Musique Urbaine Béninoise : voici ce qui va se passer en 2017

Vous semblez perplexe mais il n’y a pas de quoi l’être. Vous êtes sur le point de faire un bond dans le futur pour vivre en exclusivité mondiale, les moments forts de la musique urbaine béninoise en 2017.

On est le 31 décembre et cette année fut particulièrement riche en émotions et rebondissements de tout genre. Si 2017 a commencé dans le showbiz par une série de clashs, les fans n’ont pas été déçu pendant le reste de l’année.

Le 25 février, Bsyd poste ce statut sur Facebook : ‘’Défi Relevé’’, suivi d’un : ‘’Tu gagnes je te donne 50 millions, tu perds tu fais un shooting nu’’. La toile s’enflamme. Tout le monde comprend en effet que ce statut est destiné au slameur K-Mal qui avait lancé un défi au rappeur du CCC quelques semaines auparavant. Ni une, ni deux, K-Mal annonce dans la foulée que le défi se tiendra le 30 Juillet 2017 pendant un festival qui coûtera l’affriolante somme de 10 millions.

Le 18 mars, le réseau téléphonique Moov rompt son contrat avec le label CCC parce qu’il juge que : “les gars sont sans limites et que Amir lance trop de piques violentes sur Snapchat”. Il s’en suit un long procès médiatisé pour rupture abusive de contrat qui prend fin par l’acquisition de 55% des parts de Moov par Anouar (du groupe Diamant noir, ndlr) avec l’appui d’investisseurs saoudiens. La société est renommée “Fantôme” mais surprise, le contrat du CCC n’est pas reconduit par le nouvel actionnaire majoritaire. Crise ?

Dans la même période, après un « world tour » à succès, Fanicko revient à la maison avec un compte en banque à donner le vertige & rachète dans la même semaine son ancien label ‘’Self Made Men’’ pour la “modique” somme de 500 millions de francs CFA. Blaaz, boss déchu du label, s’envole discrètement aux caraïbes pour une retraite “caliente” avec sa femme. Fanicko signe Vano baby dans son nouveau label et réussit la prouesse de faire signer aussi le groupe ivoirien Kiff No beat en leur imposant d’intégrer Mc One dans le groupe.

Le 1 juillet, Vano Baby sort un tout nouveau single pour “conscientiser” la jeunesse béninoise. ‘’Azomè vivi hou At***’’ se positionne rapidement comme le tube de l’année et aide à améliorer drastiquement les pourcentages aux examens nationaux. Vano reçoit pour l’occasion, une décoration de chevalier de l’ordre national. Classe.

Mi juillet, le rappeur Nasty Nesta, membre actif du CCC décide d’abandonner la musique et se lance dans la politique. Il met ainsi sur pied son parti politique, « Cotonou boy » dont le logo est représenté par la Place des Martyrs fondu dans le drapeau béninois. Il déclare à la faveur d’une conférence de presse très énergique, qu’il vise dans un premier temps, la mairie de Cotonou et dans quelques années la présidence.

Cette nouvelle situation a eu le don d’exaspérer Amir El Presidente qui n’avait pas encore digéré le rachat de Moov. Dans un post sur Facebook, il déclare : ‘’CCC OFRAC (Ndlr : On Fait Rien Avec ÇA). D’ailleurs, c’est fini. Je ne suis plus “El présidente”. Venez chercher la couronne. Mon nouvel univers, c’est le cinéma #FraisCommeJamais’’.

Personne n’est vraiment surpris de ce revirement tant Amir s’était illustré dans différents clips dont celui du come-back de Francky Vincent. La bataille pour récupérer le titre de “El Présidenté” a tout de suite été violente. Clashs pour certains, intimidations pour d’autres, le réseau téléphonique MTN a rajouté de l’huile sur le feu en annonçant qu’il offrirait un contrat en or à celui qui prendrait sa place convenablement. Quelques jours après l’annonce, on apprend la disparition de certains artistes, notamment celle de Sassori percy dont un mot a été retrouvé à son domicile avec la mention ‘’Tu ne peux pas être El Presidente du rap game béninois. Va chez toi, ici t’es pas sorcier’’.

Début Septembre, on découvre Amir dans deux séries nigérianes, jouant à chaque fois le rôle d’un dandy riche qui collectionne les conquêtes. Les deux productions “Nollywoodiennes” ont tellement du succès que le président Patrice Talon en personne le convoque au palais pour devenir son habilleur conseil. Non mais ça vous étonne ?

On continue, on a loupé quoi déjà? Ah oui, le fameux défi de K-Mal prévu pour le 30 Juillet n’a pas eu lieu. On s’en doutait un peu, B-Syd n’y est jamais allé faisant perdre au slameur les sous dépensés dans l’organisation. Frustré mais pas résigné, K-Mal décide d’ouvrir une école de musique en partenariat avec l’université de Berklee dont la première rentrée est pour demain, 1er janvier 2018. Fierté ? Sans doute.

À part ça, … Keurblan (ex Snake) est devenu Roi Lion, son nouveau titre Range Rover est attendu en 2018 ainsi que ‘’Retrouvé’’ de Irhon. Kemtaan a signé Tyaf pour son remix de “Toboula”. Heaven Maybach, nouvelle pépite du rap game béninois, revient au Bénin en Octobre avec un featuring avec Booba qui a comparé son niveau à celui de Jay Z. Rien que ça. Le groupe Ardiess a décidé de se reformer & de revenir au Rap mais un flop les a de nouveau dispersés.

La meilleure idée de l’année vient de WP Babajèjè qui a convoqué la conférence nationale des forces vives du Hip Hop béninois pour mi 2018 et tous les grands acteurs du game ont confirmé qu’ils y seront.

Bonne heureuse année 2018 à toutes & à tous !

Ps : Ceci est une fiction. Toute ressemblance à des faits réels n’est que pur génie.

By Mozart Tchikpè Damon.

Like what you read? Give Morufux a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.