes et en générale c’est du zouk (je n’ai jamais compris pourquoi) et Il s’exprime en français aussi bien qu’un enfant du primaire mais se permet de parler ou plutôt de crier à chaque appel qu’il reçoit tout cela dans un français revisité ou approximatif pour rester courtois et gentil.

Ils sont malpolis
Avez-vous rencontré l’insolent ?
Il ne vous salue pas quand il vient s’asseoir, il vous tutoie et vous donne presque des ordres comme si il était votre oncle ou bien le bus lui appartenait, et qu’il vous rendait juste service en vous déposant gratuitement à votre destination.

Ils sont palabreux
Avez-vous rencontré le grincheux?
Il est toujours en train de se plaindre, son fauteuil est mal agencé, sa ceinture est trop serrée, il n’aime pas le sandwich, la boisson est froide, les rideaux sont pas assez longs, il n’aime pas le film qui passe, le bus est en retard, le chauffeur roule mal, il a toujours des anecdotes sur des compagnies qui sont meilleures que celle-ci, tu as juste envie de lui demander ce qu’il fait ici et de l’insulter aussi un peu, lol

Ils sont fatigués
Avez-vous rencontré la fille qui était en boite ?
Généralement sa coiffure est défaite et sa perruque est n’est plus symétrique a son crâne, on la remarque dès la salle d’attente parce que elle est assisse dans un coin et somnole déjà, elle dormira pratiquement tout le trajet sauf que elle prendra votre épaule pour son oreiller et que au passage de l’hôtesse pour le service du repas elle se réveillait et vous mettra en apnée à cause de son haleine qui peut réveiller un mort. lol

Ils sont désordonnés
Avez-vous rencontré le perturbateur ?
Il est souvent accoutré comme un congolais mal inspiré et pour une raison que on ignore se retrouve en train de lutter avec les contrôleurs des bagages soit parce que il refuse de suivre les rangs ou parce que il ne veut pas se conformer aux règles de sécurité.

Tout ceci sous les cris assourdissants du gars devant qui essaye de vous vendre des medicaments traditionnels plus que douteux et qui soignent tout type de maladie.

Il y en a tellement que je ne pourrai pas tous les citer, mais ils existent et embellissent nos déplacements quelque fois, mais les transforment aussi en cauchemars.

Au fait, n’oubliez pas que vous avez été aussi le voisin de chaise de quelqu’un un jour, lol).

Pour ma part, ils sont un mal nécessaire car il arrive que notre moral soit au plus bas et qu’un voisin de chaise réussisse à nous redonner le sourire même de manière involontaire.

Et puis comme on dit : il faut de tout pour faire un monde .

Donc restez zen profitez du voyage avec votre voisin de chaise qui rendra certainement ce moment mémorable .

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.